AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Carter Clash [ Finish]

Aller en bas 
AuteurMessage
Carter Clash
Prince of Darkness, Master of Puppets
avatar

Nombre de messages : 13
Mood : Démoniaque
Powers : Polymorphe, inflige souffrance et mort, pyrokinésie
Date d'inscription : 24/04/2009

Beyond Eternally
RELATIONSHIPS:
CLAN: Prince of Darkness

MessageSujet: Carter Clash [ Finish]   Sam 25 Avr - 4:46

CLASH Carter Parce que nous sommes tous différents






1689 années Rome
NATIONALITE: Italo-américain

OCCUPATION: PDG d'une des plus grands boîtes de pub américaines
Votre personnage a le droit de posséder un travail
Comme tout le monde.



YOU'RE SUCH A WEIRD MIND
Carter est un Démon et pas n'importe lequel. Il est le Prince démon. Comme tous ceux de sa race, il est quelqu'un de joueur et de malsain. Il s'amuse avec les autres comme un chat s'amuse avec une souris. Lorsque cela ne le divertit plus, il fait disparaître lentement la pauvre créature qui a attiré son attention l'espace de quelques jours. Il ne se considère pas comme quelqu'un de cruel, mais d'épicurien. Carter est extrêmement capricieux et impatient. Il a parfois toutes les attitudes d'un enfant gâté se lassant vite. Il déteste attendre et lorsqu'il ordonne quelque chose, il espère être obéi le plus rapidement possible. D'un naturel changeant et versatile, il ne garde jamais son avis bien longtemps. Etant Prince, il peut se permettre ce genre de choses, les personnes capables de lui tenir tête sont rares et Clash s'arrange toujours pour que ces dernières soient de son côté.
Epicurien, sa vie n'est régie que pour et par le plaisir. Il aime les femmes et les hommes, les grandes soirées huppées et chics. Sa position avantageuse en fait un habitué des galas sélects où il est comme un poisson dans l'eau. Les règles de bienséance et d'étiquette n'ont aucuns secrets pour lui. Carter Clash sait se tenir en société et c'est ce qui en fait un être potentiellement dangereux. Malgré son statut de Démon, il sait se rendre agréable. Provocateur et attirant, irrésistible et tentateur, le Seigneur des Ténèbres parvient à faire oublier cette image d'Epinal du Démon cornu aux pieds fourchus.
Fourbe, sournois et hypocrite, Carter ne montre que ce que l'autre veut bien voir. Acteur jusqu'au bout des ongles il s'efforce de rester maître de ses émotions et de ses gestes. Il ne laisse rien au hasard. Il fomente ses complots dans l'ombre, gardant toujours les mains propres envoyant des sous-fifres faire la sale besogne à sa place. Carter Clash est malsain, dans sa façon de parler, de penser, de se comporter, d'être tout simplement. Cela se traduit par des paroles douceâtres pleines de sous-entendus, des gestes lents, sensuels et lascifs. C'est un Démon, ne l'oubliez jamais. Et sous ses airs de dandy adepte du beau se cache une créature sans âme.


YOU'RE SO HOT... TELL ME YOUR STORY HONEY
Rome, IVème siècle

L'Empire est en plein bouleversement. L'Edit de Constantion tolère la présence des Chrétiens. Leurs persécutions et leurs souffrances, les martyrs et les exécutions sanglantes vont peut-être cesser. Pour les uns, c'est un soulagement, pour d'autres une aberration. L'Empereur actuel s'est converti à cette nouvelle religion et les habitudes des Latins s'en trouvent bouleversées. Même la capitale s'est vue changée. Maintenant, c'est vers Constantinople que tous les regards se tournent.
Ces changements n'ont pas tous été accueilli avec joie et liesse. Le siège politique de l'Empereur s'est déplacé et les grands acteurs du pouvoir doivent abandonner leurs terres romaines pour s'aventurer dans cette nouvelle cité.

Senatus Populusque Romanus...
Aucune larme, aucun tressaillement. On applique un fer brûlant sur sa peau et l'adolescent n'a aucune réaction. Une odeur âcre de chair carbonisée monte à ses narines. C'est sa propre chair que l'on marque de la sorte. Marius Claudius Pulcher est citoyen romain, légionnaire de métier, homme du monde civilisé. En tant que tel, il doit porter la devise de sa patrie sur son bras, comme un écusson ou un blason. Une marque indélébile qu'il porte encore à l'heure actuelle. SPQR, Senatus PopulusQue Romanus, Le Sénat et le Peuple Romain. Ils sont dorénavant sa raison d'être, de vivre et d'exister. En cet instant, il jure devant les Dieux de protéger cette Mère Nourricière qui lui a donné une filiation irréprochable, la chance de naître à Rome. Sous le regard froid de son père, Marius Claudius Pulcher lève les yeux de la blessure déjà cautérisée que l'on soigne et désinfecte et, pour la première fois de sa vie, il lit dans les prunelles paternelles de la fierté.

"Les fils de Constantin se font la guerre, mon fils. Nous allons devoir prendre les armes et combattre nos frères pour nos convictions."
La guerre? Voilà des années que Marius Claudius Pulcher s'y prépare. Il y a déjà plus de 10 ans qu'il appartient à l'armée romaine! il lui tardait d'en découdre avec autre chose que des mannequins de paille ou des frères d'armes. Demain, il devrait se battre pour Constant, le Sénat, le Peuple. Demain, il formera l'ultime barrière de protection de sa société, de sa culture. Un fin sourire étire les lèvres du jeune homme tandis qu'il effleure du bout des doigts, le casque poli et caractéristique de l'armée romaine.
Glaives à la ceinture, bouclier dans une main javelot dans l'autre, casque luisant sur le crâne et armure fraîchement graissée, le père et le fils quittent le domaine familial sous le regard inquiet d'une mère et admiratif d'un petit frère. Ils avancent d'un pas décidé vers le point de rendez-vous de leur cohorte. Ils ne se battront pas ensemble, Marius Claudius est en première ligne, un hastati, il doit encaisser le choc du premier échange. Son père est dans la cavalerie.
Ils n'affronteront pas des paiens braillards et paillards, ils ne se battront pas contre des barbares sans aucune éducation. Du bout de leur lance, de la pointe de leur glaive, ils vont tuer d'autres romains, d'autres militaires qui auront eu la mauvaise idée de soutenir un autre successeur à Constantin Ier. Marius ne sait pas vraiment pourquoi il va se battre. Pour une idée? Ce sont celles de son père, il a toujours fait selon les désirs de son géniteur. Pourtant lorsque le centurion hurle la charge, son esprit devient clair et ses idées aussi acérées que sa lame. Plus de questions, d'interrogations ou de malaise, n'existent plus que le combat, la survie et la rage de vaincre.
Pour la première fois de sa vie, tandis que la respiration calme de ses frères tente de le bercer, il a peur. Une peur terrible qui semble s'accrocher à l'estomac de ses griffes aigües. Le pan de sa tente se soulève et un légionnaire apparaît. Marius se redresse et un index se pointe dans sa direction avant de se poser sur des lèvres anonymes. Il ne doit pas faire de bruit et le suivre...le fils de Pulcher a fait grande impression sur son centurion. Ses talents martiaux, son intelligence et son don pour se sortir de situations désespérées en font l'élément parfait pour une reconnaissance. Les légions adverses se sont installées non loin de son campement...au-delà du Pô. On lui tend un javelot pour se défendre et on lui ordonne de suivre la cavalerie et les lanceurs de javelot.
Terrible défaite pour sa légion. Leurs adversaires eurent la même idée que le centurion de Marius et lorsqu'ils se retrouvèrent face à face l'affrontement était inévitable. Marius se replie derrière la cavalerie comme les autres lanceurs de javelot, manoeuvre dont profite l'ennemi pour les encercler...et les écraser. Chair et os, cuir et métal. Les oreilles du légionnaire bourdonnent, on crie, on appelle à l'aide, on hurle des ordres qui ne seront pas suivis. Les cavaliers sont jettés au sol. Pendant un moment, Marius cherche du regard son père sans le trouver. Soudain, une douleur fulgurante lui vrille l'épaule. Ses genoux se dérobent sous lui. La dernière chose que voit Marius est le visage tordu de douleur d'un autre romain dont les yeux déjà éteints semblent lui poser une ultime question "pourquoi?"

Une voix féminine semble percer les ténèbres qui l'envahissent. Elle chante, une sorte de berceuse dans une langue qu'il ne comprend pas. Marius ouvre lentement les yeux, aveuglé dans un premier temps par le feu qui brûle près de lui. Une silhouette se découpe sur les flammes. Une femme d'une beauté glaciale presqu'irréelle. Si Vénus aurait dû choisir des traits pour s'incarner sur Terre, elle aurait pris ceux là. Marius essaie de parler mais un index froid se pose sur ses lèvres tandis que celles de l'inconnue susurre un "ssshhh" apaisant. Les sourcils froncés, Marius se tait.
"Ne parles pas mon enfant. Tu as été mortellement blessé. J'ai bien peur que tu ne puisses passer la nuit." Une main se pose sur sa poitrine et il semble que le froid de cette paume perce l'armure métallique qui le recouvre encore. "Ne t'agites pas...tu n'es ni Hercule ni Jupiter. Tu n'es qu'un humain. Un simple humain." Elle avait détaché chaque syllabe de cette dernière phrase, comme si elle rendait une sentence. Peut-être était-elle une sorte d'incarnation de Minos, d'Eaque ou de Rhadamanthe? Une créature infernale créé par Pluton et envoyée quérir les âmes proches de la mort? Mais Marius ne veut pas mourir...sa destinée s'arrête donc là? Devant ce feu minuscule? Loin des vivats de la foule? En grimaçant, il se redresse sur un coude.
"Déesse ou demie-déesse, je ne sais comment vous appeler, je ne veux pas mourir, je ne veux pas rejoindre le royaume de Pluton, j'ai encore tant à accomplir. Accordez moi un sursis, puissante chtonienne, que je vous prouve ma valeur.
- Que peux tu prouver alors que déjà le froid des Enfers t'envahit? Vois...tu n'es qu'une enveloppe agonisante se vidant lentement de sa substance par une blessure que les infections envahissent déjà."

Alors, blasphème suprême, dans un ultime effort puisant au plus profond de lui même, Marius tend la main vers le cou gracile de la déesse infernale, serrant fermement. Ses prunelles émeraudes étincellent de fureur et de frustration. La sublime apparition ne semble nullement s'en offusquer.
"Ainsi donc, tu es prêt jusqu'à agresser une divinité? Soit...ton père nous avait déjà promis ton âme. Tu vivras.
- Vous êtes...
- Considères moi comme une Parque. Je me joue des mortels, je façonne leurs destins en absorbant leur mortalité, ce que vous appelez "pneuma" et que les Chrétiens nomment "âme". Ce cher Pulcher Senior a eu une bonne fortune prodiguée par mes soins délicats. Le moment est venu de payer. Et ce n'est pas son âme qu'il m'a offert."

Un doux sourire apparaît sur les traits si parfaits de la déesse. Marius desserra son étreinte. Il a été vendu? Par tous les dieux, qu'est-ce-que cela signifiait? L'irréelle beauté se penche doucement sur lui, ses lèvres effleurant les siennes.
"Lorsque tu mourras mon enfant, je ferais de toi notre maître. Je te façonnerais à mon image. Tu deviendras ce qui nous manque à tous. Marius Claudius Pulcher. Tu renaîtras et le monde t'appartiendra."

XXIème siècle, New-York...
Une lune ronde et argentée se cache derrière de lourds nuages. Carter Clash est installé sur l'immense balcon de son luxueux appartement. Dans la pière derrière lui, Grace Abrams dort sereinement dans le lit aux draps défaits, il entend sa respiration calme et régulière.
Une coupe de champagne à la main, son regard cristallin balaie la cité qui s'étend à ses pieds. Que pourrait-il lui manquer? Il est riche, extrêmement riche. Il est influent et possède un pouvoir quasi illimité puisqu'il manipule la société humaine en leur créant sans cesse de nouveaux besoins. Il savoure les meilleurs mets, possède les plus grands crus, il a une collection de voitures de sport, un dressing dont le contenu pourrait rembourser la dette de plusieurs pays. Il peut posséder n'importe quel homme et faire frémir n'importe quelle femme. On lui propose les meilleures substances illicites et il est "persona grata" pratiquement partout. Carter Clash est l'homme le mieux entouré de la planète, le plus courtisé et il se sent seul.
Plus d'un millénaire s'est écoulé depuis cette funeste nuit où celle que les Chrétiens nomment Lilith lui est apparu et a pris sa destinée en mains. Peut-être devrait-il faire comme elle? Choisir un "élu", le façonner à son image. Un successeur. Carter porte la coupe à ses lèvres et boit une gorgée du liquide pétillant.
"Carter? Tu viens?"
Clash détourna le regard de sa morne contemplation pour le poser sur le visage angélique de Graham.
"J'arrive..."
Il finit d'une traite sa coupe, qu'il pose sur le bord de la balustrade. A pas lents, il se dirige vers son lit où l'attend la démonne un sourire aux lèvres. Il se glisse entre les draps, tournant ostensiblement le dos à Graham. La jeune femme se love contre lui, épousant la forme de son corps, entourant de son bras sa taille. Elle dépose un léger baiser sur son épaule. Mais ça ne le fait plus frissonner comme avant.
Ce n'est plus le regard clair de Graham qui le hante.
C'est une autre paire d'yeux cristallins.
Chase Dixon...


[i]YOU HAVEN'T SAID EVERYTHING?
Carter garde sur le haut de son bras gauche le tatouage SPQR de la légion romaine.


    YES SWEETY BE EVIL
    Don(s):
    - Télépathie : Carter peut lire les pensées des gens, il peut pénétrer leurs rêves, les manipuler ou y assister.
    - Pyrokinésie : Générer du feu ou le contrôler n'a aucun secret pour lui. Il peut générer une flammèche comme une véritable fournaise ciblée et précise.
    - Télékinésie : Déplacer/soulever des objets à distance est une chose, mais Carter peut également créer une sorte de "bulle" de protection.


[size=18]TAKE EVERYTHING OFF... LET'S HAVE FUN BABY
PSEUDO: Moonlight Flower
AGE: Majeure et vaccinée

AVATAR: Jonathan Rhys Meyers

COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM? Je ne sais plus, désolée. ^^
COMMENTAIRE(S)? Alors. On est fans de Dir En Grey? (clever sleazoid, ain't afraid to die, the deeper vileness, red soil, the pledge, conceived sorrow, undecided, etc)


Dernière édition par Carter Clash le Mar 28 Avr - 19:50, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chase S. Dixon
Wolfy Admin|| Still playing with Dolls
avatar

Nombre de messages : 366
Age : 27
Mood : Wolfy
Powers : Illusions, Contrôle des esprit. Capacités d'un lycanthrope
Date d'inscription : 02/06/2007

Beyond Eternally
RELATIONSHIPS:
CLAN: Do I really belong to Hell? Yeas? Okay let's say yes

MessageSujet: Re: Carter Clash [ Finish]   Sam 25 Avr - 10:02

Mouahahah un partenaire de jeu

Hum.. bienvenue à toi, et merci pour ton inscription.
Si tu as besoin d'aide, sonne-moi, je suis là hein. Brefounette, en tous cas bon courage pour la suite de ta fiche.
Je m'en vais réserver le rôle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joan S. Quinn
Lovely Admin||Sunday Bloody Sunday...•
avatar

Féminin Nombre de messages : 125
Mood : Stressed...
Powers : Cryokinésie
Date d'inscription : 26/03/2009

Beyond Eternally
RELATIONSHIPS:
CLAN: Nouveaux Vampires.

MessageSujet: Re: Carter Clash [ Finish]   Dim 26 Avr - 18:34

    Bienvenu sur le Forum !

    Un copain pour Chase, sa promet ! XD
    En tout cas bonne continuation pour ta fiche et si tu à des questions, les admin et la co-admin [C'est moi ça ! *sors*] sont là pour t'aider !!

    En espérant de croiser au détour d'un RP. ;)

_________________
    Please put all the drugs
    Out of your hand
    You'll see that you can breathe
    Without no back up
    So much stuff you've
    Got to understand
    Aaron - U Turn Lili

    (c) Sweet Tabasco &&. SDOD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carter Clash
Prince of Darkness, Master of Puppets
avatar

Nombre de messages : 13
Mood : Démoniaque
Powers : Polymorphe, inflige souffrance et mort, pyrokinésie
Date d'inscription : 24/04/2009

Beyond Eternally
RELATIONSHIPS:
CLAN: Prince of Darkness

MessageSujet: Re: Carter Clash [ Finish]   Mar 28 Avr - 19:50

C'est fini sauf erreur de ma part
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joan S. Quinn
Lovely Admin||Sunday Bloody Sunday...•
avatar

Féminin Nombre de messages : 125
Mood : Stressed...
Powers : Cryokinésie
Date d'inscription : 26/03/2009

Beyond Eternally
RELATIONSHIPS:
CLAN: Nouveaux Vampires.

MessageSujet: Re: Carter Clash [ Finish]   Mar 28 Avr - 20:18

Okay Mister ! Tout me semble bon, donc je te valide.

Encore bienvenu sur le Forum !!

_________________
    Please put all the drugs
    Out of your hand
    You'll see that you can breathe
    Without no back up
    So much stuff you've
    Got to understand
    Aaron - U Turn Lili

    (c) Sweet Tabasco &&. SDOD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Carter Clash [ Finish]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Carter Clash [ Finish]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
S.trange L.inks || t.o.o. d.a.z.e. g.o.n.e  :: Inconvenient Ideal :: Glass Skins :: Ain't Afraid to Die-
Sauter vers: