AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 .:: The institute // Soirée priVée ::.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Victor Vassiliev
VODKAiNE
avatar

Féminin Nombre de messages : 76
Age : 30
Mood : Sexy
Powers : Drugs are Easy to make, easy to take.
Date d'inscription : 26/04/2009

Beyond Eternally
RELATIONSHIPS:
CLAN: Human

MessageSujet: .:: The institute // Soirée priVée ::.   Dim 26 Avr - 19:54



Le lieu était un peu excentré, loin de ce que fut la grandeur de Manhattan, loin des grandes artères où il est possible de trouver tout type de nourriture à n'importe quelle heure du jour ou de la nuit. Près de ce qu'il reste du port. Mais Victor était là. Son courage à deux mains, il ne savait pas tellement à quoi s'attendre mais il était là. La voiture garée un peu plus loin il avait décidé de marcher doucement, comme pour prendre son temps. Il savait que l'adresse n'est pas notée sur ce carton qui, collé contre son cœur, dans sa poche intérieure, semblait émettre quelques pulsations contre le dit organe.

Tranquille, mais peu confiant, il s'était fié aux bruits de la ville. A ces jeux de lumières, ces pastels, teintées de buées, ces klaxons qui faisaient rugir le ventre de cette ville qui ne dort jamais. L'adresse en tête, donnée de mémoire par l'initié qui lui avait fourni l'invitation, fut ralliée rapidement. Il resta en suspens quelques secondes. Réajusta son manteau cintré de cuir, passa une main dans ses cheveux, en prenant une grande inspiration. Puis il se dirigea vers l'entrée pourtant discrète du club attribué à ces soirées aussi secrètes qu'exclusives. Un coup contre la porte ne donna lieu à aucun manifestation par delà la porte capitonnée, et puis encore un autre. Une petite lucarne s'était ouverte, et Victor avait cillé, doucement, tendant son carton contre la meurtrière. Une main fine mais masculine s'empara singulièrement du papier et referma la fente qui s'était ouverte.

Après ce qui lui sembla être, un temps d'analyse, la porte en vint à s'ouvrir. Comme convenu, le carton ne lui serait pas rendu, ce qui sous entendait que toute sortie du club serait définitive. Il ne vit personne derrière la porte, pourtant, une fois cette dernière franchie, et le mécanisme d'ouverture le fit sourire.


♪ Never an easy way ... [by Morcheeba]

Il s'avança dans l'antre et se laissa charmer par l'odeur de nicotine, la musique langoureuse et sensuelle, et les beautés affalées contre le mur, comme en une invitation des plus luxurieuses. Il ne trouva pourtant pas à se servir, pénétrant plus avant dans l'endroit, toujours admiratif quand au souci du détail. Une alchimie préservée et un contexte évident et sanglant, monopolisé par une lumière rougeâtre et tamisée, une décoration à thème et des invités triés sur le volet. Tout avait sa place ici. Sauf peut être le noble pharmacien.

- Mh..hh..


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kasey E. King
Tinkerbell
avatar

Nombre de messages : 59
Date d'inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: .:: The institute // Soirée priVée ::.   Mer 29 Avr - 1:01

TinkerBell est dans la place les copains.

Aller, maintenant, répète-ça sans rire. Moi, j’y arrive très bien. La preuve. T’as vu? Je ne ris pas une miette. T’as vu mes lèvres bouger? Non, pas une seule seconde.

Je me glisse avec la souplesse d’un félin entre les différents invités. Ceux-ci et ceux-là semblent tout aussi morbides les uns que les autres. L’heure est à la nuit, la fête, la luxure, le sang, le macabre…Ce qui est traduit ici par la lumière tamisée, la musique, des décolletés sans fond, une déco à tout casser et des convives assortis au reste.

Évidemment, je n’ai pas été invité. C’est pas très gentil. Mais, j’ai remédié à la situation. En fait, ce n’est pas Kasey E. King qui est présent ce soir mais un certain Jacob Andros. Du moins, c’est ce que disait le carton d’invitation que je n’ai, bien entendu, plus sur moi. En tout cas, voilà un gentleman qui doit être bien embêter de constater qu’il a perdu son entrée. Oh, si je le recroise, je lui dirais qu’il n’aura pas manqué grand chose. Bien sûr, ça ne sera peut-être pas vrai…Mais, on s’en fiche. Et pis, je risque pas le recroiser. Bien fait pour sa gueule. Sacré Jacob.

Mon regard se déplace dans la salle avec méfiance. En fait, je ne sais trop la raison de ma présence. Je ne sais pas à quoi je m’attendais en venant ici. À voler ou à vendre? Peut-être. Mais, cela devait être avant tout par curiosité. Non, non, non, ne vous pincez pas, c’est vrai, je l’admets : Parfois, Kasey a d’autres motifs que de s’enrichir. Parfois…

…Peut-être…

…Ou pas?..

…Qu’importe.

Ce qui m’importe pour le moment, c’est de ne pas attirer soupçon. Serait-il possible que l’on remarque que je n’ai pas lieu d’être ici..?

Et pourtant, il y a un type qui semble avoir encore moins lieu d’être ici que moi. Toi, ta la gueule d’un type qui a un cœur qui bat toujours. Petit veinard va…Quoi que, dans un tel endroit, il aura peut-être plus tellement cette chance d’ici la fin d’la teuf.

Nonchalamment, je m’en approche. Sauf que là, de plus près, il a pas seulement la gueule d'un vivant. C'est un vivant. Même que j'le connais. Si, si...Bon, vaguement disons. Il fait de la dope. Moi, j'en vends. On est comme des frères. Des frères qui ont aucun lien de parenté, pas de la même race et qui se connaissent pas tellement en fait.

«Mh..hh..», qu’il marmonne.

«Han, han?», que je réponds.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victor Vassiliev
VODKAiNE
avatar

Féminin Nombre de messages : 76
Age : 30
Mood : Sexy
Powers : Drugs are Easy to make, easy to take.
Date d'inscription : 26/04/2009

Beyond Eternally
RELATIONSHIPS:
CLAN: Human

MessageSujet: Re: .:: The institute // Soirée priVée ::.   Mer 29 Avr - 1:17

Il avait entendu une sorte de ricanement au loin, et ça avait capté son attention, d'où son léger murmure. Et puis soudainement, une voix par dessus la sienne, comme en un écho étrange. Victor s'était doucement retourné, les sourcils froncés, un temps avant de ciller, presque déstabilisé. De toutes les soirées. De tous les bouges. De toutes les personnes de cette ville, il fallait que celui là, soit ici, en ce jour. Quelle veine Vk. Vraiment. Ton dealer favori. Ton principal dealer en fait. Celui qui se fait la plus grosse marge de l'univers en recoupant une came aussi pure que les Alpes. Ce Kasey là.

Bon sang ne saurait mentir. T'as mis ton habit du dimanche mon chéri ?

Le sarcasme, là encore, l'apanage de ceux peuvent pas montrer les poings. Quoi qu'il arrive, à l'instar de Docteur House, Victor aurait pu se battre, mais, là ce n'était pas le propos. Il n'avait pas Kasey en horreur. Non. Même pas un peu. Juste qu'il avait du mal à le cerner, bien qu'il paie toujours rubis sur l'ongle, et lui inspire une sorte de chef naturel. Il lui avait tout de même offert un sourire. Du genre charmeur. Parce que finalement, leur rapport cordiaux pouvaient sans doute tendre à de meilleures dispositions.
Victor devait avoir oublié qu'il avait l'air d'une pute de luxe sanglé dans ce cuir, avec ce Khôl sur les paupières mais quoi ? Il était aussi à tomber. Donc chut. un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kasey E. King
Tinkerbell
avatar

Nombre de messages : 59
Date d'inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: .:: The institute // Soirée priVée ::.   Mer 29 Avr - 3:37

Je dévisage le pharmacien tandis qu’il se retourne avec toute la lenteur qu’on se permet d’avoir quand on est dans une soirée qui pue le luxe. Oh oui et ça sent bon. Ça sent l’or sous l’odeur de la nicotine et des parfums hautes gammes.

Manifestement, Vassiliev ne s’attendait pas à me voir ici. Pas plus que moi je m’attendais à le voir. D’ailleurs, réflexion faite, j’ai peut-être plus de raison que lui d’être surpris. Après tout, ce n’est pas le genre d’endroit où l’on retrouve des mortels. Pourtant, je n’en montre rien. Je lui adresse simple un sourire discret, la mine sombre.

«’Bon sang’, c’est que tu sais choisir tes mots…», je dis distraitement.

Je jette des yeux à la dérobée. Me désintéressant temporairement de cette connaissance soudainement apparu dans mon analyse de la scène, que ce soit en bien ou en mal, j’observe furtivement la populace. Puis, voyant que, à première vue, je n’avais pas vraiment à m’en faire, que tout le monde fait ce qu’il a à faire sans trop s’inquiéter du reste, je reporte mon attention à mon interlocuteur.

«C’quoi ces manières? C’est monsieur Mon Chéri pour toi. J’suis ton dealer pas ta gonzesse.»

Je regarde un instant mes vêtements, histoire de comprendre d’où vient ce ton sarcastique. Bon, si je peux dire que mes vêtements sont propres…Ça ne change pas le fait que ma chemise est trop ample et mon pantalon manque nettement de classe. Ça y est, je n’ai plus à me poser de question. Mais, alors que je dévisage de haut en bas le pharmacien…Je me dis que je préfère autant ça qu’avoir la bouille peinturlurée et d’être moulé dans des peaux de vaches.

«La classe. Reste plus qu’à t’enfoncer une pomme dans le gosier et t’es à croquer.»

M’ouais, parlant de croquer…J’vais bientôt avoir un petit creux moi…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victor Vassiliev
VODKAiNE
avatar

Féminin Nombre de messages : 76
Age : 30
Mood : Sexy
Powers : Drugs are Easy to make, easy to take.
Date d'inscription : 26/04/2009

Beyond Eternally
RELATIONSHIPS:
CLAN: Human

MessageSujet: Re: .:: The institute // Soirée priVée ::.   Mer 29 Avr - 3:59

Victor ne s'était pas départi de son sourire, écoutant Kasey parler sans fondements. Il avait même rit, un peu. Ce gosse avait du bagou et de la répartie. Ca suffisait pour que Victor lui témoigne de l'intérêt et puis, cet air faussement candide, cachant une sensualité exacerbée, doublée d'une sagesse furtive mais qui, lorsqu'elle se présentait semblait douloureuse, acquise et irrésistiblement millénaire. Autant vous dire que le tout, ne manquait pas d'argument pour caler le beau professeur au fond de son siège.

Victor avait aussi jeté un oeil alentours, comme se sentant vaguement épié. Il faut dire qu'en réalité, il était le seul humain ici. Le seul. Et le maquillage ne camouflait rien. Son odeur. Son teint rosé. Sa chaleur. La naissance de pilosité sur ses joues douces et concaves, ses frissons. Autant de détails qui ne trompent pas et qui mettent l'eau à la bouche. Il avait plissé les yeux, étudiant les quelques énergumènes vampiriques qui l'observaient sans grande discrétion. Victor savait. Il savait pour le labo-fourmillière il savait pour ces légendes qui n'en ont jamais été, il ne savait pas nécessairement pour Kasey, mais ici, et en l'instant, ses synapses lui intimaient un peu de foutre le camp, sous peine de finir en Doritos Dip. Alors quoi ? Il avait respiré, lourdement. Vaguement nerveux, puis n'avais pas bougé d'un pouce. Incroyablement confiant. L'adrénaline
montait. Celà l'excitait au plus haut point. Rwar. Kasey avait enfin fini de papoter tout seul. Vicky souriait encore. Sans stress palpable.

Tu aime t'entendre parler toi hein ? Si seulement tu pouvais faire quelque chose de plus jouissif avec ta langue. Mh.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kasey E. King
Tinkerbell
avatar

Nombre de messages : 59
Date d'inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: .:: The institute // Soirée priVée ::.   Mer 29 Avr - 4:27

J’entends Victor prendre une respiration bruyante tandis que je finis de parler. Aussitôt, je crois l’ennuyer…Mais, en fait, je me trompe. Il a plutôt l’air de se raidir un peu. Peut-être a-t-il prit conscience d’où il était? Et avec qui…Je ne parle pas seulement de moi. Mais aussi de toutes les créatures qui nous entourent…

…Pourtant, il ne reste pas bien longtemps crispé. C’était peut-être un tic tout bête, tout humain. Il ne s’est peut-être rendu compte de rien en réalité. Peut-être qu’un caillot de sang lui a explosé dans le crâne.

Mais non, tout va bien. Il sourit. En même temps, j’aurais pu être certain que l’attention ne serait jamais tombé sur moi si, à la place, c’est un cadavre qui aurait tombé à mes pieds. Hum. C’est peut-être pas très sympa comme pensée. Non mais c’est vrai, ce serait une violence tout à fait gratuite. J’ai rien contre Vassiliev. Surtout que j’aurais plus personne pour me fournir en drogue chimique. Et j’fais comment après?

«Tu aime t'entendre parler toi hein ? Si seulement tu pouvais faire quelque chose de plus jouissif avec ta langue. Mh.»

Je fixe ses yeux bleutés et maquillés de Khôl. Un bleu net. Un bleu comme aurait pu être les yeux d’un suceur de sang. Sauf que lui, c’est certainement pas du sang qu’il aime sucer.

J’avoue qu’il m’amuse ce mec. Oui, il est vraiment très drôle.

«Mais, faut le dire tout de suite si je t’ennuie mon cher. Ma langue a qu’à aller distraire quelqu’un d’autre…»

Aller, je me moque rien qu'un peu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victor Vassiliev
VODKAiNE
avatar

Féminin Nombre de messages : 76
Age : 30
Mood : Sexy
Powers : Drugs are Easy to make, easy to take.
Date d'inscription : 26/04/2009

Beyond Eternally
RELATIONSHIPS:
CLAN: Human

MessageSujet: Re: .:: The institute // Soirée priVée ::.   Mer 29 Avr - 4:42

Victor avait plissé les yeux, cherchant un réel agaçement dans les yeux du 'cadet' ou bien un air complice.
Il semblait avoir comprit quelque chose et pourtant, il se plaisait encore à jouer les petit ingénu. Dans le genre, si Victor lui avait demandé où se trouvait la backroom de ce trou à rat, Kasey aurait certainement eu une réaction si infantile qu'une biche surprise sur un sentier de campagne aurait eu un air plus machiavélique.

Non Kasey. Tu ne m'ennuie pas.

Il cillait encore. Ca par contre c'était un tic. Un vrai de vrai. Cet air de Bambi qu'il avait parfois, pour combler ses silences, se donner le temps de réfléchir. Il avait ça depuis tout môme. On ne le lui retirerai pas aujourd'hui.

Même pas un peu. Pardonnes moi cet élan de courtoisie mais.. que fais tu de beau ici ..? Je veux dire.. moi même je ne connais personne et.. peut être es tu venu retrouver des amis ? Loin de moi l'idée de vouloir m'incruster mais je ne pensais juste pas te retrouver ici.

Il avait passé une main sur sa propre nuque, comme pour se donner une contenance, sentant toujours contre cette dernière des regards acérés qui lui faisait l'effet d'épines.

Je te ne te vois jamais à l'improviste. Mais celà reste toujours délicieux.

Non il ne lui faisait pas du plat. Disons que, lui aussi avait faim. A sa façon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kasey E. King
Tinkerbell
avatar

Nombre de messages : 59
Date d'inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: .:: The institute // Soirée priVée ::.   Mer 29 Avr - 5:05

Kasey. Je ne peux m’empêcher d’épier à nouveau la pièce. Et là, c’est de la paranoïa pure et dure…Pourquoi tu t’inquiètes? Que tu t’appelles Kasey ou Jacob, ils ne te connaissent pas…

…Retournons à nos moutons mes amis.

Selon les dires de monsieur, je ne l’ennuie pas…Bien sûr, je ne me ferais pas croire à moi-même que ma répartie était tout ce qu’il y a de plus innocente. Évidemment que je n’étais pas sourd à ses allusions. J’avais juste l’irrésistible envie de jouer les ironiques avec une attitude de simplet. C’est facile à faire et ça l’a la qualité d’agacer.

Puis, les sous-entendus provocateurs de m’sieur V sont remplacés soudainement par un étrange élan de politesse. J’hoche de la tête en me mordillant la lèvre inférieur alors qui me demande la raison de ma présence. Il ne serait pas brillant de dire la vérité…Mais, je n’ai pas non plus l’envie de m’empiéter dans mes mensonges. S’il insiste, je lui bavasserais une histoire toute faite…

«Et tu penses que je m’attendais à te croiser ici moi?», je dis pour détourner l’attention de ma personne. Mon ton est calme, détendu…Mais, je ne peux cacher que je suis un peu sur la défensive. «Si tu as été invité, il faut bien que ce soit par quelqu’un…Non?»

L’humain ajoute qu’il ne me voit jamais à l’improviste. Ce qui est vrai, ça va de soit. Déjà, il dort à des heures où moi je parcours les rues…Et j’avoue que je n’aurais jamais pensé le trouver dans un lieu pareil. Bien, la vague idée que je m’étais fait à son sujet c’est avéré non-fondé. En même temps, à une telle époque, je n’aurais jamais cru que quelqu’un avec une once d’intelligence s’amuserait à traîner la nuit dans les pires endroits.

«Il ne faut pas abuser des bonnes choses je suppose», je réponds avec un sourire nettement amusé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victor Vassiliev
VODKAiNE
avatar

Féminin Nombre de messages : 76
Age : 30
Mood : Sexy
Powers : Drugs are Easy to make, easy to take.
Date d'inscription : 26/04/2009

Beyond Eternally
RELATIONSHIPS:
CLAN: Human

MessageSujet: Re: .:: The institute // Soirée priVée ::.   Mer 29 Avr - 5:21

Victor avait la profonde impression de l'indifférer. Pire peut-être, de le lasser. Il avait haussé les épaules, sans se faire plus inquisiteur, sur sa présence en ces lieux, comme regrettant lui même d'avoir fait tout ce chemin dans l'infime espoir de croiser un gars qui avait été assez cool pour lui payer un coup. Une fois. Pendant une conférence barbante. Alors il avait doucement quitté son sourire, hochant un peu la tête, regardant autour, le ballet grotesque des harpies qui butinaient d'hommes en hommes, de verres en verres. Cette bourgeoisie là ne l'intéréssait pas, et si l'allure décadente de la soirée avait su le séduire, au premier abbord il se trouvait simplement très con, avec sa veste a deux mille dollars et son eye liner alors que Kasey et son air de Gavroche de luxe avait pu rentrer sans esclandre. Victor, la petite fille aux milieu des loups. Voilà. Et le chimiste détestait ce rôle de damoiselle en détresse dans lequel il s'était foutu tout seul.

Oui.. t'as raison.. T'as raison.

Souffla t-il, comme considérant alors Kasey et sa discution comme un de ces choses plaisantes dont il faut jouir avec parcimonie. Un dernier sourire, poli, et Victor l'avait quelque peu contourné, mettant fin à la discution, passablement mal à l'aise. Ce Seth ne viendrait jamais, et son ressenti paranoiaque empirait doucement.

Il s'était mis un peu à l'écart. Assis sur une banquette luxueuse, dans une sorte de petite pièce où il n'y avait personne. Le visage entre les mains. Toujours dans la pénombre. A parler seul. Pas bien fort.

Parce qu'en plus tu fais genre tu drague un gosse...Véka putain mais sérieux.. apprends. Apprends !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kasey E. King
Tinkerbell
avatar

Nombre de messages : 59
Date d'inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: .:: The institute // Soirée priVée ::.   Jeu 30 Avr - 23:11

Mes remarques cinglantes semblent avoir éteint ses ardeurs pour de bon. Le chimiste n’a pas l’air d’apprécier l’indifférence…Et c’est ainsi que je l’entends acquiescer à mes paroles avec un air un peu morose. Puis, il repart, petit sourire, et quitte finalement ma présence. Je ne peux m’empêcher de sourire de façon amusée alors que je suis maintenant hors de sa vue. C’est que la patience n’est pas dans ses vertus. La susceptibilité, par contre, si.

Toujours souriant, je tourne légèrement la tête et, du coin de l’oeil, je cherche à retrouver le pauvre mortel bougonnant. Quand je le distingue finalement, dans la masse de silhouettes, Victor Vassiliev, je le vois se glisser dans une seconde pièce.

J’hausse les épaules puis glisse les mains dans les poches. Je ne connais pas encore mes propres intentions. Si je laisse le pauvre jeune homme dans sa bêtise et que je laisse écouler les heures ici, en épiant un peu tout le monde, jusqu’à se que je considère que la faim m’aura assez longtemps tenailler ou si je vais le rejoindre. Peut-être pour rire un peu plus à ses dépends…

…Mais, pour le moment, je regarde les créatures autour de moi dans leurs accoutrements tout aussi délicieusement grotesque les uns que les autres. Par contre…Pas plus délicieusement grotesque que peut l’être ma nouvelle source de distraction de la soirée. Alors, tout bien réfléchi, je ne manquerais peut-être pas grand chose en abandonnant cette salle encombrée. Au moins, dans un endroit clos, je pourrais apaiser ma paranoïa des regards. Parce que ce n’est pas Jacob qu’il voit, non, non…Je me faufile entre les invités.



J’entre dans la pièce où j’ai vu l’humain entré. Arrivant derrière lui, je passe mon bras autour de son cou et lui tends le verre de vin que je venais tout juste d’aller chercher parce que, si je ne peux en boire, les démons et les Hommes le peuvent. Et à ce que j’ai cru comprendre, ils aiment plutôt ça.

«Rebonsoir Gaspard!»,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victor Vassiliev
VODKAiNE
avatar

Féminin Nombre de messages : 76
Age : 30
Mood : Sexy
Powers : Drugs are Easy to make, easy to take.
Date d'inscription : 26/04/2009

Beyond Eternally
RELATIONSHIPS:
CLAN: Human

MessageSujet: Re: .:: The institute // Soirée priVée ::.   Jeu 30 Avr - 23:47

Véxé ou profondément mal à l'aise, Victor n'avait plus cherché de compagnie.
Essuyer les railleries de Kasey ne le tentait que moyennement, alors il s'était saisi d'un verre de Champagne posée contre une petite desserte, finissant ce dernier à l'image de ces poules de luxe qu'il avait dénigré quelques minutes auparavant.
Le désespoir cognait doucement contre sa cage thoracique et ni ce Seth qu'il n'attendait déjà plus, ni le pochon de coke qu'il conservait dans sa poche ne lui donnaient envie de finir la soirée à rire entre deux baisers distribués par de parfaits inconnus.
Le Champagne avait glissé contre sa gorge chaude et assoiffée.

Il faudrait qu'il y fasse face à ce courrier provenant d'un éminent cardiologue. Il faudrait. Rapidement.
Mais comment baser le reste de votre existence sur une lettre vous annonçant d'une façon ou d'une autre que vous êtes foutu ?
Autant en finir le plus rapidement possible, ou au moins, choisir comment on va s'en aller.

Victor avait eu comme une larme. Un truc salé, qui, en s'échouant contre un rebord de son verre vide, avait émit un "ploc".
Le crayon sur ses yeux, coula un peu avec. Le stress ambiant ne trouvait pas à décroitre et pas une goutte à boire dans un rayon de 5mètres.
Diantre.

Puis une main, un contact contre son épaule, le fit sursauter. Notre gentil vampire avait jugé bon de rallier Victor et son attitude de môme dont on à carotte le gouter.
Sans doute Vassiliev avait-il ses excuses. Sans doute, Kasey préférait-il qu'il lui épargne le coup des violons.
Sans un mot alors, sans dolléance luxurieuse ou pathétique, Victor avait prit le verre tendu. Le remerciant d'un hochement de tête.

L'alcool ne résout pas les problèmes, mais le lait et l'eau non plus..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kasey E. King
Tinkerbell
avatar

Nombre de messages : 59
Date d'inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: .:: The institute // Soirée priVée ::.   Ven 1 Mai - 0:15

Il sursaute.

«Et non, c’est pas boogeyman qui voilà!»

Il accepte mon verre en hochant la tête. Je lui souris, l’air un peu plus doux et gentil, sans pour autant m’enlever de la tête mes envies de raillerie.

«C’tombe bien parce que je n’ai trouvé ni eau, ni lait.», je dis en m’éloignant du cou de monsieur qui pourrait devenir un peu trop tentant à la longue. Alors, maladroitement, je me laisse tomber sur la banquette à côté de Victor.

Je m’accoude sur le bord de la banquette métallique. Je n’ajoute rien pour le moment. C’qu’il m’a l’air déprimant en ce moment. Mais, je ne peux pas tellement juger. En dehors de mes répliques cinglantes, j’ai bien peu dans la vie pour sourire. Ah, si. Mon argent. Comme pour illustrer mes pensées, je souris légèrement avant de regagner un air inexpressif. J’écrase mon menton contre ma paume. Puis, après ces quelques secondes de silence, j’ouvre enfin la bouche.

«Et qu’est-ce qui résout les problèmes?», je lui demande sans lui jeter un regard, tout de même curieux de savoir s’il allait me donner une réponse franche ou se défiler, d’une façon ou d’une autre.

Mes yeux fixent le fond de la pièce. Des murs. Rouges. Toujours rouges. Continuellement rouges. Ça les gonfle pas aux autres? Tout ce qu’il voit à longueur de nuit c’est du rouge, du noir, du gris…Je repeindrais bien la pièce en jaune…

…Ou en bleu tiens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victor Vassiliev
VODKAiNE
avatar

Féminin Nombre de messages : 76
Age : 30
Mood : Sexy
Powers : Drugs are Easy to make, easy to take.
Date d'inscription : 26/04/2009

Beyond Eternally
RELATIONSHIPS:
CLAN: Human

MessageSujet: Re: .:: The institute // Soirée priVée ::.   Ven 1 Mai - 0:45

Victor n'était pas un pleurnichard. Ni un alcoolique. Ni un homo, si on va par là.
Se fiant toujours à un sens épicurien de la chose, dans sa vie, il réalisait simplement que cette attitude hédoniste ne le sauverait pas.
Oui. Il en prenait conscience doucement. Alors quoi ? Etait-il temps de se racheter une place au paradis, de recontacter ses ex, pour s'excuser de les avoir balancé(e)s une fois le petit jour levé ? Tant de question au sein de sa boite crânienne.

Kasey avait encore des questions.
D'un côté il avait envie de lui dire un truc du genre "On va chez toi, on baise et je me barre une fois rhabillé" ou encore un truc comme "J'ai pas envie de sombrer dans l'intimité avec les mômes a qui je refourgue de la came. T'es gentil, tu reste à ta place et moi à la mienne." Mais ça ne sortait pas, ne voulait pas sortir. La dernière personne que Victor avait adoré jusqu'à finir aux urgence était partie. Avec quelqu'un. Quelqu'un de bien mieux que lui probablement. Il avait fermé les yeux, comme y repensant, douloureusement. Il n'avait toujours pas répondu. Et puis..

Mettre fin à quelque chose. Voilà qui trouve à résoudre pas mal de trucs.. Ton chien gueule à longueur de journée. Coup de douze. Ta femme te soule quand tu rentre du boulot ? Divorce. Et je parle pas des impôts, des mômes et du reste. Chaque problème à sa solution faut croire. Sauf certaines insuffisances cardiaques. là, vous devez juste accepter qu'aucune greffe n'est envisageable, quand bien même un coeur de porc était dispo pour vous. Et puis c'est vrai que bon, le porc. Faut s'en méfier. Surtout en ce moment. Si tu vois de quoi je parle.

Son ton était teinté d'une certaine ironie. Voire d'un peu de lucidité. Menant le verre à ses lèvres, le terminant d'une traite, Victor avait reniflé un peu, doucement, observant les murs, à son tour, comme pour se donner une contenance puis il avait doucement glissé ses doigts chauds, et humains contre ceux de la créature, les emprisonnant doucement, caressant ses phalanges du bout du pouce. Les yeux résolument clos. Il y avait un tréfond de honte, voire de culpabilité dans son geste mais nier l'adoration qu'il portait à cette blancheur, et au timbre vocal de son propriétaire aurait été stupide. Drôlement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kasey E. King
Tinkerbell
avatar

Nombre de messages : 59
Date d'inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: .:: The institute // Soirée priVée ::.   Ven 1 Mai - 3:36

Victor se met à déballer ce qu’il a dans le sac et j’avoue que je ne m’y attendais pas tellement. Je crois qu’un simple «ta gueule» aurait été plus plausible. Et pourtant non, je ne rêve pas. Il s’est tût pendant quelques secondes pour me lâcher un monologue sur des problèmes tout humain. Bravo mon grand parce que, avec tout ce que tu me dis là, je ne regretterais plus jamais d’être devenu un moustique géant, en supposant qu’il m’est déjà arrivé de regretter ma vie humaine…Du moins, ça ne m’est pas arrivé depuis des années.

«Bah, dommage que la vie, ce soit pas qu’une grosse partie de sudoku, pas vrai?»

Mes ironies me sortent d’en travers de la gorge toute seule maintenant. Un automatisme. Une habitude. Un peu comme fumer quoi. Sauf que là, j’avoue ne pas avoir tellement envie de rire. Possible que cela transparaisse même dans mon ton, qui sait…C’est marrant tourner le fer dans la plaie…Mais, en ce moment, la plaie semble déjà suffisamment ouverte…Non? Je ne sais pas. Je ne suis pas doué pour deviner ce que pense les gens. Mais, quand je regarde le chimiste, je lui vois une sale tête. Et pas seulement la sale tête d’un type a qui on a refusé les avances. Juste…Une sale tête.

Il me prend la main. La main chaude d’un être vivant. Il ne semble pas troublé par la froideur de la mienne. Moi, je suis mal à l’aise face à ce genre de…Douceur. Une douceur presque tendre, désespérante. J’hésite seulement cinq secondes avant de, brusquement, retirer ma main de la sienne.

Je me relève et attrape son verre, vide, sans expliquer mon…Dédain.

«T’en reprendrais pas un autre dis?»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victor Vassiliev
VODKAiNE
avatar

Féminin Nombre de messages : 76
Age : 30
Mood : Sexy
Powers : Drugs are Easy to make, easy to take.
Date d'inscription : 26/04/2009

Beyond Eternally
RELATIONSHIPS:
CLAN: Human

MessageSujet: Re: .:: The institute // Soirée priVée ::.   Ven 1 Mai - 3:53

Kasey avait retiré sa main. S'il avait ajouté quelque chose dans le gout de "J'suis pas un foutu pédé" la chose ne serait pas plus mal passée. Peu importe. En supposant que pour rentrer dans cette soirée il faut minimum un carton, ils ont oublié de préciser qu'il fallait aussi une paire de couilles. Quoi qu'il arrive, Victor avait rouvert les yeux, doucement. Ce gosse n'était doué que pour enfoncer des porter ouvertes, ou encore des couteaux de sarcasmes dans des plaies béantes.

Victor ne savait plus s'il avait besoin de réconfort ou de Vicodine. Quoi qu'il en soit il avait simplement envie de se barrer. Sa vie avait certainement besoin d'un électrochoc, de cette adrénaline à laquelle il pensait tantôt. Mais pourquoi, un lieu grouillant pourtant de démons et autres choses à la mine patibulaire lui semblait si fade et glauque ?

Victor avait eu un accès de tendresse. De faiblesse même. Un peu de douceur, oui. Pas celle d'une femme, ni tout à fait celle d'un homme d'ailleurs. Une tendresse gentille et maladroite. Navrante en fait. Et repoussante, visiblement.


Kasey cherchait probablement une excuse pour fuir à son tour, alors il masqua sa gêne quasi-palpable dans un altruisme des plus forcés et attendus.
Victor leva sa paire d'yeux clairs vers lui, réfléchissant un peu.

Non. Merci.

Il se leva, déglutissant un peu, en s'efforçant de détourner son regard du jeune garçon, terriblement déstabilisé. Le dédain que Kasey refoulait suintait presque de ses pores pourtant. Comment alors, se sentir à sa place entre ces murs rouges. Comment se sentir désirable, ou trouver une compagnie digne de ce nom ?

Je vais rentrer chez moi. Un simple regard de toi à suffit à me prouver que je.. J'ai rien à faire ici.. que j'fais même pas partie du décor.

Il avait laissé une pause, comme laissant à son interlocuteur le temps, et les moyens d'infirmer de qu'il venait de dire. Kasey n'en fit rien. Alors Victor haussa les épaules, en cillant, comme résolu. Sans doute ne se contacteraient t-ils plus. Et peut être était-ce mieux ainsi. Le mortel quitta la pièce en retrait qu'il avait apprécié un temps avant de rejoindre la salle principale et les invités. Le visage neutre, voilé même. Rien qui vaille le coup, décidément. Soirée merdique. Pas de Seth. Ah. Parlez m'en.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chase S. Dixon
Wolfy Admin|| Still playing with Dolls
avatar

Nombre de messages : 366
Age : 27
Mood : Wolfy
Powers : Illusions, Contrôle des esprit. Capacités d'un lycanthrope
Date d'inscription : 02/06/2007

Beyond Eternally
RELATIONSHIPS:
CLAN: Do I really belong to Hell? Yeas? Okay let's say yes

MessageSujet: Re: .:: The institute // Soirée priVée ::.   Dim 3 Mai - 16:39


    Une soirée privée, une autre encore… Pas n’importe laquelle du moins, une soirée dans un lieu où peut de gens se rendaient, du moins peu de gens normalement constitué. Il savait pertinemment qu’une fois les portes de ce bar poussées, il trouverait des êtres de son espèces, des mortels peut être invités ici par pur plaisir pervers, juste histoire de donner une touche d’humanité à ce lieu et de faire plaisir aux êtres démoniaques qui pourraient jouer si l’envie leur en prenait.
    Chase avait longuement hésité, tournant dans sa tête l’invitation, pesant le pour et le contre d’une telle demande.
    Y aller ou rester là?
    Pour quoi faire? Te vautrer comme le font tous les mâles, et regarder la télé toute la nuit? Chase tu perds de ta superbe tu sais, tu me déçois vraiment.
    Ta gueule…


    Ce petit conflit avec sa très adorable conscience fut suffisant pour que le jeune homme se lève, qu’il se change, histoire de paraître un peu plus présentable qu’il n’avait pu l’être quelques instants auparavant, il enfila son éternelle veste de cuir, usée par tout ce qu’elle a pu voir depuis le temps qu’il la traîne. Il faudrait peut être la changer… Il le sait, mais il n’en a pas envie.
    Une star montante du rock, ne traîne pas avec une veste aussi abîmée, c’est tout simplement contre nature enfin…
    Te rends-tu compte des aberrations que tu prononces?
    Ah! Là c’est plus toi, c’est plus proche de ce que pouvais dire Armand, même si c’est toujours pas ça…

    Secouant la tête en haussant les épaules, Chase quitta son appartement, descendant les escaliers d’un pas rapide pour se retrouver dans la rue encore pleine de monde malgré la nuit tombée depuis longtemps. Il connaissait la route par cœur, pour l’avoir faite des millions de fois durant ses longues nuits d’insomnies. Il y a avait d’autres bars en ville, il le savait, mais à chaque fois, ses pas l’avaient mené dans ce lieu sordide bourré de démons défoncés par ce qu’ils ingurgitaient ou inhalaient. Quel bien triste monde, cette charmante ville était devenue depuis un an. La New York qu’il avait connu quand il était arrivé avait disparu et lui manquait cruellement certaines fois.

    Il avait frappé à la porte, ses doigts jouant avec le carton, le tordant légèrement, l’abîmant. De toute façon, il était connu comme le loup blanc ici.. ah ah quel jeu de mot. Le loup blanc est noir en temps normal, qu’elle ironie.
    Il avait finit par se glisser dans l’ouverture, laissant la chaleur étouffante du lieu le prendre à la gorge. Peut être qu’il aurait été plus sage de rester dehors après tout. Qu’attendait-il en venant ici? Trouver un partenaire de jeu pour la nuit? Les créatures faméliques qui se trouvaient ici n’étaient pas son genre. Les démons bourrés et fort peu agréable à regarder peut être? Non plus. Ce gamin qu’il avait croisé il ne se rappelle plus quand? Que viendrait-il faire dans un lieu comme celui-ci? IL n’avait de démoniaque et était tout ce qu’il y a de plus humain. A moins que le démon ne se soit trompé sur son compte et ne soit plus capable de reconnaître l’un des siens.. Possible après toutes ces années, il a peut être régressé au rang de ‘démon débutant’. Bien que ce rang n’existe pas vraiment.
    Glissant sa main dans ses cheveux, Chase s’avança dans la salle comble, son regard se posant un instant sur la petite ouverture qui donnait sur la salle dite privée. Il y était allé plus d’une fois dans cette salle, jamais seul qui plus est. Tant qu’à faire, à quoi bon passer une soirée seul quand on peut être bien accompagné…

    Reposant son regard devant lui, il fut surpris de remarquer une silhouette qui lui était vaguement familière. Un léger sourire en coin, quelque peu animal, se dessina un instant sur ses lèvres. Le jeune homme en question avançait sagement dans sa direction, visiblement mal à l’aise ou bien énervé peu être? Qu’importe, cela n’est pas bien important.

    Te serais-tu perdu?"
    Lâcha le démon quand le jeune homme passa à ses côtés sans l’avoir réellement remarqué. Les bras croisés sur sa poitrine, un sourcil légèrement levé, Chase fixait de son regard azuré le dos du gamin qui s’était arrêté net.
    M’attendais-tu petit?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victor Vassiliev
VODKAiNE
avatar

Féminin Nombre de messages : 76
Age : 30
Mood : Sexy
Powers : Drugs are Easy to make, easy to take.
Date d'inscription : 26/04/2009

Beyond Eternally
RELATIONSHIPS:
CLAN: Human

MessageSujet: Re: .:: The institute // Soirée priVée ::.   Dim 3 Mai - 19:32

Il l'avait reconnue, cette voix. Il aurait aussi pu se fier au manteau de cuir. Mais son stress, doublé de son agacement avait tarit sa source de curiosité pour la soirée. Et puis il s'était effectivement arrêté net. Puis tourné dans la direction de son interlocuteur. La surprise lui coupait les jambes, un peu, alors qu'il n'avait attendu que lui, dans un premier temps. Il cilla en direction du loup, étonné, puis séduit. Irrévocablement.

Je.. Seth .. vous.. êtes.. qu'est ce que .. enfin non.. ça ne me regarde pas mais je .. Vous .. ici. Je ne m'attendais pas à ça..

Oui, il s'était perdu. Oui oui, il n'avait pas envie d'être retrouvé. Mais non plus envie de lui avouer qu'il le cherchait, lui. Alors quoi ? Victor s'était avancé, murmurant.
Et son sourire, résolument franc, ne pu masquer son réel contentement. Il saurait peut être apporter un peu de panache à cette soirée pauvre en distraction.

Vraiment pas.. et je suis ravi. Ravi. C'est le mot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chase S. Dixon
Wolfy Admin|| Still playing with Dolls
avatar

Nombre de messages : 366
Age : 27
Mood : Wolfy
Powers : Illusions, Contrôle des esprit. Capacités d'un lycanthrope
Date d'inscription : 02/06/2007

Beyond Eternally
RELATIONSHIPS:
CLAN: Do I really belong to Hell? Yeas? Okay let's say yes

MessageSujet: Re: .:: The institute // Soirée priVée ::.   Dim 3 Mai - 21:10


    Chase fut quelque peu surpris devant la réaction du jeune homme. Le soudain contentement qu’il pouvait lire dans ses yeux, l’étonna quelque peu. C’était à croire qu’il avait été attendu. Pour quelles raisons? Certes, certaines personnes dans ce bar s’étaient retournées quand il était entré, le fixant pendant un long moment, cherchant certainement à mettre un nom sur ce visage qu’ils connaissaient de Dieu seul sait où.
    Seth… Pourquoi avait-il eu la folle idée de choisir ce prénom comme nom de scène? En référence à celui qu’il avait connu l’année dernière? Ou bien au Dieu des morts égyptien dont il était assez proche en fin de compte? Les deux peut être, en tous les cas quand la question lui avait été posé, il n’avait pas réfléchi une seule seconde et ce fut la première chose qui lui avait traversé l’esprit.

    "Il faut croire que nous avons les mêmes connaissances qui nous invites dans ce même genre de soirées pas très intéressantes, non?"
    Souffla-t-il, esquissant un sourire un peu plus franc à l’adresse du jeune homme tout en se rapprochant de lui. S’il y avait bien une chose dont il avait horreur s’était de hurlé pour se faire entendre. En concert s’était jouissif c’est vrai, mais là c’était tout simplement stupide et fort peu agréable.
    Son regard s’était ancré un instant à celui de son jeune interlocuteur. Ce qu’il avait cherché à trouver dans ces yeux cristallins si semblables aux siens, il n’en savait rien. Il finit par lui faire un léger signe de tête avant de faire volte face pour se diriger vers le bar. Une bonne soirée ne peut pas commencer autrement qu’avec un petit tour près du distributeur de boissons et de bonbons..
    Bonbons? Tu as craqué là Chase.. Pardon… SETH…
    Ta gueule! Pour une fois, juste pour une p*tain de soirée, tais-toi…


    Ravi? Quel drôle de bonhomme quand même pour être ravi aussi aisément. Chase s’accouda au bar, jetant un regard vers le serveur, un démon, comme lui. De toute façon il était évident que l’un des seuls mortels dans cette pièce était celui qui se tenait près de lui. Comment avait-il fait pour obtenir une invitation alors?
    Levant légèrement un sourcil, le loup posa son regard sur Victor, le détaillant des pieds à la tête pendant un moment, avant d’ancrer de nouveau son regard au sien.

    "Tu veux quelque chose?"
    La question bateau, ridicule et fortement inutile mais bon la courtoisie c’est toujours mieux qu’un blanc énorme au beau milieu d’une conversation. Et puis, il faut le dire Chase ne savait pas trop quoi faire en cet instant précis. Si l’autre était ravi, lui était quelque peu troublé par sa présence.
    Animal quand tu nous tiens.. Pas vrai Seth?

_________________
Hide behind an empty face
Don't ask too much, just say
'Cause this is just a game
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victor Vassiliev
VODKAiNE
avatar

Féminin Nombre de messages : 76
Age : 30
Mood : Sexy
Powers : Drugs are Easy to make, easy to take.
Date d'inscription : 26/04/2009

Beyond Eternally
RELATIONSHIPS:
CLAN: Human

MessageSujet: Re: .:: The institute // Soirée priVée ::.   Dim 3 Mai - 21:32

Victor avait donc eu don accès de contentement. L'alcool ingurgité auparavant élimait déjà ses sens et la décontraction de son brun compagnon ne fut pas si réciproque. Sans pour autant descendre de son petit nuage, le cadet avait hoché la tête, presque docile, à la demande de Chase Seth.

Oui.. Vodka.

Regardant un peu, alentours, il remarqua que l'ambiance était toujours fort tendue, qu'il restait une sorte d'attraction. Comme si une star internationale rentre dans votre troquet PMU pour demander un jambon beurre et un paquet de clopes mentholées, ou comme si.. un steak se promenait dans les rues d'une ville du tiers monde. Dans le genre "Presque interdit mais tellement tentant." Et il est vrai que dans le genre de casse croute il y avait pire que notre gentil chimiste.

Il avait cillé, encore, un peu Bambi, son khôl ne coulait plus, et sublimait toujours un regard faussement androgyne. Il observait les lèvres de l'interlocuteur. C'est étrange comme un simple mot, peut vous donner la chair de poule parfois. Question d'alchimie. Quoi qu'il en soit, les deux hommes avaient été servis, bien que le barman trouve étrange la demande en alcool du franco-russe. Il ne fallait pas. Il ne fallait pas qu'il lui demande son numéro immédiatement où qu'il pose ses lèvres sur.. Mh. Trop tard peut être. Pour dire merci, ou se libérer d'une pulsion aussi soudaine qu'inéxplicable, Baby Vicky avait rivé ses mains contre les joues du fauve, apposant ses lèvres sur les siennes, les yeux clos. Sans demander la permission. Foutu russkov. Et puis sans attendre que son 'ami' ne le repousse il s'était doucement éloigné, le souffle court, un vague sourire au lèvres. Les joues et les mains tremblantes. Étrangement, découragés ou compréhensifs, les quelques vautours qui avaient un temps tourné autour du pharmaciens renoncèrent et cela se fit drôlement sentir. Une bonne chose de faite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chase S. Dixon
Wolfy Admin|| Still playing with Dolls
avatar

Nombre de messages : 366
Age : 27
Mood : Wolfy
Powers : Illusions, Contrôle des esprit. Capacités d'un lycanthrope
Date d'inscription : 02/06/2007

Beyond Eternally
RELATIONSHIPS:
CLAN: Do I really belong to Hell? Yeas? Okay let's say yes

MessageSujet: Re: .:: The institute // Soirée priVée ::.   Dim 3 Mai - 22:28


    Le barmaid avait servit les deux moineaux sans poser de questions, les regardant à peine. Il savait ce que prenait le loup, toujours la même chose, le truc le plus fort du bar, le truc le plus dégueulasse aussi mais bon, il faut ce qu’il faut quand on est ‘mort’.
    Ils n’avaient plus rien dit, se contenant de se fixer comme des gosses. L’un attendant que l’autre parle peut être, ou se décide à faire quelque chose qui rendrait la tension déjà présente dans cette foutue pièce moins importante.

    Ce qui arriva en revanche, Chase ne l’avait pas vraiment vu venir. Il est vrai qu’il avait remarqué les regards en biais de Victor, scrutant le moindre mouvement de ses lèvres. Il savait ce que ce genre de regards pouvaient signifier, mais il ne pensait pas que tout irait aussi vite, et que le gamin répondrait aussi aisément à ce qui semblait être des pulsions.
    Surpris, le loup ne fit rien pour s’éloigner de Victor. Au contraire, le contact chaud et humide des lèvres au goût de Vodka du jeune homme l’avait enivré, et il faut le dire il aurait eu bien envie d’y goûter un peu plus longuement.
    Tu veux jouer avec le loup?
    Chase! Tu es perv…
    Ca va, si on a même plus le droit de jouer. Et puis merde, occupe-toi de tes fesses ma belle, je suis grand, ça fait longtemps que j’ai plus joué avec un gamin…


    Chase regarda brièvement autour d’eux, son regard cherchant Dieu seul sait quoi. En tous les cas, maintenant les autres étaient fixés. Les demoiselles qui l’avaient regardé quand il était entré, avaient tourné la tête, déçues ou dégoûtés de voir que leur proie ne mangeait pas de ce pain là, bien que ce ne soit pas entièrement juste. Reposant son regard, déjà brûlant d’une envie folle de jouer avec le petit, de laisser l’animal s’amuser un peu, Chase esquissant un léger sourire en coin, penchant la tête sur le côté, s’amusant de l’état dans lequel le gamin pouvait se trouver en cet instant même.

    "Tu n’as pas touché à ton verre et déjà tu dérapes.. Qu’est-ce que ce sera quand il sera vide…"
    Lâcha-t-il, son regard se posant un instant sur le verre encore plein. Ce qu’il ignorait c’est que son compagnon avait déjà goûter au liquide transparent, ce qui expliquait son geste. Mais qu’importe, sous l’emprise de l’alcool ou non, le jeu l’amusait.
    Le loup se rapprocha un peu plus de l’agneau, ses lèvres frôlant à peine sa mâchoire pour venir se glisser vers son oreille, sa main délaissant l’abri de la poche de son jean pour effleurer la nuque de son futur jouet.
    "Aurais-tu envie de jouer petit? "

_________________
Hide behind an empty face
Don't ask too much, just say
'Cause this is just a game
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victor Vassiliev
VODKAiNE
avatar

Féminin Nombre de messages : 76
Age : 30
Mood : Sexy
Powers : Drugs are Easy to make, easy to take.
Date d'inscription : 26/04/2009

Beyond Eternally
RELATIONSHIPS:
CLAN: Human

MessageSujet: Re: .:: The institute // Soirée priVée ::.   Dim 3 Mai - 23:44

Petit. Il n'aimait pas tellement qu'on l'appelle ainsi, mais bon. Le jeu en valait certainement la chandelle. Et alors quoi? Personne ne les regardait. Seth n'avait pas fuit. Puis il aurait été drôlement bête de ne pas accepter le fait que ça lui manquait. Ca là. Cette présence ci. Du coup il l'avait laissé faire, plissant doucement les yeux, allant se blottir tout contre le jeune garçon, les yeux clos, paisible, hochant même encore la tête, oui, il avait très envie de jouer. S'accrochant alors aux épaules de l'ainé, Victor avait eu un gémissement, poussant un peu du museau contre la jugulaire du démon, comme parfaitement conscient d'être prit dans une sacrée paire de griffes. Il avait collé son visage contre son cou, léchant un peu, avant d'y planter les crocs, d'une façon tout à fait .. indolore et inutile. Voire ridicule, avant d'être prit d'un sacré éclat de rire aussi séduisant que franc.

Oui Seth.. j'ai envie.. Plein.

Trouva t-il à murmurer une fois calmé. Il avait descendu ses doigts fins et expérimentés contre sa chute de reins, appuyant un peu, son nez toujours contre sa carotide, un temps surpris par la fraicheur de l'endroit. Un instant il pensa au fait qu'il était normal que son camarade n'ait pas de tiques. Il faisait tellement peu chaud dans ce cou là. Bon sang, qu'y avait-il dans ce foutu champagne ? Sa tête tournait déjà vraiment pas mal. Il n'expliquait pas la chose, lui qui d'ordinaire avait une bonne endurance avec les alcools. Victor avait agrippé son verre, se laissant plus ou moins pellotter par les doigts habiles qui officiaient tout contre son anatomie, soupirant par acoups, les poumons gourmands et effrénés, puis il avait descendu sa vodka d'une traite. Avant de doucement repousser l'homme, en un sourire adorable.

J'ai.. Il faut que je .. que j'aille.. me.. enfin.. Reste la. D'accord ? Je fais.. je .. j'me dépêche..

Et Victor avait comme qui dirait foutu le camp, se dirigeant avec célérité vers les toilettes. Une envie très humaine, visiblement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kasey E. King
Tinkerbell
avatar

Nombre de messages : 59
Date d'inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: .:: The institute // Soirée priVée ::.   Lun 4 Mai - 0:35

Non merci, qu’il me répond. Au fond, je m’y attendais. Genre, il se montre tout gentil. Et je lui réponds ouvertement : «Beurk». Ça, c’est du Kasey-style à l’état pure.

À son tour, l’homme se lève et, d’une manière presque blessante, dit qu’il préfère rentrer chez lui. D’une manière…Cinglante? Non, pas du tout. C’est ce ton triste et désappointé, accusateur, qui est presque blessant. Presque. Non mais, parce que si j’admets avoir pousser l’ânerie jusqu’au plus-drôle, j’en reste pas moins l’être écœurant et fidèle à moi-même…Pas vrai?..

…Pas vrai?

Et Victor se pousse. Une seconde fois. Par ma faute. Une seconde fois. Ah, ces mortels. Tous des sensibles, je vous le jure. C’est bien pour cela qu’ils me font tous tellement rire. Mais, pour une fois, je ne suis pas le seul à rire…En fait, je ne ris pas. Point. Il m’a regardé et je ne l’ai pas retenu. Qu’est-ce que tu veux que j’aille à en faire de toi? Je te l’ai dit…J’suis ton dealer, pas ta gonzesse. Imbécile, va.

Connard, c’toi l’imbécile.
Oh, toi, ta gueule.

Je finis par sortir de la pièce dans l’idée que cette soirée est finalement tout ce qu’il y a de plus insipide et qu’il n’y a ni amusement, ni fric à se faire ici. Autant s’en aller, égorger une jolie passante et lui prendre son sac à main par la même occasion. J’y trouverais peut-être argent, cartes de crédit ou drogues…Au moins, je me serais repu. Chose que je ne peux pas faire ici.

Mais, rapidement, je me rends bien compte que le pharmacien est toujours de la fête.

Je le vois, non loin de là où je suis aller chercher son verre, lèvres contre lèvres avec un démon. C’est qu’il a trouvé…Consolation.

Et si..?

Victor va Dieu sait où. Exactement ce que j’espérais. Maintenant, allons parler affaire…

«Il te plaît le mioche?», je demande au démon alors que je l’ai rejoins, jetant quelques regards fuyant dans la salle, guettant l’éventuel retour de monsieur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chase S. Dixon
Wolfy Admin|| Still playing with Dolls
avatar

Nombre de messages : 366
Age : 27
Mood : Wolfy
Powers : Illusions, Contrôle des esprit. Capacités d'un lycanthrope
Date d'inscription : 02/06/2007

Beyond Eternally
RELATIONSHIPS:
CLAN: Do I really belong to Hell? Yeas? Okay let's say yes

MessageSujet: Re: .:: The institute // Soirée priVée ::.   Lun 4 Mai - 19:26


    Il était resté planté près du bar, se retrouvant seul comme si le gamin avait finalement changé d’avis, se rendant peut être compte de son erreur, du fait qu’il était en train de flirter avec un monstre qui n’attendait que le bon moment pour lui sauter à la gorge.
    Le loup regarda autour de lui, portant son verre encore plein à ses lèvres avec nonchalance. Avait-il vraiment de le boire? Peut être que oui, peut être que non..
    Hey Chase… T’as pas remarqué?
    Quoi?
    Ca sent bizarre d’un seul coup…


    Le loup leva les yeux au ciel, reposant son verre avant de froncer les sourcils. En effet, quelque chose venait de changer. Ce n’était pas l’odeur âcre du type d’à côté, ou celle de tous les démons qui pouvaient mariner ici. Non. C’était autre chose. Plissant le nez, le démon posa son regard sur un type qui venait de sortir de la ‘salle’, et qui s’approchait de lui. Un vampire dans un endroit pareil.. Ou il était complètement inconscient, ou il était suicidaire.
    Levant légèrement un sourcil, Chase reporta son attention sur son verre. Le bruit de ses pas venait de s’arrêter, là près de lui. Le démon resta parfaitement immobile, adoptant la carte de l’ignorance. Les vampires.. Il pouvait pas les voir, pourquoi, il n’en savait rien. Mais depuis quelques temps, il avait du mal avec ces suceurs de sang puants dénués d’intérêts.

    La question le sortit de sa létargie, lui faisant relever la tête pour poser son regard surpris sur le fameux vampire.
    Pardon?
    Fais pas celui qui a pas entendu… Il te plait le mioche, réponds moi mon choupinet….
    Mais ça te regarde pas!
    De toute façon je vais pas tarder à le savoir. Mais tu sais, moi que tu couches avec des hommes ça ne me plait pas du tout.. Armand n’aurait pas fait ça.
    Armand est mort je te signale…

    Esquissant un sourire en coin, quelque peu nerveux peut être, le démon reprit une gorgée de sa boisson, avant de se retourner, histoire de faire face au jeune homme qui venait gentiment lui casser les pieds.

    "En quoi ça te concerne? T’es de la police?"
    Lâcha-t-il froidement, ses doigts se crispant légèrement sur le bord du bar. Il avait bien envie de se faire un vampire ce soir, ça faisait longtemps qu’il n’avait plus chassé de chauve souris.. La soirée promettait d’être intéressante.. Ou pas, faut voir ce qui va suivre…

_________________
Hide behind an empty face
Don't ask too much, just say
'Cause this is just a game
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kasey E. King
Tinkerbell
avatar

Nombre de messages : 59
Date d'inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: .:: The institute // Soirée priVée ::.   Lun 4 Mai - 23:57

Le démon a l’air agacé. Je le gratifie d’un sourire malicieux, celui d’un type qui sait très bien à quel question il veut diriger la conversation. Où est le point final. Il me demande si je suis de la police et je ne peux m’empêcher d’échapper un court rire franc. Son ton froid ne me décourage manifestement pas et ne m’empêche pas de poursuivre ma démarche à son égard. Visiblement confiant, je pose mon coude sur la table sans le lâcher des yeux.

«Tu lui tournes autour et lui il te fuit…Ce n’est pas tout juste ce qui vient de se passer? Il reviendra pas mon grand. Tu t’es fait avoir…Pour ne pas dire «baiser»…»

J’avoue que j’essaye le plus habilement possible de l’en convaincre car, en réalité, je ne sais trop ce que Victor est allé foutre. C’est d’ailleurs pour cette raison que je jette un petit coup d’œil par ci, par là, avant de reposer mes yeux sur la créature. Je ne sais pas trop si ma répartie mercantile fonctionne…Mais, nous allons bientôt le voir.

«Tu serais près à payer combien pour ton… «joujou»? Crois-moi, si tu le veux, sa vie t’appartient carrément. Tu pourras faire ce que tu veux avec…Le tuer, le revendre ou…Faire mumuse.»

J’observe ses réactions, me demandant presque s’il croit que je me moque de lui.

Comme vous voyez, les remords d’un Kasey sont toujours de courts durés. Mon sourire est de retour ainsi que mes valeurs, mes convictions et mon air quelque peu satisfait.

«Alors? Qu’est-ce qu’il en dit?»

Je guette toujours la présence du pharmacien. L’humain serait-il vraiment rentré chez lui, au final..?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chase S. Dixon
Wolfy Admin|| Still playing with Dolls
avatar

Nombre de messages : 366
Age : 27
Mood : Wolfy
Powers : Illusions, Contrôle des esprit. Capacités d'un lycanthrope
Date d'inscription : 02/06/2007

Beyond Eternally
RELATIONSHIPS:
CLAN: Do I really belong to Hell? Yeas? Okay let's say yes

MessageSujet: Re: .:: The institute // Soirée priVée ::.   Jeu 7 Mai - 21:34


    Chase resta plus que con en entendant ce que venait de sortir le vampire. Levant légèrement un sourcil, au lieu d’ouvrir la bouche et d’écarquiller les yeux comme un abruti, le démon se bornait à penser que le verre qu’il avait vidé d’une traite l’avait un peu ramollit et qu’il n’entendait plus vraiment bien ce qui pouvait se dire autour de lui, ou bien qu’il déformait un peu les propos de ce type.
    Payer? Pour un type qu’il n’avait vu que deux fois ou à peine plus? Et avec quoi?
    Ca tu as les moyens maintenant tu sais…
    La question n’est pas là, t’es bête ou tu fais exprès?

    Chase se racla la gorge, fermant un instant les yeux tout en se passant la main sur la nuque ses doigts jouant un instant avec les mèches écarlates de ses cheveux. Un léger sourire, moqueur et crispé se dessina alors sur ses lèvres.

    "Qui te dit que veux d’un ‘joujou’ pareil? Des jouets je peux en trouver facilement, et sans perdre mon temps avec une bestiole dans ton genre.."
    Souffla-t-il, posant son regard sur le vampire. Il ne jouait plus, non, c’était finit. Le clown l’avait amusé un temps, au début, mais maintenant il en avait un peu marre de cette histoire tordue qui sortait d’un esprit encore plus tordu.
    S’écartant légèrement du bar, Chase regarda un cours instant autour de lui, histoire de voir si d’autres avaient envie de s’amuser avec un vampire. Non, visiblement il allait avoir carte blanche. Le loup s’en réjouissait déjà, hurlant, cognant contre la poitrine du démon, prêt à attaquer dès que l’occasion se ferait sentir.

    "Pourquoi tu ne le gardes pour toi? Ca te fera un garde-manger à portée de main, tu n’auras plus besoin de te prendre la tête à chasser. Tu dois pas manger souvent en plus, vu ta tête.."
    Chase le provoque pas non plus… On ne sait jamais.. Tu te souviens de Wayne?
    Pff.. Wayne était un poil plus inquiétant que ce type, franchement regarde-le! Avec ses idées tordues, il doit pas être bien dangereux.
    Moi je dis ça, je dis rien… Je t’aurais prévenu au moins hein
    .

    "Bon écoute, tu vas gentiment retourner jouer avec tes amis, et me lâcher la grappe, j’ai pas de temps à perdre avec tes idées glauques. J’ai pas besoin de… jouets comme tu dis…"
    Pas besoin de jouets, pourtant il y a des fois où il aurait bien voulu en avoir un sous la main histoire de faire passer ses pulsions sadique et perverse de démon carnassier et dangereux. Oui des fois, il aurait bien voulu avoir quelqu’un à torturer sur la main, et ne pas être obliger de sortir et de lui courir après dans toute la ville. Oui, notre petit loup peut être assez fainéant des fois, un reste du gosse de riche qu’il a put être jadis peut être.


_________________
Hide behind an empty face
Don't ask too much, just say
'Cause this is just a game
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: .:: The institute // Soirée priVée ::.   

Revenir en haut Aller en bas
 
.:: The institute // Soirée priVée ::.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Par une chaude soirée d'hiver
» Propriété privée et morsures de chiens
» vente privée PADD
» Une soirée Halloween.
» Les Têtes à claques: le terrain privé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
S.trange L.inks || t.o.o. d.a.z.e. g.o.n.e  :: East Creek :: Shade Docks :: The Amiral's Arms-
Sauter vers: