AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Hunter [*Casey Reynolds*]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Hunter [*Casey Reynolds*]   Sam 30 Juin - 0:03

L'université, immense et grouillante, vaste et bruyante ... Wade a peut être vaguement perdu l’habitude d’évoluer au milieu de la foule estudiantine et progresse avec maladresse dans les couloirs, tentant d’échapper aux rudes collisions des élèves pressés, affluant en sens inverse. Quoi qu'il en soit il avance, laissant ses enjambées le mener auprès d’une salle dont il pourrait narrer l’architecture, un amphithéâtre où il lui semble avoir passé sa vie … Il ne tarde donc pas à interrompre son cheminement, s’appuyant, avec une désinvolture des plus factices, contre l’encadrement de la porte de cette salle si familière, résigné à ne pas y faire son apparition tant que des élèves y évolueront. Car une étudiante s‘y attarde toujours, malgré l‘heure tardive, et est visiblement plongée dans une discussion fort animée avec son enseignante. Wade ne distingue que son dos de là où il est posté, et les mouvements saccadés qu’effectuent ses bras dans son discours, lui laissant présager un énervement prononcé. Génial, la chose semble partie pour durer … Le garçon soupire, n’ayant visiblement pas envisagé le fait qu’il devrait attendre, se laissant progressivement glisser contre la surface sur laquelle il est appuyé.
Alors qu’il s’apprête à pousser l’un de ces nouveaux soupirs, qui pourraient en arriver à faire mentir sa réputation d’homme patient, Wade est surprit par une chose qu’il ne se serait jamais attendu à trouver un jour au sein de cette université : Le silence. Il tourne progressivement la tête, croisant le regard du professeur Reynolds, qui semble avoir perçut sa présence, ainsi que celui de la jeune fille, visiblement fort mécontente de se trouver dérangée. Lui qui pensait avoir été discret … Mal à l’aise, il se contente d’afficher une mimique surprise, se redressant prestement tandis que l’étudiante quitte hâtivement les lieux, sans un au revoir , répandant dans son sillage une odeur doucereuse de parfum bon marché. Il l’observe silencieusement, les bras croisés. Elle est plutôt jolie, mince, pas très grande, de longs cheveux d’or encadrant son visage avenant … Tout à fait jolie. Il la regarde s’éloigner, patiemment, laissant glisser son regard sur ses formes, vaguement indécis quant à l’inclinaison du terrain…
Un toussotement ne tarde pourtant guère à le rappeler à l’ordre. Une nouvelle fois fort désagréablement surprit, Wade se retourne, ne tardant pas à rejoindre celle qu’il tenait à voir en cette fin de journée.

« Bonjour Casey … »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Hunter [*Casey Reynolds*]   Sam 30 Juin - 14:54

Casey avait repris les cours à l’université peu de temps après avoir repris son travail aux bureaux du Procureur Général. Elle avait presque immédiatement été remplacée et n’avait donc que peu de retard sur son programme de cours. Cette journée-ci était une l’une de celles qu’elle passait entièrement à la fac, à dispenser son savoir aux futurs juristes du pays.

La jeune femme avait failli soupirer de bonheur quand sa dernière heure s’était achevée. Les étudiants étaient sortis en vitesse. Sauf l’une d’entre eux. Elle s’était dirigée vers Casey avec un air hautain et déterminé plaqué sur son visage de fille à papa. Mais ce n’était pas ça qui allait l’impressionner. Elle avait eu en face bien pire qu’une gamine gâtée pourrie qui se prenait pour le centre du monde.

La jeune fille fixait Casey, hautaine, mais cela laissa cette dernière de marbre. Elle lui demanda ce qu’elle pouvait faire pour elle et l’étudiante se mit à vociférer, contestant la note qu’elle lui avait mis. Elle sortit sa copie et la tendit à Casey. La jeune femme leva les yeux au ciel en voyant le nom. La fille d’un proche collaborateur du maire. Le genre de personnes qui pensait que le nom pouvait leur permettre de tout réussir. Elle ne prit même pas la peine de regarder à nouveau la copie et la rendit à la jeune fille. Le doyen lui avait demandé de la corriger une seconde fois. Elle avait accepté, à condition qu’ils le fassent ensemble. Il s’était ainsi rendu compte que l’étudiante était une feignante notoire.


« Je ne changerais pas votre note, elle correspond au travail que vous avez fourni. » lâcha t’elle froidement avant d’apercevoir Wade en haut de l’amphithéâtre. Mais elle n’était pas la seule. La casse pieds l’avait vu aussi. Ce qui lui avait fortement déplu mais qui avait eu le mérite de lui fermer son clapet. Casey n’avait jamais autant apprécié le silence qu’à cet instant même.

Les deux femmes le regardaient à présent, la blonde avec contrariété, la rousse avec amusement. L’étudiante finit par s’en aller, furieuse. Elle lança un regard noir à Wade lorsqu’elle passa devant lui. Casey en profita pour commencer à ranger ses affaires, attendant que le jeune homme descende. Mais quand elle eut fini, il était toujours en haut, et fixait l’extérieur. Elle secoua la tête. Les hommes étaient décidément tous les mêmes. Elle toussota légèrement et il sembla enfin revenir sur terre. Il descendit et la salua doucement.


« Bonsoir plutôt. » répondit elle, attendant qu’il formule sa demande. Car s’il était là, ce n’était pas juste pour la voir.


Dernière édition par le Ven 6 Juil - 8:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Hunter [*Casey Reynolds*]   Sam 30 Juin - 20:13

Cela faisait plusieurs jours déjà que Wade n'avait pas mit le nez dehors, en aurait-il égaré son sens pratique ? Le jeune homme entrouvit la bouche, arborant, une nouvelle fois, une mine vaguement déconcertée. L'heure était, en effet, propice au "bonsoir".
Il passa hâtivement une main dans ses cheveux, chassant quelques mèches aventureuses venues entraver son regard clair, tentant de recupérer un semblant de contenance.


" Si tu préféres ...", lui souffla t'-il.

Rien à faire, Wade éprouvait toujours les mêmes difficultées à conserver sa dignité devant Casey. Quoi qu'il fasse ou dise, chacun de ses faits et gestes lui apparaissaient comme profondéments ridicules. Il s'était pourtant de nombreuses fois plongé dans de longues et constructives discussions avec cette jeune femme, sans ressentir la moindre once de gêne ou de timidité ... C'était avant, avant que tout ne change, avant que Wade passe du statut d'étudiant prometteur à ... Une situation moins banale. Ayant vaguement rosit, le jeune homme reporta précipitamment son attention sur le bureau, désormais débarassé de toute affaire personnelle de Casey, semblant épprouver, pour ce meuble ridicule, un interet démesuré.


" - Je tenais à m'assurer que ... Que tu allais bien.", lacha t'il finalement, croisant brievement le regard son interlocutrice.
Jolie pirouette. En quelques mots, Wade venait de trouver un mobile à sa visite innopinée, de la manière la plus sincère qui soit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Hunter [*Casey Reynolds*]   Sam 30 Juin - 22:28

Si elle allait bien ? Aurait il eu vent de ce qui lui était arrivé un mois auparavant ? Evidemment, tout le monde le savait. Que sa grand mère était morte. Que son mari avait subitement disparu il y a trois ans. Elle réprima un soupir, avant de réaliser que le jeune homme était mal à l’aise. C’était nouveau ça. Enfin, pas tellement. Il avait eu un peu de mal à se faire à l’idée qu’elle n’était pas que son professeur de droit. Elle aussi, d’ailleurs…

Enfin bref, ce n’était en aucun cas le propos. Il avait légèrement rougi, et elle sentit un malaise s’emparer d’elle. Mais qu’est ce qu’il lui prenait, bon sang ? Elle n’avait pas besoin de ça. Pas en ce moment.


« Je vais bien… »
lâcha t’elle en hochant la tête avant s’appuyer contre le bureau, regardant Wade, un peu perdue. « Non, en fait, ça ne va pas si bien… David est revenu. »

Elle soupira. C’était si compliqué, elle n’était pas sûre de parvenir à lui expliquer clairement. Ni même de vouloir lui expliquer tout court. Wade vint contre le bureau, à quelques centimètres d’elle. Elle sentait qu’il l’observait mais elle fixait l’une des marches de l’escalier latéral.

« Tu sais, je comptais suivre tes conseils. Demander le divorce, j’avais même rempli les papiers, je n’avais qu’à les envoyer. Et je… Je ne l’ai pas fait, je trouvais toujours quelque chose de plus urgent à faire. Et il a débarqué. Dans un sale état. Qu’est ce que je pouvais faire ? C’est mon mari, je n’allais pas le laisser agoniser sur le pas de ma porte. »


Elle fit une courte pause puis tourna la tête vers Wade.

« Il est comme toi. C’est un Elu. Je m’attendais à tout, sauf à… Ça. »

Elle laissa échapper un rire sans joie. Elle allait peut-être éviter de lui dire que c’était la seconde fois qu’elle le revoyait, que la première, c’était après avoir tué un démon. Démon qui n’était pas tout à fait mort et qui avait bien failli la tuer, ainsi que David. Et c’était ce dernier qui les avait sauvés grâce à son don. Elle sentit les prémices d’une migraine et porta une main à sa tempe en fronçant les sourcils. Elle voyait son mari qui somnolait dans leur lit. Foutu pouvoir qui s’y mettait sans prévenir. L’image de David disparut et la migraine avec, mais tout ça l’avait tout de même un peu secouée. Wade s’en apercevrait vite, il la connaissait bien assez pour cela.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Hunter [*Casey Reynolds*]   Sam 7 Juil - 0:46

Wade s'était toujours distingué par son flegme, un calme apparent que ne rien ne venait ébranler, pas même les nouvelles les plus douloureuses. Oui, il avait toujours vécu ainsi, dans un adorable cocon de bons sentiments, y laissant bouillir, fort tranquillement, sa rage et son amertume, projetant, sur l'écran de ses traits, une indifférence trompeuse...
Il dut faire un effort pour rester impassible, cette fois encore, devant cette femme qui se tenait devant lui, devant sa beauté qui lui éclatait à la figure, devant les propos qu'elle tenait ... L'évocation de David lui fit pourtant faire un pas en avant, impulsivement, le rapprochant sensiblement de la jeune femme... Cette femme qui ne le regarde d’ailleurs plus, laissant ses yeux s'égarer derrière lui, contant les raisons d'un trouble plus qu'évident. David est revenu, elle ne le chassera pas ... Wade avait toujours espéré qu'elle finisse par l'oublier, ou, au moins, qu'elle cesse de croire en son retour, plus qu'improbable. Il avait espéré, oh oui, plus que jamais, sachant, tout au fond de lui, que ce ne serait probablement jamais le cas. L'idée du divorce avait pourtant redonné courage au jeune homme, allumant, dans ses yeux, une lueur que Casey venait de souffler.
Élu. C'était un Élu ... Comme lui. Cela leur faisait une deuxième chose en commun, très amusant ... La jeune femme agrémenta la situation d'un rire sans conviction, reportant de nouveau son attention sur lui, guettant une quelconque réaction de sa part ...Wade entrouvrit la bouche, probablement décidé à parler, mais les traits de son interlocutrice se convulsèrent brièvement, d'une façon fort soudaine, ne lui laissant que peu de doutes sur leur origine, coupant court à toutes tergiversations inutiles.


« - Casey …? »

Hésitant, l’homme porta sa main au visage de la jeune femme, redressant délicatement son menton, espérant probablement y lire la confirmation de ses suppositions.
Il la regarda longuement, sans mot dire, se contentant d’effleurer ses yeux des siens, vaguement perplexe. Quelques secondes passèrent ainsi, fort calmement, peu pressées de rejoindre le passé, les laissant tout deux, presque enlacés.
Wade se décida pourtant à rompre le mince contact, libérant le visage de Casey de la légère entrave.


« - Je vois …»lâcha t’il finalement« Et bien … Je suis … Je suis content qu’il soit sain et sauf, même si je doute que son titre d’élu ne le destine à garder ces deux statuts bien longtemps … »

Malgré le caractère impassible de ses traits, Wade avait laissé s’exprimer, dans le timbre ordinairement doux de sa voix, un soupçon non négligeable d’amertume, probablement doublé d’un zeste de déception.
Visiblement vaguement effrayé par cette manifestation, pourtant discrète, d’émotions, Wade fit un pas en arrière, adoptant des distances plus convenables vis-à-vis de Casey, ne tenant pas particulièrement à l’effaroucher davantage.


« - Et puis ... Je ne suis pas comme lui. J'en suis loin, bien loin ...»murmura t’il.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Hunter [*Casey Reynolds*]   Sam 7 Juil - 23:53

« Oui oui, ne t’inquiètes pas, je… »

Mais le reste de sa phrase mourut sur ses lèvres. Il était près, très près, peut être un peu trop même. Il l’avait obligée à relever la tête. Elle parvint à réprimer un frisson en sentant la main du jeune homme sur son visage. Depuis quand étaient ils aussi proches ? Il la connaissait bien, et il avait toujours été là quand elle avait eu besoin. Elle se décida à lever légèrement les yeux et croisa le regard gris-vert, s’y perdant durant de longues minutes. Il la lâcha finalement, pour le peu qu’il la tenait, et elle cessa de le regarder aussi intensément.

Casey resta plusieurs minutes sans voix en l’écoutant lui balancer en pleine figure tout le ‘bien’ qu’il pensait de David. Elle n’avait jamais réalisé à quel point le jeune homme méprisait son mari. Mais ce qui la laissa encore plus abasourdie fut la façon dont il le dit. Tout ça semblait le toucher plus que ça n’aurait dû le faire réellement.

Les mots du jeune homme avaient été durs envers son mari. Elle refusa d’y prêter trop attention, mais ça l’avait réellement touchée. Comment pouvait il lui dire que David se ferait probablement tuer plus vite qu’elle ne le pensait ? S’il y avait bien une personne qui savait ce qu’elle avait enduré et à quel point elle avait souffert de cette absence, c’était lui.

Le fait que David soit revenu contrariait le jeune homme au plus haut. Et le fait qu’il ne parvienne pas à le cacher, alors que d’ordinaire, personne ne masquait mieux ses sentiments que Wade, semblait le contrarier encore plus. Il s’écarta légèrement d’elle, et elle eut l’impression qu’on lui enlevait une écharde du pied.

Elle le regarda, perplexe. Evidemment qu’il n’était pas comme lui. Elle se demanda ce qu’il sous entendait. Elle se voilait la face. Ce qu’implicitement il voulait dire était qu’il ne partirait pas comme l’avait fait David.


« Je sais que tu n’es pas comme lui… »
murmura t’elle. « Mais que ferais tu si du jour au lendemain, tu te rends compte que tu peux tuer simplement en posant ta main sur la personne en face de toi, et que cette personne est ce que tu as de plus cher au monde ? »

Elle fixa longuement Wade, qui gardait le silence, tout aussi perplexe qu’elle, quelques minutes auparavant. Elle n’attendait pas de réponse, de toute façon. Elle croisa les bras, n’ayant rien de plus à ajouter…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Hunter [*Casey Reynolds*]   Dim 8 Juil - 5:36

Peut être n’aurait il pas du s’exprimer de la sorte, peut être qu’un sourire doublé d’un « Je suis heureux pour vous » aurait pu clore l’entrevue sur un fond abject de bons sentiments…
Oui, c’est ce qu’il aurait fait d’ordinaire qui plus est, au risque de paraître hypocrite, sauvegardant les apparences quoi qu’il advienne. Alors pourquoi changer aussi soudainement de mode de fonctionnement ?
Le jeune garçon se renfrogna, visiblement fort mécontent de se trouver à découvert devant Casey, se sentant plus ridicule que jamais. L’amertume comble pourtant les vides et s’immisce calmement là ou pourrait apparaître le doute et la tristesse, déformant le doux visage de son propriétaire d’une mimique agacée. Il ne sait plus pourquoi, comment préserver une situation qu’il sait à jamais détruite.
Puis Casey prend la parole, visiblement fort désagréablement surprise par ce brusque changement de comportement, laissant paraître, fort malheureusement pour lui, une pointe non négligeable de peine, sensiblement diluée dans ses propos.
Elle abonde brièvement dans son sens, soulignant le fait qu'il n'est en rien semblable à David, avant de s'attarder plus longuement sur les raisons du départ de cet époux, tentant probablement de justifier son absence par une cause on-ne-peut-plus noble.


« - Je ne sais pas … Je ne sais pas ce que je ferais, mais je n ‘abandonnerais pas ce à quoi je tiens, pour tout l’or du monde. » souffla-t-il, observant son interlocutrice, soulignant de ce regard la proximité actuelle de cette chose si importante à ses yeux « Chacun ici bas a ses problèmes … Jamais aucun d’eux ne pourra justifier un abandon. Jamais. »

Comme pour conclure ses dires, Wade avança un bras, effleurant une nouvelle fois le visage de Casey, souriant, peut être un peu tristement.

« - Ce dont je suis sûr en revanche c’est que mes mains te sont inoffensives ... Ca n'arrange rien, je m'en doute, mais ça n'aggrave pas les choses au moins. »


Tout aussi promptement, Wade fit retomber son bras, le laissant se balancer brièvement dans le vide, le regard fixé sur les bras croisés de la jeune femme.
L’avait il à ce point agacée ? Peinée ?
Dépité, le jeune garçon se mura dans son habituel silence, visiblement dépassé par les événements, s’efforçant d’adopter, à nouveau, un naturel plus objectif. Le silence dura, quelques secondes, peut être une minute, et quand il reprit la parole, son comportement collait trait pour trait à celui qu’il s’était efforcé d’arborer tout au long de son existence.


« - Pardonne moi... Je ne suis pas à ma place. J'ai laissé mon ... Affection pour toi l'emporter sur ... Ton bien être. C'est égoïste et ... Profondément salaud. »

Le jeune homme passa à la hâte une main dans ses cheveux, posant ses yeux sur l'une des épaules de Casey, cherchant probablement à récupérer un semblant de dignité.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Hunter [*Casey Reynolds*]   Dim 8 Juil - 21:57

Le jeune homme lui effleura doucement le visage, en un geste qui n’avait rien d’amical, un léger sourire triste sur son visage fin. Evidemment que ses mains ne lui feraient rien. C’était de celles de David dont elle parlait. L’avait il saisi ? Il retira son bras, posant son regard gris-vert sur ceux, croisés, de la jeune femme. Il resta silencieux, un peu perdu, quelques minutes avant de s’excuser. Mais ce qu’il dit la laissa bien plus perdue qu’il ne pouvait l’être. L’évidence lui sauta à la figure telle une bombe qui explose. Comment avait elle pu ne jamais s’apercevoir de rien alors qu’elle l’avait si souvent côtoyé ? Alors qu’il avait toujours été là, surtout quand ça n’allait pas.

A présent, il fixait l’épaule de la jeune femme, qui se sentait plus que mal à l’aise. Elle n’avait jamais vu autrement que comme un ami. Alors que lui… Elle comptait bien plus que ça, et elle lui avait brisé le cœur, en écrasant les morceaux jour après jour avec un soin quasi méticuleux. Elle ouvrit la bouche mais ne dit rien. Qu’aurait elle pu dire sans lui faire plus de mal encore ?


« Ce n’est rien. »

Elle le regarda passer maladroitement une main dans ses cheveux. Elle devait dire quelque chose, ne pas laisser les choses ainsi. Mais quoi qu’elle dise, il savait depuis le début qu’elle aimait son mari. Elle comprit pourquoi il l’avait encouragée à divorcer. Il voulait croire que ça pouvait marcher. Oserait elle dire qu’elle n’y avait jamais pensé ? Elle secoua la tête, se décidant enfin à se rapprocher du jeune homme.

« Tu ne m’as rien caché, n’est ce pas ? »

Elle avait besoin de savoir, de s’assurer que tout ça n’était qu’une mauvaise interprétation des paroles de Wade. Après tout, la psychologie n’avait jamais été son fort. Elle voulait qu’il lui dise lui même qu’elle s’était trompée. Mais au fond, elle avait toujours plus ou moins su que ce n’était pas le cas. Elle se voilait la face depuis le début.

« Tu sais quoi, oublie ma question. C’était stupide, puéril et totalement inutile. Dis moi plutôt ce qui t’emmène. Et ne me dis pas que tu voulais savoir comment j’allais, je suis une grande fille, je n’ai pas besoin qu’on me materne. » rajouta t’elle en souriant.

La jeune femme espérait que sa petite pirouette détournerait l’attention de Wade, bien qu’à la réflexion, elle se mit à en douter fortement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Hunter [*Casey Reynolds*]   Lun 9 Juil - 18:23

La jeune fille fit un pas en avant, se rapprochant sensiblement de l‘épiderme de Wade, lui adressant une question à la visée brumeuse. Lui cacher quelque chose ? Qu’aurait-il bien pu lui camoufler voyons ? Ses sentiments ? Ah, oui, ça par exemple …
Le jeune homme releva légèrement le menton, croisant le regard de Casey, vaguement surprit de la trouver aussi visiblement égarée que lui. Sans mot dire, il esquissa une nouvelle mimique, bien pauvre en euphorie, fermement décidé à fournir une réponse concrète aux interrogations de la jeune femme.
De nouvelles phrases, fort précipitées, vinrent pourtant le couper dans son élan, balayant la question précédente, égarant la conversation sur la raison, toujours brumeuse, de sa venue.
Wade ne sembla pas lui en tenir rigueur. Après tout, ces deux questions n’étaient elles pas fondentalement liées ?
Vaguement amusé, ou peut être seulement résigné, le jeune homme esquissa un sourire, se rapprochant une nouvelle fois de Casey, sensiblement plus que les fois précédentes. Ses lèvres vinrent bientôt frôler le visage de son interlocutrice, se déportant non loin de son oreille, dans le but probable d’y susurrer une réponse.


« - Je ne te cache rien Casey, je ne t’ai jamais rien caché … Je n’ai peut être pas su comment … Exprimer certaines choses. »


Une main vint bientôt s’égarer sur la joue de la jeune femme, y dessinant tranquillement quelques arabesques, d’un index hésitant.


« - Quant à ce qui m’emmène … J’imagine que c’est le seul fait de pouvoir te voir, même entre deux portes… »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Hunter [*Casey Reynolds*]   Mer 11 Juil - 19:36

Wade était près, beaucoup trop près d’elle. Sans même parler du fait qu’il lui soufflait, au sens propre comme au figuré, quelques mots qui achevèrent de lui faire perdre contenance. Elle sentit qu’elle piquait un fard. Mais ce qu’il fit ensuite la déstabilisa tellement qu’elle en oublia à quel point elle était mal à l’aise. Elle déglutit. Depuis quand étaient ils aussi proches pour qu’il se permette de la toucher ainsi ? Et surtout, depuis quand elle appréciait ça ? Elle déglutit péniblement en sentant le doigt du jeune homme sur sa joue.

Il était venu jusqu’à la faculté juste pour la voir ? Comme si elle était si occupée que ça… Bon, peut-être un peu. Sans parler du fait qu’elle avait tout fait pour l’éviter ces derniers temps. Elle ne savait pas vraiment pourquoi elle avait fait ça au fond, s’il y avait bien une personne qui pouvait lui remonter le moral, c’était Wade.

Elle tourna la tête vers le jeune homme, l’observant longuement, se risquant même à un petit sourire. Leurs visages étaient si proches, elle n’avait pas grand chose à faire pour… Pour quoi donc ? Faire une bêtise ? Ce ne serait que la deuxième… Casey prit une grande inspiration, luttant contre une envie irrépressible de se rapprocher encore du jeune homme.


« Me… Me voir… Euh, je ne suis pas si overbookée que ça, tu sais… » balbutia t’elle maladroitement.

Que pouvait elle dire ? Qu’elle n’avait pas voulu le voir tout ce temps ? Elle se maudit intérieurement. C’était Wade qui lui avait conseillé de divorcer, comment avait elle pu ne pas s’apercevoir que ce n’était pas que pour son bien ? Il venait bien de lui avouer qu’il n’avait pas su exprimer certaines choses.


« Quelles choses ? »
murmura t’elle en souhaitant qu’il élude la question.

Casey était presque collée contre le jeune homme. Elle se sentit lasse d’un coup. Pourquoi n’avait elle pas le droit d’avoir une vie simple elle aussi ? Avec un mari qui serait normal, elle ne serait pas une sorcière, les démons et toutes les créatures surnaturelles n’auraient jamais existé ailleurs que dans les contes ? Elle soupira, son regard émeraude toujours plongé dans les yeux gris-vert du jeune homme…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Hunter [*Casey Reynolds*]   Jeu 19 Juil - 11:50

La proximité rendrait-elle les choses plus simples ? Cela semble probable, en cet instant du moins.
Jamais Wade n’avait été si entreprenant, si direct et concis. Une manifestation soudaine d’affection, en apparence, le résultat d’une longue couvaison de sentiments, en vérité, ayant maladroitement éclos sous les yeux ébahis de leur toute nouvelle propriétaire.
Souriant doucement, le jeune garçon ancra paisiblement son regard mordoré dans celui, teinté par la surprise, de Casey, s’attendant probablement à une prise de parole imminente de sa part. Bingo, la jeune femme eut tôt fait d’ouvrir la bouche, balbutiant une phrase visiblement destinée à meubler la conversation. Wade se fit attentif, comme toujours, s’étonnant imperceptiblement des dires de son interlocutrice, qui affirme désormais, avec maladresse, être tout à fait disponible hors de la structure universitaire. Curieux, cela fait maintenant plusieurs jours qu’il cherche à prendre de ses nouvelles, ne parvenant qu’à s’échouer entre de mornes tonalités téléphoniques avant de saluer, bien brièvement, sa boîte vocale. L’université s’est rapidement imposée comme étant le seul lieu où il pourrait se rendre, sans risquer de se heurter à une porte close.
Pas si overbookée que ça ? Lui commence à en douter sérieusement.

Souhaitant visiblement se prononcer sur la prétendue disponibilité de Casey, Wade entrouvrit la bouche, la refermant précipitamment devant l’intervention renouvelée de son interlocutrice. Une question s’impose désormais à lui, décollant des lèvres de la jeune femme, venant se poser, fort gracilement, non loin de ses oreilles.
Parlerait-il par des énigmes si complexes que cela ? Ou Casey chercherait elle, tout simplement, à s’assurer de la nature exacte de ses propos ? Esquissant un nouveau sourire, Wade se laissa aller à de nouveaux murmures, susurrant sa réponse, avec délicatesse, au creux de son oreille.


« - Te les décrire serait laborieux et, quoi que je te dise, la notion de mes propos restera abstraite. », lui souffla-t-il, laissant courir, une nouvelle fois, son index sur la joue laiteuse de la jeune femme. « Car qu’est ce qu’un ‘je t’aime’ finalement ? Une suite de trois mots dont les gens usent et abusent immodérément… Je pourrais te le dire sans jamais le penser, alors peut-être vaudrait-il mieux que je le pense sans jamais te le dire. »

Laissant sa main abandonner peu à peu la joue de Casey, Wade se recula doucement, rétablissant un espace de quelques malheureux centimètres entre leurs deux visages, suffisant pour lui laisser le loisir de se perdre à nouveau dans le regard, étincelant de surprise, de la jeune fille. Mais déjà, l’inaccoutumée impulsivité, dont il est le bienheureux propriétaire, le pousse à se rapprocher de nouveau de ce visage, dont il ne saurait s’éloigner plus longtemps. Porté par un élan indéfectible, fermant les yeux sur des traits qui restent, encore quelques instants, imprimés sur sa rétine en un négatif amusant, Wade va timidement effleurer les lèvres de la jeune femme, en un baiser hésitant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Hunter [*Casey Reynolds*]   Ven 20 Juil - 19:10

Wade soutint un bref instant le regard de la jeune femme avant de se pencher à nouveau vers son oreille, écartant une ou deux fort gênantes boucles rousses, pour murmurer des mots qui la laissèrent sans voix. Il avait une façon bien à lui de dire les choses, mais elle avait toujours parfaitement compris ce qu’il disait, même quand il faisait tout pour. Et là… Jamais il n’avait été si clair, si direct, spécialement avec elle. Ce faisant, il avait à nouveau laissé sa main vagabonder sur sa joue et elle s’était cramponnée au bureau pour ne pas défaillir. Il la retira finalement, et elle se demanda à nouveau depuis quand elle se sentait autant attirée par le jeune homme. Elle n’eut guère le loisir d’y réfléchir plus. Il s’était à nouveau rapproché, l’embrassant timidement. La surprise passée, elle ne songea pas une seule minute à le repousser. Elle aurait dû, elle le savait. Mais elle ne pouvait pas. Ou ne voulait pas. Ce qui, dans son cas, ne changeait pas grand chose. Elle répondit tendrement à son baiser, se blottissant doucement contre lui.

Combien de temps restèrent ils ainsi, elle n’aurait su le dire. Elle finit pourtant par s’écarter lentement du jeune homme. Réalisant soudain ce qui venait de se passer, et de l’impact que tout ça aurait forcément. Dans sa vie, et dans la relation qu’ils avaient. Elle s’était persuadée qu’ils n’étaient qu’amis. Sans jamais y croire vraiment. Est ce que ça aurait été pareil si David n’avait pas disparu si brutalement ? Probablement pas. Mais il était revenu à présent. Ce qui changeait… Tout.

Casey repoussa Wade, s’éloignant de façon conséquente, et lui tournant le dos, une main sur ses lèvres. Elle se retourna ensuite, fixant le jeune homme de ses grands yeux émeraude. Allait elle lui faire l’affront de lui dire qu’elle regrettait, alors que c’était tout sauf le cas ? De toute façon, il la connaissait trop pour la croire.


« Dans d’autres circonstances… Ou dans une autre vie… Ça aurait tellement différent. Je n’aurais pas dû agir avec toi comme je l’ai fait. Tu mérites bien mieux que la place d’un bouche trou. Je n’aurais jamais pu t’offrir mieux que ça. Et encore moins aujourd’hui. »

Que pouvait elle dire de plus ? Elle lui devait au moins la vérité. Enfin, une partie. Le reste, jamais personne ne le saurait. Ils seraient trop nombreux à en souffrir. Si elle avait été moins faible, tout ça ne serait jamais arrivé. Elle s’en voulait mais il était un peu tard pour les regrets à présent.

Wade s’était rapproché d’elle. Casey releva la tête, le fixant longuement. Essayait il, comme à son habitude, de savoir ce qu’elle ressentait ? Il pouvait toujours essayer, car elle même ne le savait pas…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Hunter [*Casey Reynolds*]   Dim 22 Juil - 6:28

Lui qui se savait timide, jamais il n’aurait pensé un jour agir aussi promptement. Il s’en serait presque étonné si la suite des événements n’avait pas annihilé, chez lui, toute forme de raisonnement, si Casey ne s’était pas doucement blottie contre lui, répondant, avec dilection, à son baiser.
Ils restèrent ainsi, peut être une minute, tendrement enlacés, avant que la jeune femme ne se décide à rompre tout contact, quittant outrageusement ses lèvres, se soustrayant à sa vue. Elle s’était en effet retournée, laissant Wade derrière elle, probablement plongée dans une réflexion des plus brumeuse. Sa main se plaqua doucement sur son visage, et il supposa que ses doigts s’étaient posés sur ses lèvres, en un chaste reniement.
Les secondes qui le séparèrent du regard émeraude se firent courtes, pourtant, et Casey eut tôt fait de se retourner, le considérant brièvement , avant de se lancer dans un discours aux accents mélancoliques.
Elle n’exprima, cela dit, aucuns regrets, et Wade pu tirer quelques minces brides de réconfort de ce simple fait, plus que jamais semblable à un môme, dont le jouet favori se serait démembré, ne lui offrant plus que quelques morceaux encore distrayants. Non, elle ne fit que discourir sur une vie qui ne serait jamais la leur, sur des choses qu’il ne méritait pas, et il la laissa parler, se blottissant dans un silence de circonstance.
Quand elle eut achevé sa brève plaidoirie, Wade se risqua à une nouvelle approche, porté par quelques relents affectifs … Il se serait attendu à un mouvement de recul, un regard qui lui signifierait plus clairement les choses, mais la jeune femme n’en fit rien, se contentant de déposer ses yeux dans les siens, comme à l’accoutumée.
Il se perdit brièvement dans le vert de ses iris, les sondant, presque inconsciemment , se laissant aller à un léger sourire.


« - On en arriverait presque à se demander comment vous vous débrouillez pour faire une si bonne avocate …Vos yeux vous trahissent professeur Reynolds… » murmura t’il posément. « Voilà pourquoi j’attache bien plus d’importance aux non-dits qu’aux longs discours ... Le silence ne trompe personne, lui.»

Achevant sa phrase, appuyant avec modération sur le dernier mot, Wade esquissa un nouveau sourire, bien plus emplit de tristesse que d’euphorie, considérant longuement son interlocutrice. Puis, se penchant de nouveau, il déposa un léger baiser à la commissure des lèvres de la jeune femme, laissant croire à une tentative avortée de bise amicale.

« - Si tes propos sont contres ces principes, dis toi que ceci n’est adressé qu’à tes yeux et … N’en parlons plus. », lui souffla t’il.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Hunter [*Casey Reynolds*]   Dim 22 Juil - 20:04

Wade se pencha vers la jeune femme, déposant un nouveau baiser sur ses lèvres, si léger qu’elle se demanda si ça n’avait pas été un simple rêve. Quand à ce qu’il dit… Elle aurait préféré qu’il ne le dise jamais, qu’il le pense simplement sans qu’elle n’en sache jamais rien. Qu’est ce qui était le pire ? Les remords ou les regrets ? Pour ce que ça changeait de toute façon. La manière dont il la regardait lui arracha un léger frisson. « Le silence ne trompe personne. » Elle n’avait pas la moindre intention de lui mentir. Simplement, il y avait certaines choses qu’elle devait cacher, spécialement à lui car il était le premier concerné. Elle ne parvint pourtant pas à détourner le regard des doux yeux gris-vert. Il était encore près d’elle. Casey tendit la main, caressant avec douceur la joue du jeune homme. Son sourire triste lui faisait de la peine. Elle n’avait jamais voulu qu’il souffre ainsi. Sauf que c’était le cas depuis… Probablement depuis qu’ils se connaissaient. Elle l’attira encore plus près d’elle, l’embrassant plus intensément que Wade n’aurait osé le faire. Elle passa ses bras autour de son cou. C’était de la folie, jamais elle n’aurait du faire ça. Elle le faisait pourtant. Dans cet amphi où n’importe qui aurait pu les surprendre. Si l’heure n’avait pas été aussi tardive. Il n’y avait plus personne à cette heure-ci à la faculté. Allaient ils en profiter ? Si lui le faisait, elle ne se sentait pas capable de dire non.

Ce qui eut raison d’elle, elle ne le saurait probablement jamais. Toujours était il qu’elle décolla enfin ses lèvres de celles de Wade. A contre cœur. Elle fixa le jeune homme, restant toutefois dans ses bras. Elle aurait voulu dire quelque chose, mais il était un peu tard à présent. La jeune femme enfouit son visage dans le cou de Wade. Elle allait finir par craquer. Elle avait difficilement supporté ces trois dernières années. Si elle devait vivre encore trois années aussi éprouvantes, elle craquerait. Et quitterait TOUT. La jeune femme soupira et quitta les bras de Wade. Casey retourna vers son bureau. Elle se sentait toute bizarre. Toute tremblante, et pourtant, paradoxalement, vidée de tout de ce qui la tracassait. Ça ne durerait pas. Ça ne durait jamais. Mais ces quelques instants de répit, elle les prenait bien volontiers. Wade semblait avoir un effet apaisant sur elle. Wade qu’elle ne pourrait plus jamais regarder de la même manière. Comme si c’était ce qu’elle voulait de toute façon…


« Je crois… Qu’on devrait rentrer chacun de notre côté… »

Et oublier ce qui vient de se passer. Pourtant les mots ne dépassèrent pas les barrières de son esprit torturé. Elle devait les lui dire. Elle n’en avait pas envie, mais elle le devait. Tout aurait été si simple si elle ne l’avait autant apprécié. Apprécié ? C’était bien plus que ça, mais elle ne se l’avouerait jamais. Même si ça devait la tuer. Mais elle n’en était pas là. Fort heureusement d’ailleurs. Elle observa le jeune homme, qui semblait aussi peu décidé qu’elle à quitter le vieil amphithéâtre…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Hunter [*Casey Reynolds*]   Mar 24 Juil - 7:39

Non sans une légère surprise, Wade vit l’épiderme de la jeune fille rejoindre le sien, en une caresse dénuée de la moindre particule d’hésitation. Sa main s’égara brièvement sur sa joue, la parcourant avec une douceur des plus délicate.
S’installant paisiblement dans ses yeux, le jeune homme ne souffla mot, se contentant de l’observer, toujours vaguement souriant. Il fut presque surprit de sentir les lèvres de la jeune femme contre les siennes, puis il ferma les yeux, doucement, répondant avec tendresse à son baiser, passant, fort délicatement, ses bras autour de sa taille.
Contrairement aux précédentes, l’étreinte dura, les laissant tout deux forts indécis quant à la suite des événements. Casey finit pourtant par mettre fin au baiser, se blottissant au creux de ses bras ainsi que dans les méandres de son silence. Comblé, Wade passa tranquillement une main dans les cheveux de la jeune femme, caressant précautionneusement les boucles rousses, respirant paisiblement les effluves d’un parfum sucré.
Quelques minutes passèrent ainsi, timidement, avant que Casey ne se recule, abandonnant le couvert des bras du jeune garçon, se retranchant, une fois de plus, aux abords de son bureau.
Il ne la voyait plus. Ne voyait plus ses yeux du moins, et s’en désolait. Des mots voletèrent brièvement dans la pièce, apportant avec eux quelques idées qui ne firent que l‘effleurer.
Rentrer chacun de leur côté. Oui, ils finiraient probablement par rentrer un jour, et il était fort à parier qu’il ne s’inviteraient pas l’un chez l’autre. Wade ne démenti donc pas, se contentant de hausser les épaules, une vague mimique amusée aux lèvres.


« - Vos désirs sont des ordres. »


Puis, se rapprochant calmement de Casey, toujours dos à lui, l’étudiant vint déposer, fort gracilement, un baiser sur la peau blanche de son cou, passant doucement ses mains contre son ventre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Hunter [*Casey Reynolds*]   Mar 24 Juil - 22:40

Elle sentit et entendit, plus qu’elle ne vit, Wade qui se rapprochait d’elle. Elle déglutit, se demandant ce qui allait se passer si elle ne pouvait pas le repousser cette fois encore. Elle comprit rapidement qu’elle ne pourrait, lorsqu’il posa délicatement ses lèvres dans son cou. Elle ferma les yeux, frissonnant lorsqu’il passa lentement ses mains sur son ventre. Elle ne devait pas céder.

Elle rejeta doucement la tête en arrière, offrant un peu plus son cou délicat au jeune homme, qui ne se fit pas prier pour en profiter. Elle finit pourtant par se retourner, plongeant ses grands yeux émeraude dans ceux de Wade. Il était collé contre elle, lui coupant toute issue et toute retraite possibles. Il rapprocha son visage de celui de la jeune femme. Casey voulut détourner la tête, mais au dernier moment, elle n’en trouva ni le courage ni la force.

Leurs souffles se mêlèrent lentement. Elle avait l’impression de ne plus rien contrôler. Probablement parce que c’était bel et bien le cas. Elle passa ses bras autour de la taille du jeune homme, l’attirant aussi près d’elle que ça en était physiquement possible. Ce qu’ils s’apprêtaient à faire était une folie à l’état brut.

Wade se décida enfin à l’embrasser. Elle répondit à son baiser avec une passion qui ne lui était pas coutumière, en tous cas, pas avec un autre que son mari. Ce qui la freina un bref instant. Elle n’avait jamais douté de ses sentiments pour David, pas même à cet instant, mais elle se demanda brièvement quels étaient ceux qu’elle pouvait bien avoir à l’égard de Wade. Elle n’eut, en réalité, guère le loisir d’y réfléchir plus amplement. Il semblait avoir soudainement redoubler d’ardeur dans ses baisers , lui laissant tout juste le temps de respirer.

Sans vraiment totalement réaliser ce qu’elle faisait, elle répondit à son étreinte avec la même ardeur, allant même jusqu’à glisser ses lèvres dans le cou du jeune homme et ses mains sous son t-shirt. La nuit commençait déjà à tomber. L’université était vide depuis un long moment déjà, ils étaient sûrs que personne ne viendrait les déranger. Etait ce une bonne ou une mauvaise chose ? Casey n’en savait trop rien. Et elle choisit de ne pas se poser la question…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Hunter [*Casey Reynolds*]   Mer 25 Juil - 7:28

L’université, lieu où se mêlent savoir et apprentissage … Ainsi que biens d‘autres choses d‘ailleurs...
La jeune femme avait rapidement offert son cou aux lèvres de Wade, lui laissant le soin de parsemer la peau laiteuse de multiples baisers consciencieux tandis que ses mains, toujours doucement imposées contre son ventre, la maintinrent contre lui.
L’étreinte ne visant pas à entraver les mouvements de la belle, cette dernière pu aisément s’en défaire, se retournant vers lui, le toisant de son immense regard vert … Charmé, il ne pu résister bien longtemps à l’attraction de ses yeux, se rapprochant indéniablement de son visage, ne l‘embrassant pas pour autant.
Il ne voulait en rien la contraindre à quoi que ce soit et souhaitait lui faire comprendre cet état de fait, lui laissant une marge de manœuvre suffisante pour refuser la moindre de ses attentions. La jeune femme mit pourtant fin à ses faibles hésitations, l’attirant sans vergogne contre son corps, le poussant à prendre possession de ses lèvres, sans pour autant bien le forcer.
Fermant une nouvelle fois les yeux le garçon sentit, avec délice, les mains de Casey passer sous son Tshirt, pour venir ensuite glisser sur son abdomen, délicatement. Frissonnant légèrement, Wade fit descendre peu à peu ses mains contre les hanches de la jeune femme, les laissant reprendre un semblant d‘altitude en second temps, dans le but probable de sentir, sous ses doigts, la chaleur du ventre de lait.
Sa peau était douce, et il crut en perdre le sens pratique. Enivré par la chose, le jeune garçon ne pu se résoudre à en bâcler l’exploration, laissant son index décrire quelques cercles appliqués autour du nombril de Casey, reposant, doucement, sa seconde main contre son visage.

Rien ne semblait pouvoir arrêter la leçon à ce chapitre, et Wade, comme toujours, restait un élève assidu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Hunter [*Casey Reynolds*]   Mer 25 Juil - 21:08

Casey frissonna lorsque Wade se prit à son petit jeu, glissant ses mains sous le haut de la jeune femme, parcourant sa peau pour y tracer des cercles imaginaires. Posant son autre main sur sa joue. Elle sentit une vague de chaleur l’envahir. Il était bien trop près pour que ça ne dérape. Ça lui faisait terriblement peur et pourtant, c’était, au fond, ce qu’elle souhaitait. Elle remonta lentement sa jambe contre celle du jeune homme, avant de lui ôter son T-Shirt. Elle déglutit devant la tenue plus que légère du jeune homme, l’attirant contre elle une nouvelle fois, l’embrassant avec un désir non dissimulé. Elle réalisa soudain qu’elle appréciait énormément le jeune homme, qu’il avait toujours été là pour elle mais qu’au fond, ça s’arrêtait là.

La jeune femme s’assit sur le bureau, passant ses jambes autour de la taille de Wade et l’attirant contre elle pour capturer ses lèvres en un long baiser. Tout cette histoire finirait mal. Enfin, ‘mal’, c’était un bien grand mot. Disons plutôt qu’il risquait de se passer des choses qui, à la base, n’étaient absolument pas prévues. Comme ces baisers et ces étreintes à répétition entre ces deux personnes qui n’auraient peut-être jamais dû se rencontrer. Ou du moins, pas devenir aussi intimes.

Mais au fond, qu’est ce que ça allait bien pouvoir y changer ? Ils avaient déjà commencé à laisser libre cours à leur désir. En ce lieu et en cette heure où personne ne viendrait plus les déranger. Elle songea à nouveau au fait qu’elle ne ressentait pour son compagnon qu’une attirance qui le menèrait droit dans le mur, qui le ferait souffrir bien plus que n’importe quoi d’autre. Pourtant, elle ne parvenait pas à le repousser. Elle aurait dû, simplement par honnêteté envers lui. Mais au fond, elle avait envie de se perdre dans ces bras si protecteurs, si rassurants, qui lui faisaient oublier pour un temps tous les soucis qu’elle avait bien pu accumuler ces trois longues années.

Ce qu’elle fit d’ailleurs. Elle oublia ce qui la torturait depuis tout ce temps, et que même le retour de son mari n’avait pas réparé. Il était pourtant le seul qu’elle aimait et qu’elle aimerait jamais. Elle n’aurait jamais cru se sentir en sécurité ailleurs que dans ses bras, et pourtant, c’était exactement ce qu’elle ressentait lorsqu’elle était avec Wade. Encore plus à ce moment là.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Hunter [*Casey Reynolds*]   Jeu 26 Juil - 6:40

Lentement, sa raison avait quittée les lieux, voletant brièvement à ses oreilles en un bruissement délicat, l’abandonnant au sein de l’amphithéâtre immense.

Ce qui c'était passé pour que tout deux en arrive là ? Il l'ignorait mais ne s’en formalisa pas, le visage désormais enfouit au creux de l’une des épaules de Casey. Plus rien n’avait d’importance.

La jeune femme avait retiré son haut, et un courant frais venait désormais chatouiller son torse, glissant sur son abdomen, redessinant l’arrondi de ses épaules. Un frisson le parcouru, bien étranger pourtant, à toute notion de froid. Le blizzard se serait-il manifesté soudainement dans la salle de classe que Wade n’en aurait pas ressenti les effets ravageurs, agréablement blottit dans les méandres d’un désir des plus chaleureux.
Poursuivant son exploration minutieuse du thorax de Casey, le jeune homme se risqua à laisser glisser une main contre son sein, collant son propre ventre à celui de la belle, échangeant cette douce chaleur corporelle. Tandis qu’il exécutait la minutieuse opération, Wade put sentir les jambes de la jeune femme, désormais assise sur son fameux bureau, s’enrouler langoureusement autour de ses hanches, en une invitation, on ne peut plus significative à se rapprocher plus encore.
Rendu fou de désir, il ne put réprimer son extase, laissant échapper un doux soupir, capturant de nouveau les lèvres de Casey en un baiser passionné.

Tout ceci avait un goût indéniable d’éphémère, et le jeune homme était bien loin de l’ignorer, saisissant sa chance, désespérément amoureux, irrémédiablement atteint.
Les choses avaient prit un tournant on ne peut plus déroutant, trop peut être, mais lui était bien loin de s'en plaindre, n'ignorant pourtant pas les lourdes retombées qu'auraient ces actes.
Jamais elle ne pourrait l'aimer.
Jamais il ne saurait lui en vouloir.

Laissant, une fois encore, ses mains glisser le long du corps désiré, Wade en vint à laisser s’égarer ses doigts sur le bouton fermant le pantalon de la jeune femme, le poussant délicatement hors de son encoche.

Si cette situation n’était qu’un jeu, alors il jouerait, quelle qu’en soit la finalité.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Hunter [*Casey Reynolds*]   Ven 27 Juil - 17:56

Casey retint à grand peine le frisson qui la parcourut lorsqu’elle sentit la main du jeune homme se poser timidement sur son sein, tandis qu’il se collait totalement à elle. Elle le repoussa un bref instant, retirant fiévreusement son propre haut, le laissant négligemment tomber sur le sol, attirant à nouveau Wade contre elle. Les mains du jeune homme parcoururent son corps à demi nu et elle en ferma les yeux de délice. Elle voulut l’arrêter quand il s’attaqua doucement à son jean, mais elle n’en fit rien. A quoi bon ?

Est ce que tout ça était un jeu ? Certainement pas pour Wade, et il aurait été cruel de sa part de ne pas faire de même. Elle le laissa la déshabiller, offrant sa nudité au regard électrisé du jeune homme. Qui resta un bref instant immobile avant de revenir se coller à elle. Casey l’embrassa longuement, se demandant quand elle parviendrait à se détacher de ses bras si rassurants, si protecteurs…

Ils se laissèrent alors emporter dans les méandres de leurs désirs coupables. Combien de temps dura leur étreinte ? Une minute, une heure, une année ? Aucun d’eux n’aurait pu le dire. Casey posa finalement sa tête sur l’épaule du jeune homme, le visage contre son cou, respirant doucement son odeur. Les yeux fermés, elle remonta lentement vers son visage, l’embrassant avec douceur. Ça avait été si merveilleux mais c’était fini à présent. Rien ne serait plus pareil et pourtant, ils devraient faire comme si c’était encore le cas.

Elle remit ses vêtements et il en fit de même. Elle se sentait gênée, mal à l’aise tout à coup. Et pourquoi donc, au fond ? Elle n’était pas vraiment de le savoir. Ni de vouloir le savoir. Elle ferma les yeux un bref instant, réprimant un soupir de lassitude. Avant de reposer sur lui les émeraudes de ses grands yeux. Ne sachant que dire ou faire. Casey croisa les bras sur sa poitrine. Comme si elle pouvait encore lui cacher quoi que ce soit…

Il fallait que l’un d’eux parle. Le silence commençait à devenir pesant. Elle ne regrettait rien, mais ne savait pas comment lui dire qu’il n’y aurait pas d’autre fois. Le comprendrait il de lui même en la regardant ? Elle ne se sentait pas vraiment le courage de briser ses dernières espérances. Pourtant, elle le devrait. Pour le bien de Wade. Il finirait par l’oublier, par trouver une jeune femme qui lui correspondrait bien plus qu’elle. Du moins l’espérait elle…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Hunter [*Casey Reynolds*]   Sam 28 Juil - 18:39

Le temps avait suspendu son vol, tandis, qu’insouciants, les amants se fondaient au coeur d'une étreinte coupable. Une peau douce, des soupirs porteurs de plaisir. Lui avait les yeux clos, une respiration saccadée, agitant son torse imberbe d’une façon brute et désordonnée.
Il aurait aimé la garder contre lui, encore, toujours, lui offrir la chaleur de son organisme, la protéger de l’extérieur, puis la cacher aux autres, comme la plus fragile des poupées. Car qu’était elle au fond ?
Une magnifique poupée de lait aux boucles rousses et aux yeux de perle.
Passant tendrement une main contre le visage de la jeune femme, il ne sut que la regarder s’éloigner de lui, inexorablement, l’observant, fort sagement, lui dissimuler son anatomie.
Lui avait, à la hâte, récupéré de quoi habiller son bassin, ne s’affichant désormais plus que torse nu, les yeux posés sur les traits délicats de Casey.

S’élever plus haut encore, pour mieux se briser.

Wade esquissa un sourire des plus tendre, probablement destiné à la jeune femme, comme toujours, croisant les bras sur sa peau nue, le regard perdu dans l’émeraude de ses grands yeux. Car elle l’observait également, visiblement fort indécise quant à son futur discours. Oublier. Certainement l’un des mots qu’elle ne tarderait pas à proférer. Jamais il n’avait éprouvé une si réelle terreur à l’anticipation d’une conversation.

Il tombait.


«- Tu sais … »


Les mots s’égarèrent dans sa bouche, sans qu’il ne puisse mobiliser les plus courageux dans l’espoir de former une phrase. Alors il s’avança, doucement, plongeant sa main dans la poche arrière de son jean.

« - Au fond tu avais raison … Peut être que le but premier de ma visite n’était pas … Enfin. », murmura t’il maladroitement, extirpant la main de sa poche, serrant doucement le poing.

Sa main gauche vint délicatement saisir le poignet de la jeune femme, le tendant devant elle. Puis, Wade , un sourire effacé aux lèvres, déposa, au creux de la paume, une chaîne d’argent fort simple, reflétant tranquillement quelques éclats de lumière.


« - Tu n’es pas obligée de la porter … », souffla t’il. « Il n’y a aucun engagement dans ce bijou. C’est un cadeau. Un très simple cadeau. »

Laissant couler le reste de la chaîne hors de sa main entrouverte, Wade se recula, le regard fuyant.

« - J'aurais voulu être plus que l'un de tes étudiants. »
, murmura t’il faiblement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Hunter [*Casey Reynolds*]   Dim 29 Juil - 20:29

Casey sursauta légèrement lorsque le jeune homme attrapa avec douceur son poignet. Elle ne s’attendait pas vraiment à un geste comme celui là. Elle garda le silence, restant un long moment muette sous l’effet de la surprise. Il venait de lui faire un cadeau. C’était bien la dernière chose à laquelle elle se serait attendue de sa part. Non pas que ce ne soit pas son genre. Bien au contraire. Elle réalisa tout à coup que sa réflexion était stupide et dénuée de sens. Elle n’avait jamais remarqué qu’il nourrissait à son égard des sentiments bien plus forts qu’une simple amitié, alors en quoi un cadeau serait il étonnant ? La chaînette tomba doucement dans sa paume entr’ouverte et elle la regarda en souriant. Ce cadeau ne les engageait à rien, elle n’était même pas obligée de la porter. Pourtant elle la porterait. Il lui faisait un cadeau pour lui faire un cadeau, pas en l’occasion d’une quelconque célébration, et il n’imaginait pas à quel point cette attention la touchait. Elle observa le bijou un long moment avant de l’attacher à son poignet. Elle releva brusquement la tête en entendant ses derniers mots. Elle s’approcha de lui, posant doucement une main sur la joue du jeune homme.

« Tu as toujours été plus qu’un simple étudiant à mes yeux. Mais je ne peux pas t’offrir ce que tu attends de moi. Ni maintenant, ni jamais. Je ne regrette pas ce qui s’est passé cette nuit, même si ce n’était pas vraiment une bonne idée de nous laisser aller de la sorte. »

Le regard triste et blessé qu’il posa sur elle lui fit immédiatement regretter ses mots, pourtant elle savait qu’elle devait les dire. Quoi qu’il en coûte, même si c’était Wade qui payerait le plus lourd tribut. Elle ne voulait pas perdre son ami, mais en l’état actuel des choses, elle se demandait sérieusement si ce n’était pas la seule porte de sortie à cette difficile situation. Elle enleva la main de la joue du jeune homme, avant de hisser sur la pointe des pieds pour déposer un léger baiser sur sa joue, murmurant un merci à son oreille. Vu la façon dont elle avait prononcé cet unique mot, il comprendrait aisément que ce n’était pas seulement pour la petite chaîne, mais également pour toutes les fois où il avait été près d’elle quand elle allait mal. Elle songea avec amertume qu’elle n’en avait jamais fait de même et se trouva à nouveau profondément égoïste. Mais comment aurait elle pu ? Il cachait si bien ses sentiments, et lisait en elle comme dans un livre ouvert. Elle aurait voulu se blottir contre lui encore une fois, mais ça aurait été pire que tout le reste pour lui. Ou pas. Elle s’approcha à nouveau du jeune homme, posant sa tête contre son torse…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Hunter [*Casey Reynolds*]   Dim 29 Juil - 22:11

Un laps de temps des plus courts, un geste favorable.
Casey avait délicatement attachée la mince chaînette autour de son poignet, laissant s’échapper, de ses yeux émeraudes, une satisfaction plaisante.
Bien malgré lui, Wade en vint à sourire, probablement touché par le succès du bijou.
Rien ne dura pourtant. Bien prestement, Casey laissa échapper ces mots qu’il avait tant redouté, lui signifiant un avenir inexistant pour les quelques choses ayant pris naissance en cette soirée, précisant tout de même qu‘elle n‘éprouverait jamais le moindre regret à leur égard.
Silencieux, le jeune homme se contenta de l’observer, l’air vaguement hagard, tentant de mobiliser ses fonctions intellectuelles sur la recherche de son Tshirt, osant détourner sporadiquement les yeux dans cette visée.

Il s’y attendait, le savait même, mais n’était psychologiquement pas apprêté à l’annonce d’une telle chose. Non, pas après ce qui c’était passé.

Laissant échapper un soupir des plus imperceptible, Wade se reconcentra sur son interlocutrice, éprouvant une réelle difficulté à la quitter des yeux plus de quelques secondes. C’est ainsi qu’il remarqua que Casey c’était à nouveau rapprochée.
Le petit bout de femme c’était haussé sur ses pieds, déposant, dans un merci, un baiser des plus délicats sur sa joue. Il aurait voulu y répondre, lui dire que ce n’était rien, mais sa réponse se fit têtue, refusant de quitter le statut de simple pensée.

Elle avait doucement posée sa tête contre son torse nu, et le jeune homme laissa, peut être un peu surprit, sa respiration tranquille la bercer paisiblement avant que ses mains ne viennent se reposer sur ses hanches, en un geste des plus tendres. Abaissant doucement sa tête, Wade déposa, sur la chevelure rougeoyante, un baiser des plus appuyés; caressant du pouce une parcelle découverte du bassin de la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Hunter [*Casey Reynolds*]   Lun 30 Juil - 23:51

Casey ferma doucement les yeux, respirant l’odeur du jeune homme dans un silence paisible. Savourant le baiser léger qu’il déposa sur ses cheveux, tandis qu’il apposait doucement ses mains sur ses hanches. Avant d’effleurer doucement un morceau de peau nue. Elle frissonna légèrement. Elle avait repoussé tellement d’hommes ces trois dernières années, pourquoi ne parvenait elle pas à repousser Wade aussi ? La réponse était simple pourtant : il était comme David. Ils étaient totalement différents, sauf dans leur façon de se comporter avec elle. Peut être était ce pour cette raison qu’elle avait cédé si facilement à ses avances. Elle releva lentement la tête, croisant le regard gris-vert qui l’observait tendrement. Elle aurait dû détourner les yeux, cela aurait été tellement plus raisonnable. Si elle n’avait pas eu tellement envie qu’il s’occupe d’elle comme il l’avait fait peu de temps auparavant.

Wade sembla avoir perçu les hésitations de la jeune femme blottie contre lui car il baissa doucement la tête vers elle. Casey n’avait donc que peu de choses à faire pour combler le maigre espace qui séparait encore leurs deux visages pourtant déjà si proches. Et si loin à la fois. Elle détourna la tête, mais difficilement et fort brièvement, si bien que Wade n’eut guère le temps d’en être miné. Elle le regarda à nouveau, l’embrassant longuement. Démentant ainsi les quelques mots qu’elle avait prononcés peu de temps auparavant. Les avait elle réellement dites au fond, ces choses qui avaient tant blessé le jeune homme ?

Leurs lèvres se séparèrent enfin, les laissant lentement reprendre leurs souffles. C’était le bon moment pour s’écarter de ces bras si accueillants, mais elle s’y refusait encore. Enfin, plus exactement, elle ne parvenait pas à les quitter. Ce que sa tête avait admis, son cœur et son corps le refusaient tout net. Ce n’était pas lui qui desserrerait son étreinte pour la libérer, la laissant s’envoler tel un papillon de nuit lorsque le jour se lève. Elle le regarda à nouveau, affirmant sa détermination. Il sembla le comprendre, car elle sentit qu’il la serrait moins fort. Elle quitta ses bras, le cœur piégé dans un étau sans qu’elle ne comprenne réellement pourquoi.

Elle le regarda ramasser son sweat avec des mouvements lents, comme anesthésiés, et le remettre avec la même lassitude. Elle détourna douloureusement le regard. Ce qu’elle avait voulu éviter depuis le début était finalement arrivé. Et c’était lui qui trinquait. Elle réalisa qu’elle avait terriblement et dangereusement envie de se jeter dans ses bras. Et vu la façon dont il la regardait, il le désirait tout autant. Mais elle ne voulait pas profiter de lui. Pas encore une fois. Elle se rapprocha néanmoins de lui, attrapant le col de son T-Shirt pour l’attirer contre elle, avant de l’embrasser fougueusement…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Hunter [*Casey Reynolds*]   Mar 31 Juil - 4:57

Les yeux, miroirs de l’âme.

Wade n’avait en rien inventé la formule mais, à n’en point douter, en connaissait la signification exacte. Doucement, il avait laissé son visage se rapprocher de celui de Casey, comme pour mieux lire, au cœur de ses iris, son ressenti actuel.
Du désir, toujours, embuant sa vision, interdisant toute observation plus approfondie du regard d’émeraude. Quoi qu’il en soit, ce phénomène ne fut pas le seul, en cet instant, à interdire une plus longue lecture aux yeux curieux du jeune garçon. Casey avait détourné la tête, fuyant son approche hésitante, le déstabilisant brièvement.

En effet, les efforts que semblait déployer la jeune femme pour se dérober à lui le touchèrent sincèrement, mais il ne pu manifester la moindre once de trouble, coupé dans son élan par un baiser des plus soudains.
Elle l’avait embrassé, encore, déposant, sur ses lèvres entrouvertes, la saveur suave de leur précédente union.
Lui ne fit qu‘y répondre tendrement, caressant timidement ses hanches de quelques arabesques hésitantes, les yeux clos sur la plus pure des incompréhension. Puis leurs lèvres se détachèrent, doucement, les laissant tout deux fort légèrement essoufflés, se contemplant, juvéniles.
Elle était belle. Oh dieu qu’elle était belle.

Son regard s’était a nouveau plongé dans le sien, le suppliant de ne pas la laisser poursuivre, et il ne su que la laisser s’envoler, se détournant d’elle dans le but probable de couvrir son torse, perpétuellement nu.
Il ne comprenait pas, ne comprenait plus. Elle le fuyait, le désirait. Lui ne faisait qu’obéir. Esclave de ses envies.

Une recherche des plus brèves suffit à mettre à jour le Tshirt, qui ne tarda pas à aller rejoindre ses épaules, sans qu’il ne sache vraiment comment. Le moindre de ses gestes n’était que mécanisme, tandis, que désespérément éprit, Wade se réfugiait au cœur d’éparses réflexions.
De ce fait, il ne la vit pas se rapprocher, ne la vit pas se pendre à son cou, une nouvelle fois, mais sentit, doucement posées sur sa bouche, ses lèvres à la saveur exquise.
Sans trop savoir comment, il l’attira contre lui, entourant vivement ses hanches de ses bras, dans un sanglot à demi dissimulé.
A quoi bon, il n’était plus qu’un gosse, là, au cœur de cette étreinte, un enfant aux yeux gris et froids, un garçon silencieux et … Amoureux. Jamais il n’avait pleuré devant elle, et puis, il ne s’agissait en aucun cas de pleurs, à moins qu’une simple larme, déposée sur sa joue comme par inadvertance, ne puisse être assimilée à de longs et déchirants sanglots. Non, il ne pleurait pas.

Passant fébrilement une main sur le visage de lait, Wade se recula doucement, admirant les traits de son aimée avec désir et résignation. Puis, se rapprochant de nouveau, l’homme vint enfouir son visage au creux de l’une de ses épaules, la serrant tendrement contre son torse.


« - Je ne souhaite pas te blesser … »,murmura t’il avec difficulté, les yeux résolument clos.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hunter [*Casey Reynolds*]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hunter [*Casey Reynolds*]
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
S.trange L.inks || t.o.o. d.a.z.e. g.o.n.e  :: Dix Est Infini :: Old Subjects-
Sauter vers: