AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 austrella nòoth stoone ; la colère est une courte folie.

Aller en bas 
AuteurMessage
Austrella n. Stoone

avatar

Féminin Nombre de messages : 14
Mood : nervous;
Date d'inscription : 30/04/2009

Beyond Eternally
RELATIONSHIPS:
CLAN: Hunters.

MessageSujet: austrella nòoth stoone ; la colère est une courte folie.   Jeu 30 Avr - 16:13

STOONE austrella nòoth
« Tu te rapelles le jour où tu m'as dit que
tu ne penserais jamais à moi comme
à une sal*pe... T'y crois toujours ? »





21 ans, née au Mount Sinai Hospital à New York
NEW-YORKAISE

OCCUPATION
elle est vendeuse dans un magasin de vêtements.



    YOU'RE SUCH A WEIRD MIND
    Inconstante ; un jour je t'aime l'autre je te crache à la figure, Autrella n'est pas une personne lassante au contraire, mais agaçante sur certains points. Avec elle c'est : ping pong verbal, donnant donnant ; à la moindre réplique elle répond de manière sanglante, humiliation pour la victime plaisir pour la "coupable", une satisfaction personnelle. Elle n'est pas pour autant à qualifier de "peste/garce" et tous adjectifs ayant une signification proche, car quand on fait l'effort de la connaître -et qu'elle fait l'effort pour être agréable envers vous- c'est une personne adorable. Difficile à cerner/impossible à décrire, observatrice, capable de repérer votre faille en l'espace de quelques secondes afin de s'en servir si jamais le besoin en est. Directe et franche, ne passant pas par quatre chemins, liberté d'expression avant tout -ça passe ou ça casse- aucune ambigüité ni délicatesse sans ses propos. La jeune Stoone sait comment se faire respecter hors de question de jouer le rôle d'une fille soumise. Elle domine et se montre entreprenante dans tous les thèmes confondus. Aimable, et polie, élevée de manière stricte c'est une fille respectueuse, impossible de cracher sur les bonnes manières. Pas d'exigence en particulier, qu’importent les préjugés à son sujet, de nature plutôt calme et naturelle, elle mise sur la simplicité avant tout, diable la superficialité ! Souriante, malgré ses réactions déroutantes, son but n'est pas d'avoir une liste d'ennemis. Bien qu'actuellement c'est "chacun pour sa peau", Autrella a toujours le besoin d'aider ses amis proches, non pas par héroïsme, mais par principe. Impatience hors du commun ; méprisant les personnes tournant autour du pot, préférant et privilégiant le droit au but. Loyauté, chose qu'elle respecte, aucuns coups dans le dos, le direct est bien mieux. Energique, le besoin d'être sans arrêt en mouvement en serait une obsession, aucune paresse, prête à tout, cependant, elle ne tourne pas en rond. La banalité ce n'est pas ce qu'elle apprécie. Du moins lorsqu'elle concerne ses activités. Courageuse, ou plutôt tout simplement naïve –aucune prise en compte du danger-. Malgré ses défauts -qu'elle ne cache pas et assume pleinement- elle reste une personne que l'on peut qualifier de "bon vivant". Elle connait l'ironie et le sarcasme, mais surtout la sincérité et l'humour -qui l'eut cru-. La brune est une personne qui n'ira pas remballer sa fierté, mais bien sur, c'est en réalité une personne bien faible. Distante au premier abord, confiante au deuxième. Heureuse de vivre, jamais, ô non jamais elle n'ira se lamenter de sa vie même en cas de blues. Elle encaisse tout. Se relève quelques fois avec difficultés, et surtout, ne passe jamais l'éponge. Quoi qu'il en soit, c'est une personne ayant un caractère à définir de magnétique. Pas méchante pour un sous malgré ce qu'elle laisse croire. Stoone n'a rien à prouver aux autres, l'avis de ses camarades à son sujet -bon ou mauvais- ne l'intéresse pas, elle s'accepte comme elle est, aux autres d'en faire de même, de plus, elle même ne classe personne. A fréquenter si vous voulez êtes sur d’avoir une relation sans mensonge. Autrella peut-être votre meilleure amie et/ou votre pire cauchemars et la liste est longue, tout cela dépend de vous, et de son humeur au moment présent. Plutôt péril mais mouvementé.


    YOU'RE SO HOT... TELL ME YOUR STORY HONEY
      « Tu es née comment Astre ? »
      « Quoi ? »
      « Tu as très bien entendue ma question. »
      « Oui, mais je pensais pas que l’on pouvait faire si stupide. »
      « Astre, sérieux, je connais rien de ta vie. »
      « C’est peut-être mieux ainsi. »


    Je tournais les talons. Elwood me suivait de près. Je ne devais pas lui raconter toute ma vie, ça n’était pas une étape obligatoire de l’amitié. C’était mieux de lui cacher pour lui, pour son bien. Lui raconter ce qui m’était arrivé n’était pas une bonne chose. Même si ça pouvait m’aider à aller de l’avant, je ne voulais pas revivre toute mon enfance, je ne voulais pas. C’était trop dur. Il pouvait comprendre que ça me faisait du mal. Nous marchions en silence. Je me sentais coupable de ne pas lui faire partager mes pensées. On était amis depuis presque trois ans. Je connaissais sa vie par cœur, sur le bout des doigts. Alors que moi, je n’étais pas capable à répondre à une seule de ses questions. Le mystère planait sur ma personne. Je lui devais bien ça pourtant. C’est bien le but de l’amitié de pouvoir raconter sa vie à l’autre. Mais je n’étais sans doute pas une bonne amie. Trop égoïste pour bien vouloir raconter ma vie, pour bien vouloir lui faire partager ma douleur, et pour lui dire qu’il n’avait pas à s’inquiéter. Il l’était. Inquiet. Je sentais son regard sur moi. Je m’arrêtais, et tourna la tête vers lui. Plongeant mon regard dans le sien.

      « Une question, je t’écoute. »
      « Qu’est-ce qui t’es arrivée Astre ? »
      « Euh… Je ne te suis pas là. »
      « Qu’est-ce qui t’es arrivée pour que t’en arrive là ? »


    Je baissais la tête. Il avait trouvé une question à laquelle je ne pouvais pas répondre. Enfin, pas tant qu’il ne savait pas toute ma vie. La base. La vérité, c’est qu’il voulait tout savoir. Je pris alors une profonde inspiration et débuta mon histoire. Je passais les quelques détails insignifiant de ma vie, à quel heure j’étais née, à quel saison et autres. J’évitais de trop parler de ma famille, bien que ce soit le déclanchement de tout. Vint alors ce fameux, quinze août deux milles sept, le jour où tout a commencé. La mort de mon frère, Corey. La famille qui commençait peu à peu à tomber en miettes. Je m’en voulais, je me trouvais sale à l’époque, parce que j’étais coupable, parce qu’à mes yeux, tout était de ma faute. Mon propre frère, mon sang, ma chair, mort sous mes yeux. Elwood ne m’interrompit pas durant ce moment, mais je sentais qu’il était désolé pour moi. Mes ressentis, il connut tout dans les moindres détails. Le sentiment de haine que j’éprouvais envers moi. La colère qui me tenait en vie. Puis, plus rien. Je lui racontais, mes moments de faiblesses. Mon anorexie. Ma famille qui tombait en morceau peu à peu. Personne ne voyait rien. Les gens autour me disaient que ça n’était qu’une sale période à passer, mais moi, je savais que notre famille ne s’en sortirait pas. Mon père a commencé à n’avoir d’yeux que pour son travail, il rentrait tard, ce qui créait des tensions entres mes parents. Et puis un jour vînt, où en arrivant à la maison, je trouvai mon père avec une autre femme. Mon anorexie s’aggrava jusqu'à ce que je doive quitter New York pour aller vivre avec ma mère autre part, dans un hôpital spécialisé pour « les gens comme moi ». La haine que j’avais envers moi-même, a finit par devenir une haine incontrôlable vis-à-vis de mon père. Je refusais de le voir ou de lui adresser la parole. Il me dégoûtait. Et je me dégoûtais par la même occasion. Pour ma mère, j’essayais de reprendre le contrôle de moi-même, et de manger, mais rien ne passait, comme si mon corps ne voulait plus rien avaler. Deux semaines plus tard, je sombrais. Je suis restée quatre semaines dans le coma, enfin, dans un truc dans le genre. Mon père était présent lors de mon réveil. Lorsque j’ouvris les yeux, et que je le vis, ma haine refit surface, mais sous un autre aspect. Ma mère était aussi présente, elle me réconforta du mieux qu’elle put. Vers Février deux mille neuf, ma mère et moi, emménageons dans notre nouvelle maison. Et puis le temps passa. La tête baissée je regardais mes pieds. Elwood prit mon menton et me releva la tête.

      « Merci, Astre, de m’avoir fait confiance, et tu sais que tu pourras toujours compter sur moi. »
      « Oui. »
      « Et maintenant, comment t’en es arrivée à être chasseuse ? »


    Il me souriait, ce qui me redonnait confiance en moi. Je continuai alors mon récit. La mort de ma mère. L’obligation de vivre chez mon père, jusqu'à mes dix huit ans. Mon émancipation. La maîtresse de mon père qui devînt sa femme. Ma demi-sœur, Soyleen. Et puis, le moment où j’ai découvert toute la vérité, le moment où j’ai ouvert les yeux. Toute cette haine que j’avais au plus profond de moi, elle me transforma en vraie tueuse. Non pas contre les humains, mais contre ceux qui ne l’étaient pas, contre les démons. Et puis après, ma rencontre avec Killz, qui m’a apprit à me battre, à être plus forte, plus puissante que bien des chasseuses, et puis le moment où j’ai fais sa connaissance – Elwood – le moment où j’ai appris à le connaître et à l’apprécier à sa juste valeur, même si je n’étais pas toujours douée pour ça.

      « Austrella, tu es une vraie dur à cuire. »
      « Après tout, de nous deux, il faut bien qu’il y en ait un qui le soit. »
      « Je te bas quand tu veux, Stoone. »
      « Peut-être dans tes rêves alors… »



    YOU HAVEN'T SAID EVERYTHING?

    Il devait être onze heures du soir, j’étais plongée dans un profond sommeil, je rêvais, mais je ne me souviens plus de quoi, cela s’est passé il y a tellement longtemps. J’avais seize ans, enfin j’allais bientôt les avoir ; on était en plein milieu du mois d’Août, il faisait chaud, c’était une canicule qui ne s’arrêtait pas, pourtant moi, je dormais à point fermé. Corey Dawson Stoone, qui n’était autre que mon grand frère, qui avait alors dix-sept ans dans une heure précisément, avait l’intention de me faire la peur de ma vie juste pour s’amuser, ce jeu, aussi stupide que lui-même, l’amusait fortement. Ce soir là, il aurait peut-être du s’abstenir de me faire une farce de ce genre. Je vous explique, il avait l’intention de me lancer un seau d’eau glacée, et par la suite, il se doutait de ma réaction qui serait de gueuler son nom dans les couloirs de la maison, ce qui réveillerait toute la maison. Mais tout ne se passa pas comme prévu, je ne sais pas comment mais un feu se déclara dans la maison, aussitôt il monta à l’étage pour prévenir tous le monde, dont moi.

      « Eh Austrella ! Vite, debout. Y’a l’feu ! »
      « C’est ça & moi j’ai mangé un Razmoquett ! »
      « Bordel, Astre, je déconne pas cette fois, s’il te plaît lève toi ! »


    La voix de mon frère résonnait dans mes oreilles, puis un cri me parvînt, je leva aussitôt la tête, voyant la fumée sortir de la porte close. Si je n’avais pas entendu ce cri, je ne me serai jamais levée, j’avais pour principe de ne jamais croire mon frère, c’était un menteur né, mais là, il avait raison, pour une fois qu’il ne m’avait pas menti, c’était une première dans le petit monde si parfait de Corey. Alors qu’il me frayait un passage, j’étais à moitié sous le choc de ce qui venait de se produire, la maison était tout de même en feu, bien que ce soit que notre maison de vacances, j’y avais passé tellement de temps. Il faisait frai, dehors, enfin vu le changement de température c’est ce que l’on aurait pu croire. On était quatre, en pyjama à regarder notre maison brûler, ma mère n’avait pas eut le temps d’appeler les pompiers, on était alors coincée dehors sans rien pouvoir faire. De mon côté, j’en voulais à mon frère.

      « Bordel, Corey, qu’est-ce que t’as encore fais ? »
      « Et voilà, sa recommence. J’aurais du te laisser crever dans les flammes ! »
      « Corey, ne dis pas ça à ta sœur. Astre, dis-moi peux-tu te dire que ce n’est peut-être pas la faute de ton frère ? »
      « Maman, soit réaliste, il était le seul levé ; a préparer une autre magouille ! »
      « Puta*n, A. pourquoi tu m’accuses toujours de tout. Tu me gonfles, tu peux pas savoir… »
      « C’est la meilleure ! T’es vraiment le pire frère de l’univers… Je te haie ! »


    Sur ces quelques phrases, je partie de mon côté, assise sur une pierre, ma mère me regarda m’éloigner, j’avais raison et elle le savait, mais elle était incapable d’en vouloir à son fils prodige, c’était une des raisons pour laquelle je détestais Corey, il le savait, il me menait la vie dure et moi aussi. Et voilà, qu’il me donnait une raison de plus pour détester ces vacances en famille. Les pompiers débarquèrent, les voisins les avaient appelés. Corey faisait toujours la gu*ule, et moi aussi.

    Trois heures du matin, au Bellevue Hospital Center.
      « Famille Stoone ? »
      « Oui ? »

    J’étais fatiguée, on avait entendu deux heures, le médecin ne venait toujours pas, je m’étais endormie malgré l’inquiétude qui me rongeais. Corey avait eut un accident, je m’en voulais, mais mes parents m’avaient promis de me réveiller dès qu’ils avaient des nouvelles. Chose qu’ils n’avaient pas fait. Le pire dans tous ça, c’est que je m’en voulais d’avoir été la cause de son accident, il était sur la route juste derrière le camion de pompier, je criais parce que je lui en voulais d’avoir tout foutu en l’air, d’avoir fait brûler la maison, d’avoir foutu mes vacances en l’air, d’être le pire frère de la terre et à ce moment là une voiture lui rentra dedans. Brutalement je me réveilla d’un profond sommeil, voyant mes parents discuter avec le médecin, je me dirigea vers eux, ma mère avait les larmes aux yeux. Je sentais moi aussi quelles me montaient aux yeux, une larme s’écrasa sur le sol suivit d’une dizaine d’autre, j’avais beau détester mon frère, j’avais beau lui en vouloir, je l’aimais de tout mon cœur.

      « Corey Dawson Stoone vient de mourir il y a quelques minutes d'une hémorragie cérébrale, toutes mes condoléances… »


Dernière édition par Austrella n. Stoone le Dim 10 Mai - 18:14, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Austrella n. Stoone

avatar

Féminin Nombre de messages : 14
Mood : nervous;
Date d'inscription : 30/04/2009

Beyond Eternally
RELATIONSHIPS:
CLAN: Hunters.

MessageSujet: Re: austrella nòoth stoone ; la colère est une courte folie.   Jeu 30 Avr - 16:14

    TAKE EVERYTHING OFF... LET'S HAVE FUN BABY
    PSEUDO: `Lee
    AGE: 15 ans

    AVATAR: Misha Barton ♥

    COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM? C`est un peu compliqué ; je vous explique, il y a longtemps, quand je débutais dans le rp, j`ai vu ce forum, et je m`y suis inscrite, mais malheureusement, je n`avais pas le niveau. Mon ordinateur portable a eu un gros virus ce qui a fait que pendant un peu près cinq mois je ne l`avais plus (même si j`avais toujours le gros ordi de mon père) ; et donc il est revenu & les favoris y étaient toujours, il y avait ce forum, toujours la même adresse, il m`a plus et j`ai finalement décidée de m`y inscrire. Quelle histoire n`est-ce pas ? xD
    COMMENTAIRE(S)? Nop. Mis à part le design qui est magnifique ! ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victor Vassiliev
VODKAiNE
avatar

Féminin Nombre de messages : 76
Age : 30
Mood : Sexy
Powers : Drugs are Easy to make, easy to take.
Date d'inscription : 26/04/2009

Beyond Eternally
RELATIONSHIPS:
CLAN: Human

MessageSujet: Re: austrella nòoth stoone ; la colère est une courte folie.   Jeu 30 Avr - 19:40

Bonjour !

L'équipe est ravie que tu ai décidé de t'inscrire !
Une chasseuse ! Super ;)

Tu as laissé de l'espace pour une fiche plus longue, pas de soucis, mais si tu pense dépasser le délai imparti pour parfaire ton inscription, n'hésite pas à nous le faire savoir.

Pense également à te relire. il y a quelques petites fautes par ci par là.
Sinon, le style reste agréable et tu semble avoir le niveau requis, ce qui n'est pas négligeable.

Au plaisir de te valider prochainement.

Vk.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joan S. Quinn
Lovely Admin||Sunday Bloody Sunday...•
avatar

Féminin Nombre de messages : 125
Mood : Stressed...
Powers : Cryokinésie
Date d'inscription : 26/03/2009

Beyond Eternally
RELATIONSHIPS:
CLAN: Nouveaux Vampires.

MessageSujet: Re: austrella nòoth stoone ; la colère est une courte folie.   Jeu 30 Avr - 20:58

    Tu parle bien Chou ! *sors*

    Effectivement, je trouve que al fiche démarre très bien, j'aime beaucoup ta façon d'écrire. Des RPs intéressant là aussi à mon avis.

    Je laisserais à Vicky [qui va me tuer XD] l'honneur de valider ta fiche, puisqu'il à commencer.

    En tout cas bienvenu sur le Forum e si tu à d'autres question n'hésite surtout pas.

_________________
    Please put all the drugs
    Out of your hand
    You'll see that you can breathe
    Without no back up
    So much stuff you've
    Got to understand
    Aaron - U Turn Lili

    (c) Sweet Tabasco &&. SDOD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Austrella n. Stoone

avatar

Féminin Nombre de messages : 14
Mood : nervous;
Date d'inscription : 30/04/2009

Beyond Eternally
RELATIONSHIPS:
CLAN: Hunters.

MessageSujet: Re: austrella nòoth stoone ; la colère est une courte folie.   Jeu 30 Avr - 21:41

    Merci pour l`accueil !
    Pour les fautes, je suis désolée, je ne me suis effectivement pas relue, j`ai écris ça, un peu vite, j`avais tellement d`idées. Pour ce qui est du délai, je pense pouvoir le respecté, je suis encore en vacances, donc normalement ça sera terminé d`ici dimanche ! :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
October Philips
Shut up and let me make
avatar

Féminin Nombre de messages : 44
Age : 23
Mood : Happy
Powers : Peut voir, détruire ou renforcer les liens qui unissent une personne à une autre
Date d'inscription : 16/04/2009

Beyond Eternally
RELATIONSHIPS:
CLAN: We hunt our Food

MessageSujet: Re: austrella nòoth stoone ; la colère est une courte folie.   Ven 1 Mai - 19:03

Welcome ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chase S. Dixon
Wolfy Admin|| Still playing with Dolls
avatar

Nombre de messages : 366
Age : 27
Mood : Wolfy
Powers : Illusions, Contrôle des esprit. Capacités d'un lycanthrope
Date d'inscription : 02/06/2007

Beyond Eternally
RELATIONSHIPS:
CLAN: Do I really belong to Hell? Yeas? Okay let's say yes

MessageSujet: Re: austrella nòoth stoone ; la colère est une courte folie.   Dim 3 Mai - 10:04

Bienvenue charmante créature Merci pour ton commentaire, il me fait très plaisir
(le retour du loup attention mouahaha)

Je suis amoureuse de on avatar qui est magnifique vraiment
Du peu que j'avais pu lire de ta fiche, je l'avais trouvé superbe, et lire ça en plus grand sur un vrai écran c'est encore mieux. C'est avec impatience que j'attends la fin de cette fifiche.
Une ancienne membre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Austrella n. Stoone

avatar

Féminin Nombre de messages : 14
Mood : nervous;
Date d'inscription : 30/04/2009

Beyond Eternally
RELATIONSHIPS:
CLAN: Hunters.

MessageSujet: Re: austrella nòoth stoone ; la colère est une courte folie.   Dim 3 Mai - 17:32

    Merci beaucoup. Pour l`avatar, ça me fait très plaisir, étant donné que c`est une de mes créations !
    Ancienne, je ne sais pas, j`y étais il y a assez longtemps après, il faut voir si c`était celui là, ou si c`était un ancien, puis vous avez repris l`adresse, j`en sais rien en faite ! x)
    J
    e finirai ma fiche, sois dans la journée ou bien dans la semaine, je ne sais pas trop en fonction de mes cours qui reprennent demain !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chase S. Dixon
Wolfy Admin|| Still playing with Dolls
avatar

Nombre de messages : 366
Age : 27
Mood : Wolfy
Powers : Illusions, Contrôle des esprit. Capacités d'un lycanthrope
Date d'inscription : 02/06/2007

Beyond Eternally
RELATIONSHIPS:
CLAN: Do I really belong to Hell? Yeas? Okay let's say yes

MessageSujet: Re: austrella nòoth stoone ; la colère est une courte folie.   Dim 3 Mai - 17:36

Mais de rien

Ah... Il n'a pas changé d'adresse, donc il se peut que se soit celui là sur lequel tu t'étais inscrite, puisque tecnhiquement le forum existe depuis 2007 -__-
Enfin bref, prend ton temps pour ta fiche, mais si jamais tu as l'impression que tu auras besoin d'un délai de plus d'une semaine, tu nous fais signe

_________________
Hide behind an empty face
Don't ask too much, just say
'Cause this is just a game
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Austrella n. Stoone

avatar

Féminin Nombre de messages : 14
Mood : nervous;
Date d'inscription : 30/04/2009

Beyond Eternally
RELATIONSHIPS:
CLAN: Hunters.

MessageSujet: Re: austrella nòoth stoone ; la colère est une courte folie.   Lun 4 Mai - 18:29

    Ah okay, et bien ça doit être le même ! x)
    J
    e viens de reprendre les cours, donc, je devrai finir ma présentation Mercredi, puisque c`est le seul après midi de libre que j`ai. Au grand maximum, ma présentation sera finit d`ici la fin de la semaine, mais je ne pense pas devoir aller jusque là ! :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Austrella n. Stoone

avatar

Féminin Nombre de messages : 14
Mood : nervous;
Date d'inscription : 30/04/2009

Beyond Eternally
RELATIONSHIPS:
CLAN: Hunters.

MessageSujet: Re: austrella nòoth stoone ; la colère est une courte folie.   Mer 6 Mai - 22:34

    Désolée du double post. Mais j`ai un petit soucis, l`inspiration ne vient pas, et je n`ai pas d`idées sur mon personnage, je bloque, alors j`aimerai un délai supplémentaire, jusqu`à dimanche, au maximum, et sachant que je pars vendredi toute la journée, je ne sais pas quand je pourrais terminé, mais promis je le ferai. Merci d`avance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel LeBlanc

avatar

Nombre de messages : 6
Mood : Enjoy the cards' dance...
Powers : Bio-kinésie
Date d'inscription : 03/05/2009

MessageSujet: Re: austrella nòoth stoone ; la colère est une courte folie.   Mer 6 Mai - 22:39

Il y a pas de soucis miss, prend ton temps.
Ca arrive ça, le manque d'inspiration t"inquiète
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Austrella n. Stoone

avatar

Féminin Nombre de messages : 14
Mood : nervous;
Date d'inscription : 30/04/2009

Beyond Eternally
RELATIONSHIPS:
CLAN: Hunters.

MessageSujet: Re: austrella nòoth stoone ; la colère est une courte folie.   Dim 10 Mai - 18:16

    Et ben voilà, j`ai finis ma fiche. Je n`avais pas beaucoup d`idées pour l`histoire, enfin, surtout pour la mise en forme. S`ils y a quelques fautes, dites le moi, je ne fais pas toujours attention.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chase S. Dixon
Wolfy Admin|| Still playing with Dolls
avatar

Nombre de messages : 366
Age : 27
Mood : Wolfy
Powers : Illusions, Contrôle des esprit. Capacités d'un lycanthrope
Date d'inscription : 02/06/2007

Beyond Eternally
RELATIONSHIPS:
CLAN: Do I really belong to Hell? Yeas? Okay let's say yes

MessageSujet: Re: austrella nòoth stoone ; la colère est une courte folie.   Dim 10 Mai - 21:48

Et ben c'est avec plaisir que je me premet de validay cette fiche.
Bienvenu à vous charmante demoiselle, chasseuse de vilaines bêbêtes dans mon genre

_________________
Hide behind an empty face
Don't ask too much, just say
'Cause this is just a game
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Austrella n. Stoone

avatar

Féminin Nombre de messages : 14
Mood : nervous;
Date d'inscription : 30/04/2009

Beyond Eternally
RELATIONSHIPS:
CLAN: Hunters.

MessageSujet: Re: austrella nòoth stoone ; la colère est une courte folie.   Dim 10 Mai - 22:08

    Merci beaucoup !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: austrella nòoth stoone ; la colère est une courte folie.   

Revenir en haut Aller en bas
 
austrella nòoth stoone ; la colère est une courte folie.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
S.trange L.inks || t.o.o. d.a.z.e. g.o.n.e  :: Inconvenient Ideal :: Glass Skins :: Ain't Afraid to Die-
Sauter vers: