AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 The first Night! [Wade]

Aller en bas 
AuteurMessage
Jason Fo
Invité



MessageSujet: The first Night! [Wade]   Sam 15 Sep - 23:43

    Celà faisait maintenant plusieurs heures que les deux frères venaient d'arriver à San Francisco et déjà une dispute avait eut lieu et encore une dispute assez ridicule cette fois s'était dans quel hôtel ils allaient passer la nuit, Jason lui voulait pour une fois une chambre classe avec livraison du petit déjeuner mais Wade lui voulait la truc basic sans rien un peu comme les chambres qu'avait eut Jason depuis le temps qu'il parcourait seul le continent, évidemment pendant plusieurs minutes ils s'étaient disputés et comme à chaque fois le passé avait refait surface et surtout encore une fois une bagarre avait elle aussi eut lieu pour enfin finir au fait que Wade avait encore une fosi eut ce qu'il voulait c'ets à dire une chambre d'hôtel banale avec chaîne payante et sans service de nuit au grand désespoir de Jason. Heureusement la chambre comprennait deux lits simples proche l'un de l'autre à deux tables de nuits de différence bien que Jason est demandé des lits opposés l'un à l'autre. Après avoir prit les affaires qui se trouvaient dans la voiture ils partirent à la chambre Jason devant comme à chaque fois, et sans adresser une parole à son petit frère, il ouvrit la porte de la chambre et y entra en premier.

    Après être entrée, il s'approcha du lit qui était prêt de la fenêtre et y posa son sac sans demander l'avis de son frère il avait prit le lit prêt de la fenêtre, et tant pis si le petit était contre ça de toute façon Jason s'en contre fichait pas mal, par la suite il s'allongea dans le lit, mettant ses bras derrière la tête il regarda la chambre, un ton sombre, dans les tons marrons pas très beaux, pour une fosi il aurait put avoir une belle chambre mais non c'est encore une fois Wade qui avait eut ce qu'il voulait ce qu'il pouvait être agaçant parfois lui! C'est à ce moment là que Jason se remémora toutes les fosi où ils se disputaient que se soit pour des brouittilles comme par exemple le fait que l'un en ai plus que l'autre ou pour des trucs un peu plus grave comem le fait que l'un est dragué la jeune fille que l'autre aimait, et comme à chaque fois, enfin presque Wade avait toujours ce qu'il voulait, du moins pour les brouitilles car sans s'en venter Jason était quelque peu mieux placé pour les jeunes femmes, et ça il le savait c'était la seule chose dans laquelle il se sentait supérieur à son frère, ce qui lui vallut de faire un sourire dans le vide.

    Après s'être remémorer certains souvenirs, il ferma un instant les yeux tentant d'oublier la présence quelque peu désagréable de la personne avec qui il devrait partager sa chambre durant une durée encore indéterminé en l'occurence son petit frère, mais rien à faire, là au lieu de se souvenir de moments de bagarre il se souvint du moment où Wade lui avait dit qu'il partait avec lui faire la tournée des bars... heu, chasser l'assassin de ses parents, là encore uen dispute avait eut lieu car Jason était contre le fait de devoir faire chemin avec lui mais au final il l'avait accepté pensant intérieurement qu'ils pourraient renouer des liens et qui sait se trouver des points communs même si ça s'était dans le domaine de l'impossible, il vint alors à s'asseoir sur son lit avant de se frotter la nuque, fronçant légèrement les sourcils il regarda son frère d'une façon assez étrange avant d'enfin lui parler, pour la première fois depuis 2heures.


    Pourquoi tu as voulut venir avec moi?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: The first Night! [Wade]   Dim 16 Sep - 17:54

Allongé sur un lit grinçant, les yeux rivés sur le plafond de leur modeste chambre d'hôtel, Wade attendait Morphée, avec une impatience démesurée.
Cela faisait plus de deux heures qu'il respirait le même air que son frère, plus de deux heures qu'ils ne s'étaient pas adressé la parole, plus de deux heures qu'il n'y avait eu aucune dispute entre eux ...
Alors quoi?
Du silence, épais et étouffant, qu'aucun des deux frères ne semblaient franchement prêt à percer. Jason devait probablement dormir. Jason devait ...
Non, finalement non.
Jason était réveillé, semblait d'humeur loquace, et lui réclamait, pour la sixième fois consécutive depuis leur départ – il avait compté, oui, parfaitement -, une raison à sa présence à ses côtés.
Alors Wade s'était lentement tourné vers son frère, franchement lassé, en un grincement de ressorts du à l'ancienneté manifeste de sa couche.


« -Pourquoi pas...? »
, lâcha t'il en un soupir, plissant doucement les yeux.

A vrai dire, il n'avait pas de réponse précise et bien construite à lui offrir, ce qui pouvait certainement expliquer le caractère évasif de ses paroles.
Mais cela restait une franche et bonne question ... « Pourquoi ?».
Et bien, peut être avait il envie de faire avaler son tube digestif à la chose qui avait osée s'en prendre à ses parents, peut être cherchait il aussi à renouer quelques lambeaux de liens fraternels avec Jason, peut être ...
Parce qu'il devait l'aimer un peu, au fond, en cherchant bien derrière l'amertume, parce qu'il n'avait pas oublié le petit garçon qu'il avait été, ce petit bout de chou aux boucles brunes, admirant son aîné comme si eut pu être superman en personne.

« - J'ai mes raisons, tu as les tiennes. Maintenant ... »,
se tournant de nouveau sur ce matelas au sommier bruyant, venant enfouir son visage au creux de son édredon. « Maintenant dors. »

Il ne parviendrait pas à trouver le sommeil, non, pas ce soir, il le savait pertinnement, mais si mimer l'assoupissement pouvait l'aider à fuir l'interrogatoire de Jason, alors, il pourrait se révéler être un acteur remarquable.
Revenir en haut Aller en bas
Jason Fo
Invité



MessageSujet: Re: The first Night! [Wade]   Dim 16 Sep - 18:19

    Il n'avait pas spécialement envie de parler avec Wade mais bon si ils devaient passer une nuit blanche dans cet endroti autant ne pas faire le fou et parler au mur. Il attendait la réponse de son cadet, pour la sixième fois et bein, il avait réellement besoin de réponses à cette question mais peut être qu'au final il s'en fichait complètement de savoir pourquoi il était venu. Jason soupia légèrement en entendant la réponse de son frère, une réponse sans en être une en fait, aucuns arguments pas de précisions rien juste un simple soupir avec deux mots sortit tout droit du fond de sa gorge, à croire que sa question le dérangeait au plus au point, il pouvait avoir raison au bout de six fois il commençait peut être à en avoir marre de toujours devoir trouver des mots pour lui préciser sa venue soudaine avec lui. Remarque la seule réponse qui venait en tête à Jason s'était le fait qu'il ne voulait que trouver le monstre qui avait tué leurs parents et qui sait peut être était-ce la seule réponse, vous vous rendez compte, c'est Wade qui a dut anoncer à Jason le fait qu'ils étaient mort si le blondinet n'était pas passé par l'Université de son frère, celui-ci le l'aurait pas prit dans ses bras et il ne lui aurait jamais dit ça et Jason aurait peut être cru qu'il étaient encore vivant quelle horreur! Pour le moment la question n'était pas de savoir si celà s'était pas passer mais s'était de savoir pourquoi?

    Et pourquoi tu ne réponds jamais avec des arguments?

    Visiblement la réponse de son frère semblait avoir sacément énervé Jason, il faut dire que quand il parlait avec son petit frère il ne pouvait jamais être calme à la moindre réponse qui ne le satisfaisait pas Jason sortait de ses gond et commençait rapidemment à vouloir des explications plus concrètes et surtout il s'énervait tellement que tout finissait la plus part du temps en une belle bagarre suivit de chacuns qui part de son côté ans prévenir. Voyant son frère se tourner comme-ci Jason l'emmerdait il ne faut pas se voiler la face, le grand frère prit ce geste comme un "Tu me soules!" s'était peut être le cas après tout, peut être que Jason commençait à devenir gonflant, chiant, énervant et tout les autres mots que vosu trouverez mais il avait toujours été comme ça du moins avec son petit frère, même si la plus part du temps il partait en claquant une porte là la seule porte qu'il voyait s'était celle de la salle de bain et celle pour sortir de la chambre mais sortir de la chambre serait une mauvaise idée, car dans ce cas Wade pourrait tr-s bien fermer la porte à clef laissant Jason dormir dans la voiture et si il parait dans la salle de bain on pourrait presque croir eà une scène de ménage entre un petit couple marié depuis 50ans.

    Wa... je veux juste savoir les raisons qui te pousses à subitemment vouloir venir avec moi?

    Il se leva du lit et partit marchar dans les quelques mètres carré qui dessinait leur chambre faisant des allés retour entre la fenêtre et la table ou autre il s'assit enfin sur une chaise avant de poser ses pieds sur une table haute et croisa les bras en regardant son frère qui faisait "semblant" de dormir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: The first Night! [Wade]   Sam 22 Sep - 22:49

Peut être le connaissait il bien trop pour pouvoir croire à ses ronflements factices, à ses airs épuisés et à son apparente immobilité. Peut être …

N’empêche que Wade aurait probablement préféré que son frère aîné trouve un autre hobby que celui consistant à le harceler si tard dans la nuit. Oh oui, il aurait préféré…


« - Tu dors jamais … ? »
, finit t’il par marmonner, le visage enfouit dans son édredon. « Putain mais … Jason … Il est 2h00 du matin et tu … Tu me demandes des arguments ? »

Baisser le ton, se calmer, ne surtout pas s’énerver. Voilà ce qu’il devait faire. Ne surtout pas …

Inspirant longuement, le jeune garçon dégagea son visage de son oreiller, grognant quelques insultes totalement imperceptibles, s’asseyant rapidement sur son lit, les cheveux en batailles et l’air passablement vaseux.


« - Ecoutes … On en reparle demain tu veux bien … ? »


La capitulation et le report. Voilà qui était bien diplomate de sa part.
Sa voix s’était même fait plus douce, son ton plus engageant.


« - Je suis pas d’humeur à … A parler de tout ça. Pas maintenant. »,
acheva t’il dans un souffle, passant une main contre son visage. « Non, pas maintenant. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: The first Night! [Wade]   Mar 25 Sep - 1:50

Il avait bu cette bouteille d'absinthe qu'il aurait du partager avec Chase, et la descendit seul, avec son chagrin et avait gratifié ses narines d'une quantité absolument déraisonable de _____ .
$127 dans chacune d'elle, précisément.
Puis il avait prit son italienne préférée et avait roulé jusqu'à l'hotel de Wade.
Las de cette absence qui le brulait à petit feu, conscient de n'avoir pris auccun des vols pour Paris sur lesquels il avait pourtant fait de nombreuses réservations. Tout simplement incapable de quitter ce pays sans entendre Wade lui dire de vive voix pourquoi il l'avait laissé tombé après de telles déclarations pleines d'amour et de sens, sans, pour sa part lui avoir dit à quel point il saignait pour lui, à quel point il en était fou, et jusqu'où il était près à aller s'il ne l'avait pas, à lui, rien qu'a lui. A lui seul. A jamais. Et pour toujours.

Une fois arrivé devant l'acceuil, le réceptioniste ne s'était pas laissé démonté et avait, sous couvert d'un gros billet indiqué à l'homme la chambre "Forester".
Seth avait monté les escaliers exigus tant bien que mal et fait les cents pas dans le couloir puis s'était enfin décidé à cogner contre la lourde porte de la chambre hotellière de Wade.
Tant de questions restées sans réponses, l'avaient amené à se rendre jusqu'ici.
Il s'en voulait d'avoir fait le déplacement, parce qu'il se doutait qu'il n'aurait aucunes des réponses voulues, que Wade balairait tout d'un simple sourire en lui demandant d'entrer. Ou bien d'une giffle, lui ordonnant de quitter les lieux.
Pourtant.
L'homme frappa, doucement. Trop inaudublement peut être, arrivé à point nommé et n'avais dès lors, pas entendu la petite querelle des deux frères, ne se doutant pas un instant de la présence de Jason en ces lieux, imaginant Wade seul, avec ses remords, dormant même un peu, qui sait ? Après tout.. à cette heure ci.

Seth frappa encore contre la porte, par accoups, légérement stréssé devant cette porte, dernier rempart entre lui et la peau fine et delicate de celui qu'il convoitait.

Wade ! Je sais que tu es la.. Ecoutes je.. je.. Suis complétement perdu sans toi, bon sang. J'ai juste plus de nouvelles.. de..de toi. J'ai eu ton message et puis je.. Quand même. Ca fait trois semaines ! Je pensais qu'après cette nuit, quand j'ai frolé ton visage, puis quand nous nous sommes dit tout ca je ..J'ai senti ton coeur battre tu sais..La soie.. Ta peau.. Je.. Enfin je pensais que tu comprennais, aussi, mais non. Non ? Non.. Wade je.. je t'aime bon sang ! OUI ! Je t'aime tu vois, et ça me brule, j'ai mal .. Et putain.. je .. Wade ouvres s'il te plait..Je ne sais pas ce qu'elle a pu te dire mais ..je.. Wade.. je t'aime.. je..je vais creuver..

Seth avait appuyé ses paumes et son front contre la porte, cognant légèrement comme par autisme, répétant en une douce supplique, grimaçant sous l'etouffement que provoquait sa cravate, trop sérrée visiblement.

S'il te plait.. S'il te plait mon ange.. S'il te plait..ouvres cette..


En moins de temps qu'il ne faut pour le répéter une dernière fois, la porte s'était ouverte, laissant apparaître un jeune homme des plus charmants, ne ressemblant en rien à son amant, quoi qu'un vague air de ressemblance au contraire, mais visiblement pas Wade en personne. Alors Seth s'était reculé, craignant s'être trompé de chambre puis la silouette de celui qu'il était venu déranger se fit appercevoir dans le fond de la pièce, torse nu, le regard fatigué. Il n'en fallu pas plus a notre Seth pour se monter un film digne des meilleures superproductions pornographiques. Il se mordit l'intérieur des joues, chuchottant sur un ton de regrets:

Wa..wa..de.. Wa..de..Je..Je..

Il recula encore, venant se heurter au mur auquel il faisait dos, manquant de tomber en s'affaissant, dans un glissement peu coordoné au pied de ce dernier, les sanglots de haine d'amour, et de nerfs affluant sur son visage décomposé. Seth était là, totallement brisé, simplement au bord de l'arrêt cardiaque, comme appellant la mort de ses voeux tant l'indiscible douleur se trouvait être insuportable, pleurant plus encore ses mains vennant chercher son visage en leurs paumes brûlantes, toujours sous le regard incrédible et interloqué de Jason
Revenir en haut Aller en bas
Jason Fo
Invité



MessageSujet: Re: The first Night! [Wade]   Mar 25 Sep - 18:47

    Visiblement Wade semblait prendre les remarques de son frère assez méchamment, ce qui fit rire l'aîné de la famille, en effet quand Wade s'énervait cela voulait dire que Jason allait trop loin et comme dans son enfance Jason aimait faire hurler son frère juqu'à ce que bagarre s'en suive. Jason le regarda, il n'était ni choqué ni énervé, il avait le visage neutre, enfin pas si neutre on pouvait lire sur ses lèvre une pointe de "je me fiche de toi!" et oui le grand et beau et... enfin Jason quoi, ne voulait qu'une chose des réponses même si tard dans la nuit ou si tôt dans la matinée il était prêt à rester éveillé toute la nuit tant que son frère lui donnait les réponses aux questions qu'il attendait mais visiblement le jeune cadé ne semblait pas d'humeur à parler avec son frère, d'ailleurs après la réfléxion que celui-ci sortit, Jason eut un léger sourire, non il ne dormait jamais, ou très peu, il ne passait jamais une nuit entière, il se leva et avança vers le lit de son frère avant de s'arrêter à moins d'un mètre du lit.

    J'ai besoin d'avoir des réponses avant de te foutre en dehors de cette putain de chambre frangin!

    Il soupira légèrement avant de faire demi-tour, certes le ton entre les deux frères était légèrement élevé voir même complètement élevé et la moindre goutte d'eau ferait déborder le vase dans ce cas, une bagarre s'en suivrait mais après tout ils y étaient habitué et puis vu le ton assez lasse de Wade, Jason n'était pas prèt à se battre contre lui, il était trop... mou pour pouvoir "mériter" de se battre avec lui et puis Jason n'avait pas que ça à faire certes on le connait comme étant un jeune homme qui aime la bagarre mais ce n'était pas une raison pour se battre contre lui.

    Et je peux s...

    Soudain, la porte commença à faire un bruit comme-ci on venait de frapper à la porte, Jason tourna rapidemment la tête vers la porte, à 2h00 du matin quelqu'un? Il arqua un sourcil avant de regarder son frère et de le regarder comme-ci il lui demandait un truc du genre "tu sais qui c'est?", Jason s'approcha lentement de la porte avant d'entendre une déclaration des plus... amoureuse du monde mais contrairement à ce que vous pensez, ce n'était pas une femme qui parlait à Wade à moins qu'elle est eut un problème de voix étant jeune. La voix était grave, comme-ci un homme parlait à cet instant Jason tourna une nouvelle fois la tête vers son frère, un homme avec son frère? Son frère était donc... non impossible pas le petit Wade, pas le jeune homme qui avait de jolies filles aux bras quand ils étaient jeunes, pas le petit qui piquait à quelques fois les petites amies de Jason? Non Wade ne pouvait pas avoir des tendances homosexuels!!!! Jason fronça des sourcils il ne pensait pas que son frère était ainsi, il s'approcha de la porte posant la main sur la poignée avant de l'ouvrir assez rapidement, là il vit cet homme devant lui! Il était entre le choc et le neutre visiblement insensible à la comédie que faisait cet homme devant lui. Il le vit se mettre à pleurer avant de regarder une dernière fois son frère, la porte ouverte le jeune homme ne se priva pas de parler ouvertement.

    Wade... qui c'est lui? Ton partenaire de jeu?


Dernière édition par le Mer 26 Sep - 16:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: The first Night! [Wade]   Mar 25 Sep - 20:58

Quelques mots murmurés, dont il n’avait pas saisit toute la subtilité, étaient venus couler doucement dans leur chambre, passant par la mince entrebaillure d’une porte épaisse, et résolument fermée.

Il n’avait pas compris, non, bien trop loin du battant de bois pour pouvoir se repaître de la signification des paroles soufflées, mais avait, sans nul doute, reconnu le timbre de voix de leur propriétaire.
Seth. Un Seth triste et désemparé. Un Seth qui s’était effondré, là, devant leur porte, dés son ouverture.

Il aurait voulu crier à Jason de ne pas ouvrir, de le laisser faire, d’aller dormir, mais aucun son n’avait pu franchir la barrière de ses lèvres, résolument closes.
Alors il avait observé, les yeux écarquillés, regardant son frère se tourner vers lui, en une mimique peu agréable, lui réclamant, une fois encore, des explications qu’il ne saurait lui fournir.


« - Non... Je … Jason … Attends, je vais tout … »

T’expliquer ?
Te dire à quel point j’aime ce type ?
T’avouer mon homosexualité, aussi étrange que soudaine ?

Définitivement non.
Pourtant il le faudrait, passer par la case aveux, toucher les coups et amertume.
Tout cela était simplement … Bien soudain.


« - Je … Seth … », avait il doucement murmuré en se redressant, effectuant quelques pas malencontreux au centre de la pièce pour venir finalement s’agenouiller aux côtés de l’homme avachit, contournant Jason, fort soigneusement. « Seth …Pourquoi ? Tout ça … Ces mots … Qu’est c’que tu cherches, hein … Dis moi … Dis moi. « Un gamin, un trophée de plus »… Alors pourquoi … ?»
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: The first Night! [Wade]   Mar 25 Sep - 21:21

Seth observa ce Wade se mouvoir.
Son regard embué suivant avec allégence cette cage thoracique qui se levait avec grâce et se rapprochait de plus en plus.
Il mit sa main devant lui comme pour lui signifier de rester là où il se trouvait, de ne pas approcher.
Mais Wade dans son grand entêtement et faisant fit de la supplique, s'était accroupit près de la dépouille Sethienne, plongeant un regard tout aussi troublé dans le sien.

En vérité Seth était vraiment venu prendre de ses nouvelles, tout autant qu'il le croyait seul, mais ce torse offert sous ses yeux lui donna envie de s'y blottir, de tout oublier. D'aimer, dans le plus simple des mondes. Sans Casey, sans ce petit con qui lui avait ouvert et qui pouvait faire l'amour à Wade aussi bien qu'il voulait sans jamais pouvoir penser égaler Seth. Tout celà lui rapella une situation bien trop similaire.
Rapellons nous. Deux hommes a moitié nu, (bien qu'ici leur affaires soient différentes, seul compte bien sur le fait accompli, et la vision même de cette finalité) dans une pièce sombre, qu'un troisième vient allègrement déranger, via une porte, resolument disponible pour une intrusion.

Non tu n'es .. tu n'etais pas un .. cette salope à dit ça pour.. j'ai dit ça pour...Je .. je .. non.. j'étais venu pour savoir.. et te dire à quel point je .. je t'aime et a quel point j'étais désolé..mais non.. non putain.. te voir avec ce.. c'est..insu..insu..por.. je.. mais bon sang.. NON !


Seth rassembla le peu de force qu'il pouvait contenir dans son état poudré et imbibé et vint plaquer ses paumes contre les clavicules de Wade, le poussant avec violence, lançant le plus noir des regards à Jason, comme lui transmettant tout le bien qu'il pensait de lui, faussant encore une fois complétement la donne.Force étant de constater que ce frangin était plutôt séduisant, Seth s'avoua vaincu, décidé à prendre ce foutu avion, dans un peu moins de trois heures. Le père Lachaise c'était la classe. Piaf.. et tant d'autres pour voisins. Hum. Il y ferait une réservation, une fois le pied posé sur Paris.

VOUS NE LE MERITEREZ JAMAIS .. jamais...
. puis baissant un regard plein de dédain et d'amour, pourtant à Wade, Toi .. je.. te.. Oublies tout .. Oublies tout... W-A-D-E.

L'homme tourna les talons, titubant, cherchant à tatons un escalier qui ne serait pas là avant quelques mètres, murmurant pour lui même quelques complaintes.
Après tout se plaindre. Il était doué pour ça. Et pour faire souffrir ceux qu'il aime, aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Jason Fo
Invité



MessageSujet: Re: The first Night! [Wade]   Mer 26 Sep - 16:52

    Ne comprenant pas vraiment ce qui se passait à l'instant il faut dire que Jason ne comprenait pas trop ce que faisait cette homme là ageunouiller entrain de pleurer comme un vulgaire gamin qui n'a pa eut e qu'il voulait et son frère qui lui était entrain de bégager des mots qui n'avaient aucuns sens et qui ne s'accouplaient pas du tout, Jason resta là, tel un... idiot à regarder la scène presque romantique sortit d'un film en noir et blanc ou d'un navet à la "Autant en emporte le vent". Voyant les deux jeunes hommes si... proches et si... enfin... dans leurs yeux on pouvait nettement voir de l'amour, de l'amour? Entre Wade et ce... grumeau? Cet homme qui pleurait comme un faible? Comment Wade pouvait de un aimer les hommes, lui qui avait toujours attiré le regard des femmes, pour que Jason pense ça c'est que le choc avait été tellement fort et de deux, comment Wade pouvait en plsu d'aimer les hommes, aimer cet homme là, lui il n'avait rien d'un homme, il ressemblait plutôt à quelqu'un qui ne savait jamais prendre de décision, qui était prêt à tout lâcher pour suivre quelqu'un, il était faible alors pourquoi? Pourquoi lui? Pourquoi Wade? Les question venaient se chambouler dans la tête du Forester presque Senior.

    Je... Wade tu es...

    Même les mots ne sortaient pas, ils restaient dans le fond de sa gorge s'était presque comme-ci il lui griffaient la gorge tel des lames de rasoirs, non il n'était pas homophobe mais l'idée de savoir que son frère, le fils prodigue de la famille pouvait être homosexuel quand même, quand il entendit le nom de Casey, Casey? Un nom de femme? En l'espérant dans ce cas un espoir restait dans la tête de Jason un espoir que son frère ne soit pas totalement homosexuel, bizarrement il voulait pour une fois l'aider, non pas l'aider dans le sens aider quelqu'un mais il voulait par tout les moyens que son frère redevienne un homme bordel! Se connaissant Jason savait très bien qu'il n'encaisserait jamais le fait d'apprendre cette chose comme ça par une déclaration par la porte mais rapidement il sortit de ses pensées voyat que l'homme qui pleurait le regardait avec des yeux comme remplit de colère ou de haine (même si c'est presque la même chose), Jason comprit tout de suite ce que ce regard voulait dire, jusqu'à ce que les paroles de l'individu viennent confirmer ce qu'il pensait, Jason eut un léger rire nerveux avant de le voir tourner des talons, là le jeune homme regarda son frère avec mépris et dégout mais également avec honte avant de fronçer les sourcils et enfin de s'adresser à ce lâche qui partait.

    Hey toi! Si tu penses que je me tapes mon propre frère tu te mets le doigt où je pense.. Oh non, j'avais presque oublier je suppose que mon frère te la déjà mit!!!

    Dit-il dans un ton visiblement très énervé, et très méchamment ses paroles n'avaient eut aucunes retenues quitte à être méchant et à toucher tout le monde il s'en fichait totalement il ne se contrôlait plus les mots étaient sortit comme un ouragan.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: The first Night! [Wade]   Mer 26 Sep - 19:45

Peut être aurait il réussit à dormir, finalement, dans l’obscurité et la moiteur de sa ridicule chambre d’hôtel, se prétendant insomniaque tout en fermant les yeux … Oui peut être.
Car ses réflexes étaient loin d’être aussi admirables qu’en pleine journée, et ses yeux, petits et étincelants, ne faisaient qu’évoquer la fatigue, la lassitude et la peine.
C’est donc comme un enfant qu’il s’était laissé tomber en arrière, heurtant ,de ses fesses, le plancher du couloir, esquissant une mimique des plus surprise.
Jason avait visiblement été perçut comme étant son amant, aux yeux de ce Seth, amoindrit et aveuglé par la jalousie, donnant, sans plus de complexité, un mobile à ses agissements répulsifs.


« - Seth non … Attends … »
, avait il supplié en se redressant, s’avançant même un peu vers lui, décomposé. « Tu ne comprends pas c’est … »

Mon frère.
Mon grand frère.
Mon seul et unique aîné.
Ma famille restante.

Mais Jason l’avait devancé, dans un grand élan poétique, laissant s’envoler, dans cet air qu’ils respiraient désormais à trois, des mots aux revers tranchants.

L’acceptation et la bienveillance seraient dures à obtenir, oh oui, vraiment.

Doucement, et non sans laisser transparaître, sur ses traits de glucose, une peine qui ne faisait plus que s’accroître, Wade s’était tourné vers son frère, baissant doucement la tête, sensiblement touché par ses propos.
Car, après tout, il n’avait jamais été un garçon particulièrement enclin à nier sa tristesse, ni très doué dans le jeu de l’indifférence.
Qu’importe. Bien plus débecté par le comportement de son aîné que par le caractère blessant de ses propos, le jeune homme réussit tout de même à mobiliser un semblant de dignité, fronçant légèrement les sourcils en relevant le menton.

« - Jason, putain mais … Arrêtes … Arrêtes tout… », lâcha t’il en un sifflement. « Je veux bien que … Que tu… mais … Oh et, après tout, qu’est c’que ça peut te foutre putain … Hein …? Aie au moins le…La…L’obligeance de fermer ta gueule … Pitié … »

L’irrespect. Une notion qui l’avait toujours révulsé au plus haut point, et qui restait, bien malheureusement, l’activité que pratiquait Jason avec le plus d’assiduité.
Il l’aimait, et il l’avait toujours aimé, au fond, ce type qui le jalousait et lui cassait ses petites voitures en lui beuglant qu‘il n‘était pas son frère, mais leur disputes fraternelles, dont il avait apprit à se foutre, étaient à des kilomètres de ce qui se passait désormais.
Il ne saurait laisser passer ça. Il ne saurait tolérer l’intolérable.

Qui m’aime me suive.
Qui n’aime pas mon homme sache fermer sa gueule.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: The first Night! [Wade]   Mer 26 Sep - 20:04

Seth avait prit appui sur ce mur, à sa gauche.
Son flanc s'en était accomodé, et sa tête, faisant résonner les mots de Jason, plus encore.
Des mots. Tant de maux.
Il devait avoir l'air d'un véritable zombie mais ces bribes insultantes vennaient de lui remettre les idées en place, il n'avait pas souvent l'alcool mauvais mais il fallait croire, une fois n'est pas coutume, et la drogue aidant cette fois encore, qu'il ne laisserait pas son sang bouillir en restant calme.

Son ..son frère.. ?


Son connard de frère. Bien sur. Pourquoi n'avait t-il pas pensé à cette éventualité plutôt que d'imaginer son amour en parfait playboy, adepte de la chair, et de minets tout aussi plaisants que lui.. En fait, Wade n'en avait jamais fait allusion, leurs rapports fraternels ne devaient pas être au beau fixe.

Alors Seth avait fait volte face, et dans une attitude beliqueuse et revancharde s'était dirigé vers Jason, les pas précis et mesurés, sans attente ou considération, serrant son poing jusqu'a arriver dans l'entrebaillure de la porte, contournant un Wade certes sur ses gambettes, l'ayant suivi avec déférence mais le visage toutefois renfermé, un peu ébêté, et décu probablement de la reaction de son grand frère. Ce dernier, toujours contre le mur décrépit à les regarder d'un air outré, à la limite des glairs de dégout, ne redoutant visiblement pas le pire. Toujours aussi vindicatif, l'homme qui vennait de tout assimiler vint heurter le visage fort et délicat de l'ainé Forester, le surprennant avec une audace et un crochet du droit étrangement bien maitrisé.

Jason avait reculé de quelques pas, portant la main à son visage endolori, meurtri, la lèvre résolument sanguinolante. A croire que c'était la malédiction de leur famille. Les lèvres ouvertes. Jason releva la tête. Et son regard bien que surprit, s'était fait aussi dur que les mots qu'il avait pu prononcer.

Seth, relevant le menton et réajustant ses boutons de manchette, le lui rendit sans mégarde ou provocation, le toisant avec mépris, lui faisant simplement savoir le fond de sa pensée.
Qu'il aimait son frère probablement plus sa vie.
Qu'il était là pour rester.
Qu'il n'était pas cet chose faible et minable qui pleurait sans raison, cet homme pleurnichard qu'il avait appercu à l'instant le plus misérable de son existance, transi d'amour pour quelqu'un qui l'ignorait, à plus forte raison qu'il avait tout fait pour que celà arrive, même si celà eut été dans des circonstances spécifiques, en demi teinte, et assurément à contre coeur. En effet, Seth avait cru bon, pour le bonheur de son adoré, de l'éloigner de lui, le jettant presque dans les bras de cette rouquine qu'il ne semblait plus désirer outre mesure. Il s'était visiblement trompé.
Ses yeux lagons s'étaient fait plus doux, toujours sévères mais, comme emplis de pitié. Wade n'avait auccunement besoin de se justifier sur son orientation sexuelle, qu'elle qu'elle soit, de toute manière. Il espérait bien que Jason comprendrait.

L'homme avait recouvré l'assurance et le feu que la cocaïne avait mit du temps à distiller, puis avait, de cet air toujours confiant, regardé Wade avec passion et tendresse, lui tendant la main comme pour l'inciter à le suivre.

Wade.. Mon Ange... Prends tes affaires. On s'en va.

Avait t-il laché, ordonnant presque au jeune homme de le suivre, sans opposer de résistance, sous la forme dissimulée d'un ultimatum, d'une déclaration d'indépendance, d'une preuve d'amour démesurée, lui jurant en cette simple phrase, en ce "nous" dérivé de "on", de toujours le garder près de lui, le protègeant, des autres, du monde, ne lui promettant que sucre et palabres amoureuses.
Revenir en haut Aller en bas
Jason Fo
Invité



MessageSujet: Re: The first Night! [Wade]   Mer 26 Sep - 20:36

    Jason regardait cette scène si mérprisante, en effet il trouvait ce jeune drogué si... minable et si... pourrit en fait aucuns mots ne sortaient de la bouche de l'aîné il était outré, destabilisé et tout les mots que l'on peut trouver pour qualifier cette scène du moins jusqu'aux paroles plus que blessantes qu'il avait put tenir envers ce jeune homme. En tout cas ses mots semblaient avoir touché les deux jeunes hommes qui disaient s'aimer, en tout cas Wade semblait réagir d'une certaine façon oui il était énervé ça s'entendait dans sa voix et vu le rapprochement qu'il avait eut auprés de son frère laissait présager qu'un coup allait partir et finir sur le beau visage de Jason mais là il fut légèrement prit de court, en effet son frère ne fit rien même pas un geste de la main rien juste des parole sans vraiment de cohérrence des non des je des putain et autres mots mais pas une phrase clair et net ce qui fit encore plsu rire Jason, du sarcasme? Peut être il faut dire qu'entre les deux fères rien n'était clair, certes Jason voulait comprendre pourquoi Wade était devenu homosexuel mais en même temps il n'avait qu'une envie faire regretter au drogué d'avoir fait changer Wade de rame.

    Pitié? Tu me demande pitié? Non mais arrêtes frangin! Comment je peux arrêter? Tu ne me l'aurais même pas dit et je l'apprend comment? Par une foutue déclarations d'amour à travers une porte par un salaud de drogué de merde!

    Les mots étaient comme les autres si forts, si... touchant, si blessant. Enfin le jeune homme ne put même pas regarder la personne enfin l'individu au fond qu'il se reçut directement un point en pleine figure, sur la joue gauche, se baissant légèrement il se releva aussi rapidement et regarda cet individu d'un regard noir remplit de haine et de dégout, posant la main sur sa lèvre il remarqua immédiatement qu'il saignait, en fait il était loin d'être la pauvre petite mauviette qu'il était il y a quelques minutes et bizarrement ça faisait du bien de voir qu'il y avait un lion dans ce petit corps de toxicoman.

    C'est bien tu sors ta colère.

    Dit-il dans un sourire plutôt noir, mais ce n'était aps tout certes il avait de la gueule comme on le dit mais également les points c'est pourquoi, Jason s'approcha de ce jeune individu qui en fait semblait être plus vieux que lui mais bon là n'est pas la question, il allait le plaquer contre le mur quan dil demanda à Wade de partir, partir? Partir où? Avec lui? Pourquoi? Jason fixa son frère avant de regarder encore l'autre fou, mais là les gestes avaient été plus fort il ne laissa même pas Wade lui prendre la main où faire autre chose qu'il plaque de dingue contre le mur, mettant son avant bras sous son coup, le regard toujours autant haineux il le trouvait si minable.

    Tu te prends pour qui au juste?

    Il tourna légèrement la tête vers Wade avant de sentir une émotion étrange lui venir, un genre de tristesse mais également un amour non pas un amour comme avait les deux jeunes hommes mais ce qu'on appel l'amour fraternel malheureusement pour lui, il ne les laissa pas monter jusqu'à son visage.

    Wade, tu vas suivres ce drogué?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: The first Night! [Wade]   Mer 26 Sep - 21:29

Des mots, encore, des gestes, bien plus.
Et Wade n’avait pas bougé d’un pouce, ne faisant que tendre la main, espérant saisir celle de Seth, ne rencontrant que l’air, éternellement moite, de cet hôtel aux odeurs boisée.

Car Jason, comme il aurait pu s’y attendre, ne s’était pas vraiment contenté de réceptionner sagement le coup infligé par son homme, se décidant à y répondre avec une douceur des moins flagrante, le plaquant contre le mur sans plus de réflexion.

Seth, quant à lui, n’avait rien empêché, rien vu venir peut être, ne pensant qu’à leurs yeux, qu’à cette main qu’il lui tendait, qu‘à ce « nous », qui prenait consistance.


« - Non, tu … lâche le …! », avait t-il vociféré, comme par réflexe, venant se placer derrière son frère, apposant même une main, loin d’être bien amicale, contre son épaule. « Lâche le Jason … Vraiment … Je …J‘ai … Je suis désolé de pourrir si convenablement ton existence parfaite tu sais … Vraiment désolé … Désolé de te laisser jalouser ce que j’ai, de … Laisse le … Laisse le et fous moi la paix … Tu n’es pas papa Jason … Non … Pousse toi … M’oblige pas à … »

A te taper?
A te montrer à quel point j’ai pu te haïr aussi?

Le jeune homme avait doucement enfoncé ses doigts dans l’épaule de Jason, sans violence aucune, lui démontrant simplement sa présence, son entêtement, et sa résignation aussi, un peu.

Il pourrait bien prendre des baffes, encaisser les quelques coups que son frère trouverait peut être bon de lui donner, mais tout ne devait se régler qu’entre eux. Seth n’y était pour rien, et personne ne lui ferait le moindre mal, non, pas tant que le jeune Wade Forester aurait assez d’énergie pour faire battre l’organe qui se complaisait dans sa poitrine. Jamais.


« - Non … M’y oblige pas … »

Par dessus l’épaule de son aîné, Seth le regardait, de cette manière si particulière qu’il avait de le faire, et il ne fallut rien de plus à Wade pour se montrer plus expansif… En effet, mut par un élan aussi soudain qu’indéfectible, le jeune homme tira brusquement son frère en arrière, le rejetant, sans bien plus de douceur, derrière lui, venant, comme par mimétisme, le plaquer sur le mur d’en face.

Il n’avait jamais été bien brute, et sa prise n’avait rien de très bestial … Une simple paume posée contre son torse, maintenait , en effet, Jason contre la paroi, en un tableau manquant cruellement d’originalité.


« - Je ne … Calme toi. Juste ça. Vraiment. Et ne le touche pas. Plus. Jamais. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: The first Night! [Wade]   Mer 26 Sep - 22:34

Il ne s'était pas attendu non plus à se faire plaquer contre ce mur. Puis cet avant bras musclé pressant sa carotide, forcant son coeur à fournir un régime plus rapide, le souffle se faisant saccadés.

Laches moi..

Avait laché Seth d'une traite, sous l'ettouffement, et avant que Jason n'eut levé son poing pour lui rendre la pareille, Wade s'était approché, en petite colère mais regardant Seth avec toute la douceur du monde, apposant une main mennaceante sur l'omoplate de son frère, lui demandant de cesser expressement toute tentative de violence envers Seth, puis alors que Jason, bien au contraire, avait resséré son étreinte, Wade, las d'attendre et de proférer des suppliques qui lui pesaient proporement sur l'âme
agrippa l'épaule contractée d'une pression franche et décidée, l'attirant à lui, pour mieux lui faire face et le lottir a son tour contre une parroi des moins acceuillantes, reitérant, une ultime fois, son souhait, celui de les laisser en paix, et de ne plus jamais, ô grand jamais toucher son homme.

N'osant croiser leurs regards haineux, et non pas par manque de fierté, Seth avait baissé la tête alors que son organisme s'efforcait de reprendre un rhytme soutenu.

Wade.. Laisses..on va..y.. non. JE vais..y aller.

Il aurait voulu lui tirer le bras et l'entrainer avec lui, comme forçant la rupture avec cette brute qui lui servait de grand frère, pour l'emprisoner dans sa poitrine, ne le garder qu'a lui. Toujours. Et puis si il y a bien une première chose que Seth voulait faire, par amour pour Wade c'était bien cesser d'être égoiste, et se restreindre à se genre de demandes dignes de folie, serait surement un bon moyen d elui prouver qu'il changerait, pour être meilleur, s'adapter à sa joie de vivre, à sa jeunesse, ne voulant que son bonheur. Dans l'absolu.

Pardonnes moi..

Des excuses Monsieur Borland ? Auriez vous touché le fond ?

Pardonnes moi Jason.

Encore mieux ! De crétin en sombre abruti .. on progresse ? Mais en séducteur qui se respecte et en prédateur social avisé, Seth avait ce don d'élocution qui lui permettait de savoir se faire obeir, ou bien encore d'amadouer. Et cette capacité, même bourré et complétement à plat il savait en abuser. Alors, se redressant et desserant sa cravate, pour la retirer finalement, le long de son monologue, Seth s'avancea, plus calme visiblement.

Je .. Je regrette.. Mais je ne suis pas..Peut être sommes nous partis sur de très mauvaises bases. Nous sommes adultes. TOUS. Et je suppose que .. Je m'apelle Seth.. Borland et je ..Je ne suis pas un drogué, premièrement et deuxièmement, je pense que ton frère est assez grand pour faire valoir son libre arbitre, il reste toujours ton frère, mais restera mon Wade, aussi longtemps qu'il me sera donné de.. de respirer.. puis s'adressant au plus jeune Pardonnes moi d'être venu comme ça.. je .. tu avait tes raison, et j'aurait du comprendre, mais de malentendus en quiproquos.. j'avais peur tu sais, peur de te perdre puis.. puis..Vraiment. Tu sais ? Tu devrais rester là.. Tu sais ou me trouver.. tu sais comment, tu sais pourquoi. Alors je ne vais pas rester plus longtemps..
Revenir en haut Aller en bas
Jason Fo
Invité



MessageSujet: Re: The first Night! [Wade]   Dim 30 Sep - 18:21

    Wade commençait à prendre de la graine? En tout cas il semblait prendre conscience de la colère de son frère, ce qui confirma le fait que le jeune homme pose sa main sur l'épaule de son frère et ainsi lui enfonçant les doigts dans la chair sans pour autant vous imaginez ça bien évidemment, Jason ferma quelques secondes les yeux réalisant ce qui se passait, son frère était bel et bien tombé amoureux de l'homme qui se trouvait la gorge coincée derrière l'avant bras de Jason. Pusi les réouvrant il remarqua que Wade l'avait quelque peu expulsé en arrière, Jason se cogna au mur derrière lui et tomba sur les fesses enfin il se laissa tomber sur les fesses. Pusi il vit la réaction qu'avait eut son frère, aucuns mots ne sortaient de sa bouche rien, il restait là planté à regarder la scène d'amour qui se produisait devant lui mais soudain l'homme là.. Seth si s'était ibne son prénom eut comme une prise de conscience et décida de partir mais avant de partir le jeune homme vint s'excuser devant Jason qui ne compris pas tout de suite ce qui se passait, en effet Jason fronça les sourcils avant de se relever.

    Ne sortant aucuns mots, Jason regarda d'abord son frère avant de voir Seth qui lui parlait, merde, il était vraiment amoureux de son petit frère, Jason passa sa main sur son visage comme pour se réveiller avant de s'approcher de son petit frère, pour une fosi l'aîné avait prit conscience de ce qu'il se passait pour une fois il avait une dose d'humanité à l'égard de son frère, qu'est ce qu'il se passait? Tentait-il de lui prouver qu'il l'avait toujours aimé et depusi son enfance? Etait-ce ça ce qu'on appel l'amour fraternel? Surement, il posa la main sur son épaule avant de lui sortr quelques mots que jamais il n'aurait pensé sortir, son ton était calme, posé et doux il tentait de ravaler ses mots qui ressemblaient étrangement à des lames de rasoirs.


    Tu sais quoi? Si tu en as envie par avec lui... j'ai pas besoin de toi je me débrouilles bien seul et pusi si on reste ensemble d'autres personne pourraient penser qu'on est un couple... je me débrouilles bien sans toi... et... et... et tu as certainement mieux à faire qe de parcourir le pays avec moi.

    Il se frotta la nuqeu, il était si gêné, jamais il n'avait eut des mots comme ça vis à vis de son frère, bon ce n'était aps des mos des plus gentils mais il n'avait pas voulut être méchant non plus, il se recula légèrement commençant à s'avancer vers sa chambrê.


[désolée du petit post]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: The first Night! [Wade]   

Revenir en haut Aller en bas
 
The first Night! [Wade]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
S.trange L.inks || t.o.o. d.a.z.e. g.o.n.e  :: Dix Est Infini :: Old Subjects-
Sauter vers: