AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Du soleil et des étudiants [ Libre ]

Aller en bas 
AuteurMessage
Leen Eva
Invité



MessageSujet: Du soleil et des étudiants [ Libre ]   Jeu 2 Aoû - 16:41

Une après midi de libre, Leen pouvait compter sur les doigts d'une main les moments de libre que la vie lui offrait entre sa vie d'étudiante le jour et son travail de nuit. Le soleil accompagnait la jeune femme, renforçant son innocence face aux acitvitées étranges de la ville depuis ce fameux meurtre. Aujourd'hui Leen ne pensait qu'a une chose, rien, le vide total qui envoit les soucis aussi loin que possible pendant un court instant, cela peut paraître inutile mais c'est un besoin vital.
Peut être qu'être ainsi à seulement 21 ans peut paraître ridicule, mais Leen fuyait aveuglement les désillusions que la vie s'obstinait à créer autour d'elle, il n'est pas toujours facile d'accepter que l'avenir qui vous semblez si brillant n'est pas mieux que votre passé.
C'est donc pour profiter du moment que Leen vêtue d'un jean qui semblait avoir fait la guerre et d'un débardeur tout aussi fatigué, avait vaguabondé sur le campus se mêlant à la masse d'étudiants qui semblaient en pleine léthargie allongés dans l'herbe. Leen se faufilait comme une ombre, pour atteindre un endroit qu'elle aimait particulièrement, un vieux chêne qui devait être là depuis aussi longtemps que la fac. Les longues branches de l'arbre étaient un perchoir idéal pour qui voulait se risquer à faire appel à ses origines de singe, ce qui n'était pas un problème pour la petite brune qui bien que fluette ne montra aucune difficulté à se hisser sur une branche à la force des bras. Leen ne stoppa pas là son escalade, preferant la tranquilité des hautes branches, maintenant à califourchon sur son perchoir, elle pouvait observer l'ensemble de l'étendue autour d'elle sous la légère brise qui venait de se lever.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Du soleil et des étudiants [ Libre ]   Mer 8 Aoû - 0:25

Frustrante, la vie d'étudiante? Oh que oui. Madyson l'avait découvert bien malgré elle. Elle était arrivée dans la ville de San Francisco il y a déjà quelques jours de cela, et avait commencé ses cours le lundi dernier. On était mercredi maintenant, et cet après midi était la première fois qu'elle pouvait se reposer et avoir un moment de répit. Depuis trois jours. En tout cas, elle ne pouvait pas dire qu'à San Francisco on ne travaillait pas. Tout le travail qu'elle avait accompli en quelques jours reflétait le travail qu'elle remettait en deux semaines, à l'école secondaire. C'en était presque décourageant de voir tous les devoirs qu'elle aurait à faire en rentrant à la maison. Tandis que l'on se rapprochait de la fin de l'écriture d'une dissertation de cinq cent mots, on s'imaginait déjà, en train de profiter de la sainte paix. Rien à foutre pendant une journée... Aaahh, c'était trop beau pour être vrai. Effectivement, la journée suivante, en remettant la dite dissertation, voilà que le professeur leur donnait un autre sujet, mais bien sur, il est si intéressant que les étudiants en auraient plus à dire. Alors augmentons le minimum de mots pourquoi pas? Madyson n'était pas vraiment une jeune femme paresseuse... Elle voulait le réussir, son cours de littérature. Mais d’où elle venait, disons que l'éducation était moins poussée qu'à n'importe quel autre endroit.

Madyson poussa difficilement les portes du bâtiment qui menaient dehors. Un beau soleil, tout rond, tout orangé, et tout chaud lui réchauffa le visage. Un délice qu'elle avait oublié ces temps-ci. Fallait dire que ni les professeurs avec tous leurs devoirs, et ni le temps avec toutes ces averses de pluie n'avaient aidé. Mais maintenant, le soleil s'était frayé un chemin au travers des nuages. Il avait finalement décidé de se pointer le bout des rayons et de faire bronzer les plusieurs étudiant qui étaient sortis. Dont Madyson, qui, malgré tout, ne bronzerait sûrement pas. Sa peau d'un blanc laiteux ne dorait pas au soleil. Au contraire, si Madyson ne faisait pas attention, le lendemain elle se ramassait toujours avec une belle teinte. Le rouge homard, vous connaissez? C'était toujours douloureux d'avoir des coups de soleil, alors c'est pourquoi Madyson mit pied dans l'herbe plus verte que d'habitude, en quête d'un endroit ou il y aurait de l'ombrage.

Elle était vêtue aujourd'hui d'un simple chandail à manches courtes roses corail, qui pourtant lui allait à merveille, et un Capri en jean lui arrivant au niveau du genou. Ses longs cheveux blonds étaient aujourd'hui noués sur le haut de sa nuque, mais ils trouvaient quand même un moyen de boucler... Plusieurs mèches lui tombaient devant les yeux, mais elle ne fit rien pour les enlever non plus. Il faisait très chaud aujourd'hui, et il semblait que la seule chose dans la tête des étudiants, c'était de s'allonger à quelque part et de ne plus bouger. Comme plusieurs l'avaient fait.

Madyson traversa la pelouse de l'université en les observant, tous apparemment dans un stade élevé de végétation... Bah... au moins ils profitaient de leur congé. Son regard se promenait lentement sur le campus. Elle vit finalement ce qu'elle recherchait. Un énorme chêne, dont les branches descendaient gracieusement vers la terre, offrant un endroit ombragé ou l'on pouvait facilement se reposer. Elle marcha vers cet arbre, et une fois arrivée, elle s'y installa, poussant un léger soupir satisfait et en accotant sa tête contre le tronc.
Revenir en haut Aller en bas
Leen Eva
Invité



MessageSujet: Re: Du soleil et des étudiants [ Libre ]   Mer 8 Aoû - 0:57

Plongée dans ses rêveries, Leen avait finalement fermé les yeux profitant pleinement de sa tranqulité. Le vent venait jouer doucement dans ses cheveux bruns pour les animer comme des danseurs aériens. Mais quelque chose d'innatendu arriva sans crier gare, non pas la jeune blonde assise au pied de l'abre, un corbeau qui fonça dans la tête de Leen pour s'agripper à sa chevelure. La petite brune laissa échapper un bref cri de surprise et perdit l'équilibre glissant vers le sol d'une hauteur légèrement dangereuse. Par reflexe Leen s'agrippa à une branche comme elle put mais ne resta pas longtemps dans cette position, elle s'étala lamentablement sur le sol.
Le souffle coupé par le choc, les yeux verts de la jeune femme papillonèrent un instant avant qu'elle arrive à inspirer un grand coup pour arriver à se redresser un peu dans les vapes. Leen se frotta le crâne un grommela quelques mots.


" Saleté de corbeau "

Le regard vert de la jeune femme se posa sur une étudiante sans doute qui venait d'assister au spectacle avec le meilleur point de vue possible. Un air un peu penaud , Leen fit un léger sourire à l'inconnue, elle qui n'aimait pas se faire remarquer pour rien, elle venait de tout rater encore une fois.

" Euh..."

Leen marqua un bref temps d'hésitation avant de prononcer un mot correctement.

" Désolé "

Désolé? Désolé de quoi, toute personne saine d'esprit allait se poser la question sans doute, ce mot était devenu un mécanisme, désolé, elle était toujours désolé, un moyen de protection qu'elle avait trouvé au fil des années, un peu étrange certe mais efficace.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Du soleil et des étudiants [ Libre ]   Jeu 9 Aoû - 2:42

Effectivement, Madyson avait eu une place de choix pour voir une jeune femme aux cheveux bruns foncés tomber juste à côté d’elle. Elle songeait au jeune homme qu’elle avait rencontré l’autre jour, au magasin... Dereck. Si vous pouvez garder un secret, disons qu’elle faisait son possible pour l’oublier, mais apparemment, ça ne fonctionnait pas très bien. Elle avait vu le corbeau entrer dans l’arbre, sans pourtant s’inquiéter... c’était normal, un oiseau qui allait dans un arbre. Il était chez lui après tout; dans son nid. Mais bien évidemment, il y avait quelqu’un d’autre dans cet arbre. Elle l’entendit crier puis se leva en bondissant, surprise. Ce n’était pas tous les jours que des collégiens tombaient des arbres. Et Madyson ne s’y attendait pas du tout, franchement. Voila pourquoi, debout, elle jetait un regard inquiet vers la figure lamentablement affalée devant elle.

Que faire dans ces situations... Madyson réalisa qu’elle n’en savait trop rien. Ses lèvres se séparèrent brièvement pour former un « o » de surprise, puis elles se refermèrent, tandis que Madyson, mal à l’aise, s’agenouillait nerveusement devant ce qui s’avéra être une jeune femme qui avait perdu pied. Elle avait tombé de haut, d’au moins trois mètres à partir du sol... et elle ne bougeait pas. Fallait-il appeler une ambulance? Est-ce qu’elle était blessée? Elle se retourna vers les autres élèves. Pfff... toujours en état de végétation. Lamentable. Les cris de l’autre jeune femme étaient bruyants quand même; ils ne pouvaient pas avoir rien entendu. Elle n’en fit rien et se retourna simplement vers la jeune brunette et posa son regard bleu sur son visage. Heureusement, ses yeux commençaient à bouger. Elle les ouvrit finalement, puis le reste de son corps prit vie.

La brunette posa son regard vert sur Madyson, l’air penaud et embarrassé. Un peu comme elle, quand elle percutait des beaux jeunes hommes dans les magasins de grande surface. Sauf que Madyson n’était pas un garçon, et elle était beaucoup moins attirante pour la fille qui lui adressait maintenant un léger sourire. Elle le lui rendit, puis dégagea plusieurs mèches blondes de son visage. Apparemment, elle ne savait pas trop quoi dire. Madyson non plus. Elle la regarda un bref instant. Rien ne semblait cassé et elle semblait en parfait état. Heureusement pour la petite brunette, parce que Madyson n’aurait probablement pas su quoi faire si elle s’était évanouie en tombant d’une branche d’arbre. Surtout que ses camarades de classe ne semblaient pas très aptes à venir les aider. Aucun d’eux n’avait bougé.


- Vous... vous allez bien?

Demanda-t-elle, son regard un peu inquiet, mais aussi légèrement surpris. Que disait-on à une personne qui venait de dégringoler d’une couple de mètres sans l’embarrasser davantage? Qu’est ce que vous faisiez là-haut? Non, surement pas, car c’était l’une des questions lui ayant tout de suite passé dans la tête... et il ne fallait pas toujours se fier à son premier instinct.
Revenir en haut Aller en bas
Leen Eva
Invité



MessageSujet: Re: Du soleil et des étudiants [ Libre ]   Dim 12 Aoû - 16:22

Leen glissa une main dans sa nuque et commença à se masser doucement. Assise maintenant sur la terre ferme, regarda la jeune femme, elle lui avait posé une question, Leen allait elle bien? La question traverça son esprit embrumé, sa colonne vertebrale devait ressemblée à une crêpe mais ellle respirait encore l'essentiel était donc là.

" Oui..oui merci "

Et maintenant? Que vas tu faire Leen? Partir en courant et prier pour que cette jeune femme oublie ta cascade et ton visage? Ou vas tu enfin te comporter comme quelqu'un de civilisé et tenir une consersation agréable avec quelqu'un de ton espèce? Après avoir pesée le pour et le contre dans son esprit, Leen croisa ses jambes devant elle et obta pour la seconde option.

" Petite altercation surprise avec un corbeau "

Leen jetta un bref regard autour d'elle pour voir l'éventuel réaction des autres étudiants, visiblement personne ne l'avait vu ou alors personne ne s'en souciait, doute..La scène rapellait vaguement un souvenir d'enfance à la jeune femme, à l'orphelinat quand elle disparaissait dans un arbre pour fuir les autres enfants, au fond même avec les années, peu de choses avaient changées..Leen regarda son avant bras légèrement égratigné, elle allait devoir encore se tartiner de maquillage pour ne pas que son patron apperçoive la balafre bien que peu profonde était plutôt disgrâcieuse. Glissant sa main droite dans la poche arrière de son jean, Leen prit un paquet de mouchoir pour essuyer la plaie un peu salie par la terre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Du soleil et des étudiants [ Libre ]   Lun 27 Aoû - 19:28

"Petite altercation surprise..." Madyson l'avait bien vu. Elle avait même vu le corbeau entrer dans l'arbre, puis en sortir, poussant des cris stridents. Et pourtant, elle ne s'en était pas inquiétée. Surement il y avait un écureuil un train de saccager son nid ou quelque chose du genre... Mais non, c'était en fait, une jeune femme qui empiétait sur son territoire... C'était comique, mais en même temps, il ne fallait pas rire, car elle aurait pu se faire mal.

Voyant qu'elle allait parfaitement bien, Madyson se remit à respirer et se releva doucement, lui tendant la main pour l'aider. La jeune femme avait toujours l'air sous le choc et son expression faciale semblait terriblement surprise. Surprise... parce qu'elle avait tombé d'un arbre ou surprise parce qu'elle était toujours en état fonctionnel? Ça pouvait porter à confusion, bien franchement. Car il était haut, cet arbre, et elle aurait pu se faire mal. Heureusement qu'elle s'était agrippée à la branche avant de s'effondrer par terre. Sinon, la chute aurait surement été plus dure. Quoiqu'elle avait été assez dure comme ça. Ses cheveux bruns étaient tous emmêlés, et un brindille d'arbre était logée dans ses mèches.


- Vous avez une branche...

Madyson s'étira timidement la main pour la lui enlever doucement, mais elle sentit un cheveux tirer. Ouille... ça avait du faire mal ça... Elle était bien prise, la brindille. Quelques cheveux y étaient pris aussi, tellement elle y avait été fort.

- Oh! Je suis désolée! J'ai seulement voulu la retirer...

s'excusa-t-elle lamentablement avec la petite brindille toujours entre ses doigts. Elle baissa le regard vers ses mains qui faisaient tournoyer la branche avant de jeter celle-ci par terre. Ce n'était pas son meilleur coup d'agir ainsi. La brunette venait de tomber 3 mètres de haut et elle lui arrachait les cheveux. Bon sang, elle aurait pas pu se mêler de ses affaires aussi? Bon d'accord, elle n'aurait pas vu la voir, elle était prise dans le derrière de sa tête... mais bon, quelqu'un d'autre lui aurait surement enlevée. Enfin... Madyson releva la tête et tendit machinalement la main vers l'étudiante.

- Madyson Chambers. Je suis en litérature...

Non non non non non!!! Idiote! Idiote!!! Tout le monde le savait que les ringards étaient en litérature! Bon sang, Madyson... parfois elle n'était pas trop brillante...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Du soleil et des étudiants [ Libre ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Du soleil et des étudiants [ Libre ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
S.trange L.inks || t.o.o. d.a.z.e. g.o.n.e  :: Dix Est Infini :: Old Subjects-
Sauter vers: