AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Heaven is inside you... {Pv}

Aller en bas 
AuteurMessage
Chase S. Dixon
Wolfy Admin|| Still playing with Dolls
avatar

Nombre de messages : 366
Age : 27
Mood : Wolfy
Powers : Illusions, Contrôle des esprit. Capacités d'un lycanthrope
Date d'inscription : 02/06/2007

Beyond Eternally
RELATIONSHIPS:
CLAN: Do I really belong to Hell? Yeas? Okay let's say yes

MessageSujet: Heaven is inside you... {Pv}   Dim 19 Aoû - 15:13

De l’amour? Etait-il seulement capable d’en donner? Bon, il ne faut pas jouer les mauvaises langues, c’est déjà arriver que Monsieur soit amoureux.. Il y a bien longtemps. Toujours est-il que si c’était un ‘copain’ comme ça qu’elle cherchait elle venait de se tromper de personne, mais alors lourdement. mais bon, apparemment ce n’était pas ça qu’elle cherchait, elle ne se serait pas adressé à lui de la sorte si elle avait besoin de quelqu’un pour l’aimer… quoi que, il ne faut jamais parler trop vite pas vrai?
C’était aussi simple que ça pourtant. Les lois fixées aux humains ne s’appliquent pas à des êtres aussi différents. Peut être qu’il est le seul à prendre ce luxe de profiter de cette vie de merde en faisant ce qu’il voulait, sans réellement se soucier des conséquences que pourraient avoir ses actes. Si il avait du s’en soucier, il ne serait peut être plus là en ce moment. Joan finirait sûrement par ce rendre compte de tout ça. Qu’il ne faut jamais se dire qu’on ne peut pas faire quelque chose. On lui a pas déjà dit qu’il ne faut jamais dire jamais? On dirait bien. Bon.. ben c’est lui qui allait devoir s’occuper de son ‘éducation’ après tout, c’est un peu pour ça qu’il ne l’a pas déjà tuer, qu’il s’est pris de sympathie pour cette jolie petit poupée de porcelaine qui peut être aussi dangereuse que lui, si elle en trouve le courage.
Sa petite ‘farce’ aurait réussit à l’amuser si seulement il n’avait pas sentit cette boule qui venait s’amusé à lui tirailler l’estomac. Nom de Dieu, pour une fois contrôle toi bon sang! On va dire que c’est pas de sa faute, hein.. que c’est le petit loup qui sommeille en lui qui le fait agir comme une bête…

Elle finit pourtant pas se défaire de son étreint, reculant suffisamment pour qu’il ne puisse pas la reprendre dans ses bras. «Raccompagne moi» Le ton sec qu’elle avait pu utilisé pour lui imposer cet ordre le laissa sur le cul. Elle venait de lui donner un ordre là? Ben oui, Chase.. c’est ce qu’elle vient de faire. Et beh.. elle a vraiment pas peur cette petite. Mais au fond, c’est ce qu’il voulait entendre non? Ce petit ‘raccompagne moi’ qui allait lui permettre d’être avec elle encore un moment. Leur regard se perdirent l’un dans l’autre pendant un bon moment, avant qu’elle ne baisse la tête et commence à s’avancer vers le chemin merdique qui les ferait quitter cet endroit, pour les ramener à la dure réalité du monde qui pouvait les entourer. Il ne réagit pas de suite, la laissant disparaître dans les ténèbres. Et pourtant il la voyait toujours aussi bien. Il aurait pu l’attraper l’empêcher de faire quoi que se soit. Laisser ses pulsions reprendre le dessus, mais non. Ce soir, son côté démoniaque va rester bien sage et attendre son commandement pour reprendre le dessus. C’est compris? Parfaitement compris. Il la laissa bien avancer avant d’enfin se décider à la suivre. Le plus discrètement possible bien sûr, même si il n’avait pas vraiment besoin de se faire discret, mais c’est devenu une habitude, marcher sans faire le moindre bruit, comme une bête qui a peu de se faire prendre. La jeune femme finit par s’arrêter, attendant qu’il arrive près d’elle pour enfin relever la tête, pour poser un regard presque vide sur lui. Vid et inquiet. Nom de Dieu il en resta con là aussi. De croiser de l’inquiétude dans son regard. Inquiète pour quoi? A cause de lui et de sa nature de merde? Peut être… elle allait devoir arrêter de paniquer comme ça. Il ne lui ferait rien. Cette pensée avait bien vite quitter sa petite tête au moment où il avait croisé son regard qui au fond, lui était assez familier. Elle finit par frôler sa main, geste qui le fit légèrement frissonner. Frissons qui s’intensifièrent quand elle pris sa main dans la sienne. Tu viens de sceller ton contrat avec le Diable ma belle…

Le trajet du retour se fit dans la plus grand silence, un silence qui n’était pas aussi pesant qu’il aurait pu le croire. Elle ne lui avait pas dit où il devait la ramener, mais de toute façon l’évidence lui avait tout de suite sauter aux yeux. Où est-ce qu’une étudiante franchement arrivée en ville peut passer ses nuits? Pas très loin de son université bien sûr.. dans une résidence surveiller par je sais pas combien de gardien, où les filles dorment dans un bâtiment et les garçons dans un autre.. Qu’elle horreur.. M’enfin. Pourtant, leur entrée dans la cour de la résidence, ce fit sans aucun encombre. Il n’avait pas lâché la petite main de Joan, ne voulant pas la lâcher comme si ce simple fait aller la faire disparaître.. tu vas devoir la lâcher… t’as pas le droit d’être là, tu le sais.. et pourtant. Elle l’avait entraîné avec elle jusque devant la porte de l’un des deux bâtiment, montant les quelques marches qui la séparait de l’entrée après avoir lâché sa main. La grande Joan et le petit Chase.. Il aurait du la laisser entrer, laisser cette porte se refermer sur elle.. Sauf qu’il n’en avait pas envie. Avant qu’elle ne fasse quoi que se soit, il rattrapa doucement sa main, l’attirant contre lui pour capturer ses lèvres dans un tendre baiser…

_________________
Hide behind an empty face
Don't ask too much, just say
'Cause this is just a game
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joan Qui
Invité



MessageSujet: Re: Heaven is inside you... {Pv}   Dim 16 Sep - 19:45

Grimpant lentement les marches du bâtiment A, la petite Joan avait la drôle d’impression que la scène se déroulait au ralenti. Les battements sourds et réguliers de son cœur rythmaient la scène de façon surréaliste. Mais leur rencontre n’était elle pas surréaliste en elle-même ? Elle lui tournait le dos à présent. En faite, elle avait terriblement peur. Pas peur par rapport à la bête qui sommeillait en Chase, mais plutôt au faite que tout ce qu’ils s’étaient promis au Lac soit éphémère et que ce soir était la dernière. Elle sentait ses jambes trembler et ses yeux la piquer. Alors qu’elle poussait la lourde porte, prête à entrer, et se diriger plus vraiment consciente vers sa chambre, elle fut retint par Chase qui lui rattrapa avec une douceur infinie sa main, l’attirant vers lui pour l’embrasser de nouveau. Oui…Elle non plus ne voulait pas que cela se finisse aussi bêtement. S’agrippant à sa veste, elle le tira alors un peu trop violement vers elle, ne se décollant de l’étreinte. Elle poussa la porte à l’aveuglette, et continuant de l’embrasser, marcha à reculons dans le couloir froid et silencieux du bâtiment. Heureusement pour eux, Joan avait une excellente mémoire visuelle, ce qui lui permettait non seulement de se diriger dans le noir vers sa chambre mais aussi, en marche arrière. Arrivée enfin, au bout du couloir sur la droite, elle s’arrêta, et lentement se recula en baissant quelque peu la tête, effleurant du bout des lèvres son amant. Elle se retourna, farfouilla sans son sac et sortit les petites clés d’une pochette zippée. Puis, introduisant les clés dans la serrure avec une infinie lenteur pour que l’excitation soit à son comble, elle finit par ouvrir doucement la porte. Elle se retourna, attira de nouveau Chase pour capturer une nouveau baiser pour violent et langoureux. Alors qu’ils pénétraient dans la chambre, elle poussa la porte avec son pied, qui claqua dans un bruit sourd. Se dirigeant toujours à reculons dans l’obscurité, elle sentit alors le bord de son lit se cogner contre ses jambes. Elle s’arrêta alors, le souffle court et releva la tête pour regarder celui à qui elle était en train de s’offrir. Elle se mordit la lèvre inférieure, puis baissa la tête. Et, lentement, elle laissa tomber son sac, puis sa veste. Elle tremblait légèrement à cause du froid, et du fait qu’elle n’ait séché que partiellement. Elle attraperait peut être un rhume, mais ce n’était pas très important en faite.

Elle s’assit ensuite sur le lit, continuant pourtant de dévisager Chase qui ne bougeait pas dans le noir. Elle n’était sûrement pas la première, ni la dernière, et en faite, même si au fond, cette douloureuse vérité la blessait, elle ne voulait pas l’écouter pour le moment. C’était tout simplement elle…et lui. Rien de plus, peut être juste le froid qui embaumait la pièce et qui ne faisait que s’intensifier avec le froid qui émanait de son petit corps blanc. Elle prit une inspiration difficile, ôta ensuite son léger débardeur blanc, et attrapa la main de Chase pour l’attirer vers elle, l’embrassait de nouveau, avec envie. Elle ne savait pas à quoi s’attendre, que lui réserverait demain, si elle souffrirait, ou si elle serait heureuse, mais de toute façon à quoi bon ? Elle avait toujours voulu vivre comme ça, pour elle, c’était devenue une triste habitude, de vouloir se faire haïr, ou se faire aimer, faire que chaque jour soit une souffrance extrême ou un plaisir sans fin…C’était ça, la vie Joan Quinn.
Elle finit par poser une main sur sa joue, le repoussant doucement, le regarda de nouveau et murmura :
« Je ne cherche pas de ‘copain comme ça’ Chase… »
Elle laissa un long silence s’installer. Elle avait entendu. La peur panique avait provoqué un élan de mal de tête et elle avait entendu un murmure lointain, qui ressemblait à la voix de Chase, et elle l’avait entendu. Juste quelques bribes de mots. Elle devenait télépathe, en tout cas, un peu plus tous les jours, et elle s’améliorait au contact de personnes avec qui elle pouvait avoir une confiance aveugle…Pourquoi ‘personnes’ ? Oui…Après tout…Elle n’avait été que meilleure auprès que d’une personne. Chase…
« Embrasse-moi… » Lui chuchota-t-elle doucement à l’oreille, la voix légèrement tremblotante, au son des martèlements réguliers de leurs deux cœurs qui frappaient à l’unisson contre leurs poitrines. Adieu innocence…
Revenir en haut Aller en bas
Chase S. Dixon
Wolfy Admin|| Still playing with Dolls
avatar

Nombre de messages : 366
Age : 27
Mood : Wolfy
Powers : Illusions, Contrôle des esprit. Capacités d'un lycanthrope
Date d'inscription : 02/06/2007

Beyond Eternally
RELATIONSHIPS:
CLAN: Do I really belong to Hell? Yeas? Okay let's say yes

MessageSujet: Re: Heaven is inside you... {Pv}   Lun 17 Sep - 19:06

Un simple baiser avait été suffisant pour les faire sortir de la torpeur dans laquelle le chemin du retour les avaient plongés. Un simple baiser, allait réussit à changer le cour de la soirée. Si il n’avait rien fait, Joan serait rentrée bien gentiment dans sa petite chambre d’étudiante, et lui, il serait rentré chez lui. Les promesses qu’il avait pu lui faire ce soir là devant les berges du lac seraient partis en fumée, c’est bien connu les démons ont la mémoire courte. Il l’aurait oublié, il ne l’aurait même pas classé dans la catégorie des conquêtes d’un soir.. Si il n’avait pas ressentit ce truc bizarre qui lui nouait l’estomac et qui ne voulait pas foutre le camp. Il avait déjà ressentit un truc comme ça, il y a un siècle, quand il était encore plus ou moins normal, quand il était encore au côté de la petite Lia… Joan lui ressemble… est-ce pour ça qu’il a pris cette petite ado perdue sous son aile noire? Est-ce pour cela qu’il a réussit à s’attacher à en elle en si peu de temps?
Malheureusement pour moi… oui. Non mais vous vous rendez compte, pour une conscience c’est horrible de voir son ‘maître’ amoureux… c’est juste.. dégoûtant. Tient et voilà que Monsieur râle en me demandant de fermer ma gueule. Ben non Chase, ta nuit ‘d’amoureee’’ je vais te la gâcher comme jamais, tu vas voir. *Tes menaces ne marchent pas cette fois*
Se laissant entraîner par Joan, Joan qui venait de s’agripper violemment à sa veste, l’attirant un peu plus contre elle, pendant qu’elle reculait vers sa chambre dans ce couloir noir et désert. Heureusement pour eux, parce qu’ils se seraient fait jeter.. Lui surtout. Parce que théoriquement il n’a rien à faire ici, mais on s’en fou de ça pas vrai? La jeune femme finit par se détacher de lui, à son plus grand regret, pour farfouiller dans son sac à la recherche des petites clés qui allaient ouvrir cette porte. Elle l’ouvrit lentement, trop lentement à son goût. Ce petit moment passé loin d’elle à, il faut le dire, la déshabiller des yeux lui paru interminable, moment qui réussit à faire monter d’un cran ce désir qui venait de voir le jour en lui. Enfin, la porte s’ouvrit, enfin Joan se tourna de nouveau vers lui pour l’attirer vers elle et l’embrasser avec ardeur. *Clac!* Une porte qui claque et qui se referme sur un couple démoniaque. Hop, le lit, on s’arrête. Joan releva la tête, laissant son regard se perdre dans celui de Chase, Chase qui ne la quittait pas des yeux. Pas besoin de lumière pour la voir, mais elle… son sac et se veste venaient de tomber à terre, révélant aux yeux du jeune homme sa peau blanche, ses formes qui avaient finit par ‘coller’ au tissu de son débardeur. La jeune femme avait finit par s’asseoir sur le lit, ne le quittant pas des yeux aussi.

J’avoue.. elle est jolie celle là. Y a plus qu’à espérer que ce soit un bon coup et tu as gagné ta nuit. Tu vas la zapper celle là aussi hein? C’est une gamine pour toi Chase, rien de plus. Un joujou qui va t’amuser juste une nuit, une… *Tais toi.. jalouse va, et en plus tu racontes n’importe quoi. Tu as peur que je t'oublies ou quoi?*
Un lourd soupir vint briser le silence de la pièce, soupir qui fut suivit par l’éclat blanc du débardeur qui tombe lui aussi à terre. Chase était resté immobile pendant un bon moment, avant d’enfin se décider à laisser tomber sa veste en cuir à terre, avant que Joan ne prenne sa main et l’attire vers lui pour l’embrasser.. baiser plein d’envie qui fit monter une vague de chaleur pas possible en lui. De léger frissons le parcoururent quand elle posa sa main sur sa joue, son regard le laissa un peu perplexe. Sa phrase il ne l’entendit presque pas. ‘Comme ça’? Ca veut dire quoi? Si elle voit en lui un ‘gentil petit copain’ elle a tort, mais apparemment ce n’est pas ce qu’elle veut. *Je ne suis pas ‘comme ça’ de toute façon* Il n’a pas répondu, l’envie et les mots lui manquaient. Et de toute façon était-ce vraiment utile de répondre? Le silence est la meilleure des réponses, tout comme les gestes. ‘Embrasse-moi’ Ca il l’avait entendu. Esquissant un fin sourire, il passa ses bras autour d’elle l’attirant contre lui, frôlant avec une lenteur insoutenable ses lèvres, avant de la repousser doucement, pour l’obliger à s’allonger. Les premiers boutons de sa chemise finirent par s’ouvrir, le tissu noir ; glissa au sol dans un bruit d’étoffe qui brisa le silence qui régnait dans la pièce, comme si c’était le truc le plus bruyant du monde. Un court moment d’éloignement, avant qu’il ne revienne vers elle, qu’il s’allonge doucement sur elle. Le contact de sa peau contre le corps froid de Joan, le fit frissonner à nouveau, d’une façon un peu plus forte que précédemment. Les battements déjà rapides de son cœur venaient de s’accélérer un peu plus. Malgré la fraîcheur de ce contact, cette boule de chaleur qui commençait à le consumer ne faisait que devenir plus chaude, plus grosse à chaque seconde qui passe…
Tu vas baiser un glaçon! Une femme glaçon.. pardon une petite fille glaçon.. c’est mieux non? Quoi tu vas pas me dire que tu as pas vu? * … * Monsieur fait la tête de mule, Monsieur fait celui qui entend pas? joue à ce petit jeu.. tu vas voir je vais vraiment pas te lâcher mon pote! Tu trompes ta conscience avec une… une.. une gamine! Et tu crois que je vais te foutre la paix? Tu te fourres le doigt dans l’œil là!
Ses lèvres avaient enfin finit par venir retrouver celles de Joan, les capturant dans un baiser avide et plus passionné que les autres. Son ‘autre’ côté se réveille on dirait.. C’est pas vraiment bon signe ça.. Quoi que.. enfin bref. Ses mains, légèrement baladeuses, glissaient doucement le long du flanc de la jeune femme. Leur petite course s’arrêta quand elles rencontrèrent la ceinture du jean, jean qui les gênaient plus que tout en ce moment. L’exploration s’arrête là, elles vont s’attaquer aux boutons de ce jean, pendant que les lèvres de jeune homme se détache de celle de son amante, pour venir se glisser dans son cou, pour embrasser sa peau claire, pour la mordiller légèrement de temps en temps. Elles ne resteront pas bien longtemps à cet endroit, les voilà qui glissent déjà vers l’épaule de Joan, effleurant à peine cette peau si froide dans l’espoir de la voir se réchauffer…


_________________
Hide behind an empty face
Don't ask too much, just say
'Cause this is just a game
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Heaven is inside you... {Pv}   

Revenir en haut Aller en bas
 
Heaven is inside you... {Pv}
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
S.trange L.inks || t.o.o. d.a.z.e. g.o.n.e  :: Dix Est Infini :: Old Subjects-
Sauter vers: